3638 résultats trouvés

par Arnaud
24 mai 2018, 10:30
Forum : Partie 21
Sujet : [RP 3] Le piège
Réponses : 100
Vues : 1272

Re: [RP 3] Le piège

Willibert
Image
Gillian prend la main de Willibert et l’emmène un peu à l'écart du groupe. « Mon amour, je m'inquiétais tant pour toi ! »
La jeune femme passe ses bras autour du cou de Willibert , qui grimace un peu quand elle se colle contre lui et son bras blessé. « Oh ! Mais que t'est-il arrivé ? »
Willibert la rassure de son mieux et s'enquiert de la raison qui a poussé le groupe à s’arrêter. L'expression de Gillian devient plus sombre. « Je ne sais pas exactement. Cain s'agitait depuis un moment et Pepin a du comprendre quelque chose à ses divagations car il a envoyé Oswald, Marilla et Anabelle vérifier quelque chose sur la route que nous empruntions. J'ai vu Oswald et Anabelle revenir et s'entretenir avec Pepin. Après cela, c'est lui qui a demandé à ce que nous nous arrêtions. »
Gillian secoue la tête en signe d'impuissance. Elle fait des efforts visibles pour ne pas céder au découragement, et cherche dans le regard de Willibert l'énergie qui commence à lui faire défaut. « Je pensais qu'en nous éloignant du village nos problèmes seraient enfin résolus, mais j'ai le pressentiment que tout cela ne fait que commencer. Enfin... » elle sourit et passe une main dans la chevelure de son amant « peu importe pourquoi nous nous sommes arrêtés, et ce qui nous attend plus loin. Cela m'aura permis de te retrouver. Avec toi, je me sens plus forte. »


Thibalde

Thibalde est rassurée de retrouver son frère sain et sauf. Simeon se serre contre sa grand sœur et ne la relâche que lorsqu'elle finit par poser à voix haute la question qui l'inquiète de plus en plus au fur et à mesure qu'elle inspecte le groupe. Où se trouve sa mère, Marilla, qu'elle ne voit nulle part ? Simeon secoue la tête et prend un air inquiet. « Je ne sais pas. Elle m'a dit qu'elle devait faire quelque chose et elle est partie avec Oswald et sa femme. Elle n'est pas revenue, et les adultes ne savent pas pourquoi, ou ils ne veulent pas me le dire. Grande sœur, j'ai peur. Tu crois... tu crois qu'il lui est arrivé quelque chose ? Pepin me regarde bizarrement depuis que maman a disparu. » Les yeux embués, mais retenant ses larmes, il serra la main de sa sœur. « Va lui demander. Toi, il te dira. Dis lui de te dire où est maman ! »


Asha

Asha est restée en retrait, méfiante. Ces gens sont-ils ce qu'ils prétendent être ? Toutes ces réactions sonnent faux. Trop d'affect, trop d'émotion. Des agents d'Emrakul ? Oui, c'est fort probable... Tout comme Lazare, et ses yeux violets... comme Emrakul... Trahi par une couleur, le grand prêtre ne l'avait pas trompée. Tous cherchent à la manipuler. Pas Willibert... probablement pas... quoi que... c'est possible aussi. Une possibilité à ne pas négliger... la moindre erreur et c'est sa vie qu'elle perdra. Heureusement qu'elle garde la tête froide.
Image
Garda remarque qu'Asha lance des regards étranges autour d'elle. Elle s'approche de la jeune femme. « Eh bien, Asha, qu'est-ce que se passe ? Toi qui d'habitude est si volubile, tu restes à l'écart. Tu n'as pas vu ta mère ? Éliane s'inquiétait pour toi. Tu devrais aller la voir. »
Asha a bien vu sa mère... s'il s'agit bien d'elle... mais... oui, ce visage, ça ne peut qu'être elle... vraiment ?
Eliane s'approche pour rejoindre sa fille qui refuse de s'avancer. En voyant le mouvement de recul d'Asha, Garda fait un geste à son mari, Ogden, qui retient Eliane sans bien comprendre ce qui se passe. « Mais enfin, Asha, qu'est ce qui te prend ? C'est ta mère ! On dirait que tu as peur de nous. Ma pauvre enfant, que t'est il arrivé dans ce maudit sous terrain ? »
Malgré sa paranoïa, Asha est profondément se sent touchée par le regard rempli de détresse de sa mère, qui reste en retrait auprès d'Ogden.


