435 résultats trouvés

par Dude
24 juil. 2018, 11:24
Forum : Règles
Sujet : Modifier la Concentration
Réponses : 15
Vues : 425

Re: Modifier la Concentration

En cassant la règle sur la concentration on risque deux changements majeurs :
- le premier, déjà expliqué plus haut, c'est de voir les bonus et/ou les malus à l'adversaire se cumuler et donc devoir revoir l'équilibre des difficulté. Sur ce point, c'est un choix, sachant que tout ce qui est possible pour les PJ doit l'être aussi pour les adversaires... Ca va être l'usine à gaz.
- le second point, souvent oublié, c'est que la concentration à permis au lanceur de sorts de "jouer"

Lors d'un combat, un lanceur de sorts de DD3 se sentait souvent contraint à lancer un suite de sorts "buffant", quasi immuable, ou ne changeant que lors des passages de niveaux. ("Mais putain bob, pourquoi tu lances ta boule de feu, alors que si tu lances rapidité, Tim, Lara et Rorky vont pouvoir faire "3 x n x 2 /5 x 15" dégâts en plus pendant x rounds... Arrête de jouer perso ! Joue pour le groupe! Fais ce qu'on te dit")

Avec cette contrainte de la concentration, le lanceur de sorts peut (doit!?) toujours "buffer" ses compagnons... Au round suivant, il a finalement plus de choix qu'avant : soit il lance un autre sort nécessitant la concentration (lorsqu'il voit que la majorité des adversaires ne sont plus soumis à son premier sort ou qu'il juge que tel bonus devient préférable à celui en cours) ou il peut lancer sa boule de feu.
par Dude
17 juil. 2018, 13:53
Forum : Généralités
Sujet : Le background d'un personnage est-il nécessaire?
Réponses : 26
Vues : 754

Re: Le background d'un personnage est-il nécessaire?

Le background d’un personnage de jeu de rôles n’est pertinent que s’il est utile pour le jeu. Cela peut paraître être une évidence, mais beaucoup de trop de joueurs y voit un exercice de création personnel, alors qu’il doit s’inscrire dans la trame commune de l’histoire.
Tu as empiriquement raison, sauf que tu laisses à penser que les joueurs qui oseraient prendre du plaisir à détailler le background de leur personnage ne seraient que des égocentriques un peu imbécile... C'est bien dommage. Pourquoi un joueur ne pourrait-il pas avoir ce petit plaisir ce création là ? Il faut simplement être clair avec ses joueurs... "Si tu m'écris un roman, j'aurai plaisir à le lire et j'y puiserai peut-être des idées, mais je n'utiliserai sans doute pas tout ce que tu as écrits pour ma campagne... Ce sera le passé de ton personnage... Nos parties de jdr s'intéresseront à son présent."
Et si vous écriviez l’histoire de votre personnage non pas à sa création mais en cours de jeu? Après tout, la technique du “flashback” est un procédé éprouvé. J’adore voir un joueur inventer une anecdote sur la vie de son personnage lors d’une partie, car c’est ça avant tout le jeu de rôles : une invention collective et coopérative. Le maître de jeu n’a pas le monopole de l’improvisation. Et le fait de construire l’histoire de votre personnage au fur et à mesure de la progression de la campagne, cela peut être très intéressant pour le maître de jeu également, car il pourra facilement faire appel à ce passé généré spontanément.
C'est en effet la mode actuelle... La méthode popularisée en ce moment par tout un tas de nouveau jeu associés à des trucs à base de "Fate" et d' "Apocalypse". Mais même ces jeux n'ont pas inventé la roue. A D&D (car nous sommes sur un forum D&D ; pas sur Casus No) la création du background sous forme de flashbacks en cours de jeu et au fil des besoins en est même la norme depuis l'origine du jeu. Ce sont les jdr dit de "storyteling" du début des année 90 qui ont popularisé le fait de créer des romans-backgrounds...
L’histoire de votre personnage n’est donc absolument pas nécessaire en début de partie. Ce que vous avez besoin, c’est d’un bon concept et de motivations bien définies. Pour le reste, dévoilez les mystères qui entourent votre personnage au fur et à mesure, lorsque vous serez prêt!
Ca tombe bien, c'est exactement ce propose les outils de création de personnage de DD5
par Dude
13 juil. 2018, 15:00
Forum : Règles
Sujet : Et si on laissait tomber les potions de soins?
Réponses : 34
Vues : 871

Re: Et si on laissait tomber les potions de soins?

blueace a écrit :
12 juil. 2018, 19:38
Esyel a écrit :
12 juil. 2018, 19:25
Pour information dans DD5, un barbare avec 1 PV n'est pas en train de se vider de son sang.
Il commence à fatiguer, à sentir la douleur des coups qu'il a reçus, mais aucun ne l'a réellement blessé.
C'est pas exactement ca. À D&D 5, les premiers 50% des pv sont de la fatigue. Mais les derniers 50% sont des blessures et du sang qui coule.
Hello Blueace!
Cette info vient d'où? Je n'arrive pas à la trouver dans DD5.
par Dude
07 juil. 2018, 09:20
Forum : Règles
Sujet : Question sur l'utilisation du sort Augure
Réponses : 13
Vues : 418

Re: Question sur l'utilisation du sort Augure

Un détail qui me semble aussi utile de prendre en compte : qui est la divinité qui accorde cet augure ?
En clair, est ce que Globo, dieu de la guerre et du massacre aura le même avis que Kal, dieu des artisans et du travail bien fait ?
par Dude
03 juil. 2018, 10:40
Forum : Règles
Sujet : Question sur l'utilisation du sort Augure
Réponses : 13
Vues : 418

Re: Question sur l'utilisation du sort Augure

C'est la meilleure réponse à donner, surtout si tu ne veux pas que tes joueurs lancent des augures avant de s'installer à la moindre table de jeu.

Mais sinon, toutes les réponses sont possible pour moi. C'est l'action dans son ensemble qui est soumis à l'appréciation des dieux.
Si l'augure indique "fortune" le PJ pourrait vouloir tout miser sur Crazy Horse et imaginer crouler sous l'or avant la fin de la journée... Et finalement perdre sa mise... Sa bonne fortune serait finalement de tomber par hasard sur un PNJ important (le bras droit du grand méchant par exemple) qui fera avancer son histoire en lui permettant d'éviter un obstacle (plus besoin d'affronter ses 15 gargouilles en allant le chercher dans son manoir, vu que par chance, il est en train de miser au même moment que les PJ au champ de course)
par Dude
02 juil. 2018, 13:19
Forum : Univers
Sujet : Un Donjon comme un monde
Réponses : 4
Vues : 476

Re: Un Donjon comme un monde

kevetoile a écrit :
02 juil. 2018, 10:19
C'est vraiment une approche intéressante d'essayer de créer un donjon crédible.

C'est souvent un défaut que je pointe du doigt dans les jeux d'aventure. Après avoir fait quelques Tomb Raider et autres Uncharted, je me dis souvent : Putain mais c'était complètement con d'avoir construit ce temple comme ça, impossible d'aller ouvrir ou fermer la porte facilement, à moins d'avoir envie de casser un truc, ou de te balancer à une corde, ça n'a pas de sens, c'est vraiment un niveau construit avec les pieds, et les moines de ce temple millénaire, ils bouffaient pas ? ils ne pissaient pas non plus on dirait, ou alors ils chiaient au beau milieu de leur salle de prière, parce que vu comment c'était chiant d'accéder à celle-ci, j'aurais pas aimé avoir à faire le chemin inverse pour aller aux toilettes.

Quand je maîtrise, j'essaye justement d'ajouter ce qui manque aux donjons, et qui me parait cohérent. Les latrines, la cuisine, le garde-manger, la salle d'entrainement, le placard à linge (bon, peut être pas chez les gobelins celui-là), etc.
J'essaye de me dire que les PNJ qui vivent là, (à l'endroit généralement pillé par les PJ), ils ne font pas que squatter la place depuis hier, s'ils sont là depuis une semaine, y'aura forcément une organisation de l'endroit.
Je ne sais pas si je fais comme toi ou l'inverse de toi, mais lorsque je m'approprie un donjon, je fais avec ce qu'on me donne. C'est pour moi un jeu dans le jeu... Je n'adapte pas mon donjon en y rajoutant les éléments qui me semblent manquer, mais en adaptant le comportement de ses habitants aux lacunes de leur environnement. Qui plus est, un donjon présente toujours l'environnement et ses habitants à un instant I. Cet instant correspond au moment où les PJ commencent à interagir avec le lieu. L'interaction ne se limite pas à la confrontation, mais bien au moment où les PJ ou les PNJ (voir les deux) sont au courant de l'existence de l'autre. Dés que ce contact à lieu, les PNJ entrent en mouvement... Si le lieu est propice, ils resteront peut-être à leur place, mais s'il ne l'est pas, ils l'adapteront ou en partiront.