Ehvok
Image
Ehvok dégage son bandeau pour révéler au guérisseur son oeil blessé. Pepin semble surpris, mais c'est Cain qui réagit le premier en commentant : « Oh oh oh ! Tu vois ce que je vois, Pepin ? Le jeune homme a presque plus d'yeux que moi ! Trois sur le front, deux qui dorment dans sa tête, et deux à qui il a donné un petit nom. Oh ! Et quel nom ! Quelle imagination ! » Pepin soupire et signifie à Ehvok de ne pas faire attention aux délires du vieux maître. Cain poursuit : « Ah oui, je suis fou, c'est vrai. J'avais oublié... je parlais presque normalement pourtant... non ? Si... non... enfin... si, je crois... mais est-ce qu'un fou pourrait savoir qu'il croit savoir ce qu'il sait s'il croyait ce que... où en étais-je ? Ah oui, je comptais les yeux... lesquels ? Les miens ? Ceux des villageois... ah oui, c'est ça... il y en a plus maintenant... je vais devoir recommencer... mais, est-ce que je dois compter les chevaux ? Je me demande... Pepin, qu'en penses tu ? Les yeux sont notre âme après tout, alors... les animaux ont-ils vraiment des yeux ? »


Image
« Oui, mon ami, tu peux compter les yeux des chevaux. Mais nous en avons déjà parlé, tu te souviens : fais le en silence : cela t'aidera à rester concentré. »
Pepin s'écarte un peu de Cain pour se consacrer à l'étude de l'oeil d'Ehvok, auprès de qui il se sent obligé de s'excuser pour l'attitude du vieux maître. « Ehvok, ton oeil est recouvert par une espèce de couche minérale. On dirait comme une coque de sel, c'est la première fois que je vois ce genre de chose. Si tu m'y autorises, je vais essayer de... » il saisit dans sa besace un petit outil coupant, et l'approche délicatement du visage d'Ehvok. « de gratter la couche... Tu veux bien ? »




Edgar
Pendant que ses quatre compagnons discutent avec les villageois retrouvés, Edgar est resté en retrait avec Griswold. Alric a trouvé judicieuse sa proposition d'inspecter les reliques récupérées dans le temple horadrim, et a laissé le forgeron montrer au prêtre les principales découvertes.
Parmi les découvertes qui retiennent l'attention d'Edgar se trouve naturellement le sceptre que tenait Lazare dans le temple, mais aussi une bague magnifique et la couronne du roi Léoric...
Image
« Oui... je me doute de ce que tu en penses peut être, Edgar, mais Léoric nous devait bien ça après tout ce qu'il a fait subir à son peuple... et nous n'allions pas abandonner ce trésor aux pilleurs qui ne tarderont pas envahir Tristram. Pour tout te dire, j'aimerai que notre roi accepte de la récupérer, mais ce courronne est associée à tant de crimes que je ne sais pas s'il en voudra encore. » Edgar inspecte la couronne et sent une forme d'énergie en émaner. Est-ce la lumière qui lui a donné cette capacité à ressentir la magie ? Est-ce bien de la magie, ou plutôt une nouvelle forme d'intuition ? En tous cas, cette couronne laisse chez lui un certain malaise. Il reporte son attention sur l'anneau et en demande l'origine à Griswold.
« Peu avant de vous retrouver, nous avons découvert une salle préparée pour une espèce de rituel démoniaque. Il y avait un autel de pierre sculpté avec des représentations de démons et de démones dans des postures toutes plus abjectes les unes que les autres. C'était écœurant... enfin... de ce que nous avons pu déduire des urnes, armes et autres objets retrouvés brisés, une bataille avait eu lieu récemment dans cette pièce. Sans doute le fait d'Aidan et de ses soldats. Sans toi, Asha ou Ehvok pour nous aider à comprendre la fonction de cet autel, nous ne nous en sommes pas approchés, mais nous avons retrouvé cet anneau dans la salle. Regarde ces inscriptions à l'intérieur de l'anneau : c'est l'ancienne devise des ancêtres du roi. Je les connais bien. » Griswold tire son épée pour montrer une inscription gravée sur la base de la lame. Edgar y lit les mêmes mots : Lumière et Justice. Griswold rengaine son arme. « je devais forger cette arme pour le roi. Mais il n'en était plus digne. Léoric était devenu un monstre. Je crois... je crois que c'est pour exiger de moi cette épée qu'il est venu à Tristram... » le forgeron a un rire nerveux « et c'est comme cela qu'il est mort, tué par ses soldats, loin de la capitale où il était en sécurité... en quelques sortes, j'aurais participé malgré moi à sa mort... Bon ! Edgar, est-ce que tu as fini de regarder ? Alors, qu'en penses-tu ? Nous avons là pas mal d'objets de valeur n'est-ce pas ? L'idée d'Alric n'était pas si mauvaise après tout. » Il y a effectivement de nombreux objets de valeur, même en dehors des trois qu'Edgar a pu observer plus en détail. De quoi, sans doute, envisager une nouvelle vie pour la communauté si tout cela ne tombe pas entre les mains de brigands.