L'exemple typique de donjon que j'ai pris plaisir à donner vie alors qu'il est unanimement considéré comme improbable, est le vieux Temple du Mal Elémentaire. C'est un donjon dans lequel s'entasse des centaines (si ce n'est des milliers) de créatures, cote à cote, sans latrines, ni cuisines, ni même un endroit pour se détendre, si ce n'est les couloirs entre chaque pièces gavées de monstres (ce besoin de marcher un peu explique donc parfaitement la table des monstres errants).
Il y a par exemple un endroit dans ce donjon (niveau 1 dans mes souvenirs) ou dans une triple pièce sans portes de séparations entre-elles, se trouvent trois groupes distincts. Un groupe de brigands, un groupe de gnolls, et un groupe de goules. Tous sont chaotiques mauvais. Tous rêveraient logiquement de s'entretuer... Mais ils sont là, bras ballants, à moins de 5m les uns des autres, attendant de se faire massacrer l'un après l'autre par une bande d'aventuriers d'alignement sanguinaires-bons.

A première vue, ça ne passe pas. Ce n’est pas logique... Mais on peut y trouver une logique...

- Pourquoi sont-ils là ? Parce qu'on les a attirés ici. Une force extérieure rode dans la région et a attiré auprès d'elle dans ce donjon, tout ce que cette région du monde compte de crapules. Elle leur a fait une promesse : rejoignez moi, et ensemble, nous raserons ce royaume... Vous serez grâce à moi tellement puissants, que vous pourrez piller, tuer, bouffer qui vous voulez.
- Depuis combien de temps ces trois groupes sont-ils là, à cet endroit précis à ne rien faire d’autre qu’attendre ? On ne le sait pas. Sans doute pas si longtemps que ça, sinon, ils se seraient entretués. Ils viennent donc d’arriver… Et on peut facilement en déduire qu’ils sont sur les nerfs et que dés l’instant I passé, ils vont tous vouloir remédier à cette situation.
- Il n’y a pas de latrine, c’est con comme donjon ! C’est sur, c’est pas un donjon trois étoiles… S’il n’y a pas de latrine, on peut avant tout en déduire que chaque salle, chaque couloir, puent la merde et la pisse… Pour les brigands, être parqué à 5m d’une bande de gnolls qui chient là où ils mangent, c’est l’horreur. Ils ont envie de les égorger… C’est d’ailleurs réciproque. Depuis que les gnolls ont terminé de bouffer le dernier gobelour qui leur étaient tombé sous la main, ils se boufferaient bien quelques brigands… Quant aux goules, elles attendent… Gnolls ou brigands, tant que c’est mort, c’est toujours aussi juteux et croustillant.
- Que va-t-il donc se passer ?

Si au moment de la rencontre PJ/PNJ, les PJ attaquent le premier groupe, les autres ne s’en mêleront pas. Bien au contraire, ça les arrange… On respire plus dans ce donjon. Si le groupe après avoir exterminé le premier groupe s’en prend au second, le troisième prendra la fuite (ils ont l’air sanguinaire ces aventuriers là ! autant les laisser faire et revenir après ramasser les morceaux… )

Si les PJ n’interviennent pas ? L’un des groupes s’en prendra à un autre quelques heures plus tard. Des trois groupes, il en restera bientôt plus qu’un, etc…

Bref, si un donjon me semble incohérent, je fais avec en cherchant à comprendre comment on en est arrivé là (et cela donne souvent des tas d’idées pour donner du relief à ses habitants) et dés la rencontre passée, je fais évoluer la situation dans le sens me semblant le plus logique…
par Dude
29 juin 2018, 11:30
Forum : Aides de jeu
Sujet : Nouvelle race - avis ?
Réponses : 12
Vues : 367

Re: Nouvelle race - avis ?

Je ne sais pas si tu le sais, mais le gobelin en tant que race existe officiellement dans le Volo's guide to Monster.
A la louche, et en reprenant ta proposition avec correction en rouge, cela donne la fiche suivante :
Trait Raciaux :
Alignement. Les gobelins sont généralement neutre Mauvais, mais peuvent s’avérer être très pragmatiques et donc Neutre voir bon, même si c'est très rare

Augmentation de caractéristiques. Votre valeur de Dextérité augmente de 2, votre valeur de constitution de 1.

Age. Un gobelin atteint l’âge adulte aux alentours de 8 ans et vivent généralement jusqu’à 60 ans.

Taille. Les gobelins mesurent en général entre 90cm et 1m20 et pesez entre 20 et 40kg. Votre taille est Petite (P).

Vitesse. Agiles, vous vous déplacez rapidement pour votre taille. Votre vitesse est de 9 mètres.

Vision dans le noir. Le mode de vie choisi par ce peuple l’a rendu adapté aux endroits sombres (tunnel, mine, caverne…). Dans un rayon de 18 mètres, vous pouvez voir dans une zone de faible lumière comme s’il s’agissait d’une lumière vive et dans l’obscurité comme s’il s’agissait d’une lumière faible. Par contre, vous ne distinguez pas les couleurs dans l’obscurité, seulement des nuances de noir et de gris.

Couard. Vous avez appris à vous mouvoir discrètement et aisément dans les espaces confinés, vous pouvez donc utiliser une action bonus pour vous cacher ou se désengager lors de votre tour.

Sournois. Votre ruse au combat vous permet de rapidement identifier les points faibles de vos adversaire. Lorsque vous infligez des dégâts avec une attaque ou un sort, vous pouvez décidez d’infliger des dégâts supplémentaires égale à votre niveau. Cette aptitude peut être utilisée à nouveau après un court ou long repos.

Langues. Vous pouvez parler, lire et écrire le commun et le gobelin.
Mais je pense que tu connais déjà cette fiche, car mis à part le bonus carac différent et le talent pour l'escamotage que tu rajoutes à tes gobelins, ta fiche y ressemble beaucoup.
par Dude
28 juin 2018, 11:23
Forum : Règles
Sujet : CA Maximum atteignable (les développeurs ont-ils pensé à ça ?)
Réponses : 25
Vues : 833

Re: CA Maximum atteignable (les développeurs ont-ils pensé à ça ?)

Dekkiøn a écrit :
28 juin 2018, 10:18
Merci pour vos réponses.
Oui en effet Tiamat ne se promènera jamais seule mais c'était juste un constat sur des CA possibles incroyables.
Bien sur qu'un ennemi peut gêner, tenter de faire tomber, les boss ne sont jamais seuls, je mets des mobs de mélée, des mobs avec des sorts (souvent dissipation de la magie à volonté), etc.
Mais mes joueurs sont intelligents, très intelligents et surtout ils jouent depuis 30 ans donc connaissent tous les rouages du jeu et je vous assure que je suis un MD qui leur donne du fil à retordre mais les objets ils les ont obtenu au cours de leur aventure sans aucune triche et sans faire la chasse aux dragons légendaires.
Et de ce fait ils sont vraiment très puissants (pour moi trop puissant) et je me retrouve avec un Paladin rétribution/champion, un chantelame/sorcerer, un warlock/sorcerer, un prêtre de la vie et un barabre/champion. Ils sont tous niveau 20 depuis longtemps et certains ont déjà quelques dons, bénédictions.
Eh bien ils ont entre 27-36 en classe d'armure, jouent la cohésion, le paladin amène + 8 à tous les jets de sauvegarde. Ils ont choppé des pierres de transmutation pour avoir la jet de constitution, ils ont des amulettes qui protègent des maladies et du poison, grâce au paladin ils sont incharmable, infearable.
Même un prince démon par exemple de challenge 23 accompagné de 2 mariliths et d'une bonne dizaine de minions challenge 5-7 avec des dissipations de la magie se font littéralement exploser.
Non franchement ils sont ultra violents.
Par curiosité, ça représente combien de séances de jeu pour arriver au niveau de ton groupe ?
par Dude
28 juin 2018, 11:16
Forum : Aides de jeu
Sujet : objets magiques très rares
Réponses : 8
Vues : 390

Re: objets magiques très rares

Un truc que je trouve intéressant dans les Royaumes Oubliés pour DD5 - même si ce truc n'est que suggérer, et donc, n'est pas gravé dans le marbre des règles - c'est que si on se fie à la storyline, les OM ne peuvent être que très rares...
La raison tient aux différentes éditions.
- De AD&D à AD&D2, les objets magiques sont fréquents. Cet univers est même connu pour être un univers très magique. On trouve donc ce qu'on veut un peu partout, même si c'est principalement au fond des tanières de monstres et autres donjons.
- DD3/3.5... En plus de tout ce qui traine dans les donjons, les OM deviennent faciles à créer par les PJ et des guildes de PNJ en font même leur commerce. Qui plus est, le niveau des PJ reposent sur la valeur des OM de chaque PJ... Il y a donc potentiellement des OM à vendre même dans les plus petits villages du Cormyr.
- DD4 - le jeu repose sur un postulat qui annihile complètement toute la magie pré-existante. La destruction de la "toile de Mystra" fait que les mages perdent leur pouvoir et meurt en pagaille ou deviennent fou. Les OM fabriqués en série perdent leur pouvoir et sont bon pour la casse. Tout est à refaire... Et tout est refait.
- DD5 : patatra... Tout repars en couille. Mystra revient, les mages et les OM de DD4 perdent leur pouvoir ou deviennent fou... Une nouvelle génération de mage réapprend la magie Vancienne... Et cela se passe moins de 10 ans avant le début de la nouvelle storyline.

Alors bien sur, comme ce n'est pas gravé, on peut s'en foutre et se dire que tout est comme avant. On n'est pas obligé de jouer à la date de DD5, surtout si on possède une tripoté de sourcebook d'anciennes éditions et donc considérer que le sundering ne s'est jamais produit et que rien n'a vraiment changé depuis AD&D.

Mais personnellement, j'aime l'idée que la large majorité des OM en circulation ne puisse avoir plus de 5 ans ou date de si longtemps que leurs capacités peut parfois s'en trouver altérés (cf tables du DMG sur les défauts des OM). Et comme je n'imagine pas une seconde un mage avec moins de 10 ans d'expérience se lancer dans la fabrication "pour n'importe qui" d'un objet, cela signifie que tous les objets ont une histoire... Une histoire peut-être courte, mais une histoire quand même. Au minimum, ils ont été fabriqué il y a peu par un mage pour quelqu'un d'autre... Et si l'objet se retrouve en vente dans une armurerie de Suzail, y'a matière à scénario... Pourquoi le mage a accepté ? Qu'a t-il gagné ? Pourquoi le propriétaire légitime ne l'a plus en sa possession ? Que pensera t-il quand il apprendra que les héros de la ville paradent avec un OM portant ses armoiries ?

Bref, moi, je trouve ça intéressant... Mais je comprends que ce ne soit pas le cas de tout le monde.

Et si un joueur veut un OM (car même en passant sur aideDD, il peut avoir accès à la liste) je ne permettrais pas de l'acheter, même pour 50.000 po.
Ce que je permets dans mes campagnes c'est :
- de se renseigner (via un temps mort et quelques dizaines ou centaines de po de faux frais (selon la précision de la recherche)) si des OM sont en vente dans le coin... Mais ce ne sera pas spécialement le bon.
- se renseigner sur comment on fabriquait "dans le temps" des boucliers animés... Et laisser les joueurs fabriquer ou faire fabriquer l'objet de leur rêve.
- se renseigner sur qui possèderait un tel objet.
par Dude
27 juin 2018, 11:20
Forum : Aides de jeu
Sujet : Laisser ses joueurs mourir ou sacrifier une partie du scénar ?
Réponses : 24
Vues : 599

Re: Laisser ses joueurs mourir ou sacrifier une partie du scénar ?

Pour moi, si tu as la possibilité de poursuivre ta campagne (où si tu devais la refaire jouer un jour) tu as, avec des Drow comme adversaires, la possibilité d'influencer la partie dans le sens que tu veux.

Si tu veux faire mal, tu as de quoi faire mal... Plein d'idées ont été énoncées plus avant. Entre la vengeance de la matrone, ses troupes et l'intervention de Lolth protégeant son sanctuaire, tu peux écraser sans peine même un groupe suréquipé niveau 20 tout en restant cohérent. Normalement, un groupe qui joue à ce niveau le sait. Et s'ils n'ont pas conservé un moyen de s'échapper (un portail, une zone de téléportation, un changement de plan), c'est qu'ils ne sont pas au niveau.

A l'inverse, tu peux aussi utiliser le chaos pour les aider. En effet, la première chose qui me vient à l'esprit à la lecture de ton résumé, ce n'est pas que les drows vont solidairement s'organiser contre les PJ, mais plutôt que les maisons X et Y vont profiter de l'occasion pour s'en prendre à la maison Z (et donc aider les PJ, même si ce n'est pas leur objectif premier). Si les PJ sont arrivés jusque là, c'est que Lolth ne protège plus la famille Z. Il est donc temps que les positions changent dans la cité Drow.

Si X et Y réussissent leur coup, ils progresseront dans l'échelle sociale. Et si les PJ profitent du chaos pour piller le temple, ce sera de toute façon de la faute de Z... Ils auront donc eu raison de s'en prendre à cette pimbeche de fille de la matrone abandonnée par Lolth.

Si X et Y échouent dans leur tentative et que le temple est néanmoins pillé par les PJ, ce sera aussi de la faute de Z. Les trois familles seront destituées par le conseil des Matrones survivantes... Et ce sera la famille W (qui était resté neutre tout en désactivant tous les pièges du temple pour que les PJ volent les œufs) qui se verra consacrée première famille...

Bref... tu n'as pas à exterminer tes PJ ni à sacrifier ta campagne.