***

Alric s'est avancé au centre du nouveau groupe et rend compte de la réussite de l'expédition mais aussi de la disparition de Clara, Diane et Damien. Il explique également que certains villageois ne sont pas restés avec le groupe et ont préféré tenter leur chance ailleurs, en faisant route vers le Westmarch. Les discussions se focalisent rapidement autour de lui.

Battlemap 353 : La BMap est purement à titre indicatif : inutile de vous positionner sur une case précise pour l'instant.
Je ne mets pas dans le fil Arsenal les objets qui ne sont pas, ou pas encore, en votre possession.
par Arnaud
23 mai 2018, 20:57
Forum : Partie 28
Sujet : [RP5] Six (mille) pieds sous terre
Réponses : 236
Vues : 2751

Re: [RP5] Six (mille) pieds sous terre

« Pas le temps... il faut avancer ! » Shamilia continue de courir vers la porte.
par Arnaud
23 mai 2018, 10:20
Forum : Partie 28
Sujet : [HRP] Auberge de la licorne enrhumée
Réponses : 1006
Vues : 8015

Re: [HRP] Auberge de la licorne enrhumée

si je comprends bien la BMap, les escaliers de cette salle montent vers les étages, donc si nous voulons descendre pour suivre la flèche, il faut trouver un autre escalier, derrière les portes par exemple ?
si c'est ça, je suggère la porte déjà ouverte. C'est ce qui me semble le plus logique.
par Arnaud
23 mai 2018, 10:13
Forum : Partie 21
Sujet : [HRP] Au Soleil Levant
Réponses : 346
Vues : 2845

Re: [HRP] Au Soleil Levant

Vous pouvez de nouveau ouvrir les spoilers que je mets dans mes messages. Si je dois vraiment cacher quelque chose, j'utiliserais les double spoilers.
J'ai précisé dans mon dernier message que je me réservais l'explication de la pause du groupe de Cain/Pepin parce qu'il y a bien une raison à cet arrêt, mais pour le reste vous pouvez jouer le RP comme vous l'entendez. Les villageois réagiront "normalement".
par Arnaud
23 mai 2018, 10:10
Forum : Partie 21
Sujet : [RP 3] Le piège
Réponses : 100
Vues : 1272

Re: [RP 3] Le piège

L'attitude d'Ehvok et le comportement étrange d'Asha crispent Griswold, mais le naturel d'Edgar, les paroles de Thibalde, et l'inquiétude sincère de Willibert pour ses camarades finissent par le convaincre qu'il n'y a pas de danger immédiat.
Image
Alric vient se joindre au groupe qui entoure désormais les cinq rescapés. « Ils sont encore sous le choc, Griswold. C'est normal. Nous le sommes tous. »
Alric s'adresse à l'ensemble des villageois : « Nous savons tous que le chemin vers notre nouvelle vie ne sera pas facile, mais nous devons rester solidaires les uns des autres. Tristram était notre foyer mais nous savons tous que nous avons fait le bon choix en quittant ce lieu maudit. Il nous reste une longue route à parcourir pour trouver un lieu où nous pourrons monnayer toutes les richesses que nous avons récupérées sous l'église au prix de grands sacrifices. Nous nous souviendrons longtemps de Clara, de Diane et de Damien. Leur courage est un exemple pour nous. » Les villageois murmurent de courtes prières à l'évocation des noms des disparus.
« Notre prêtre, mon fils, mais aussi Thibalde, Asha et Ehvok se sont réveillés sains de corps et d'esprit. » Griswold réprime un grognement mais ne reprend pas Alric. Après tout, aucun ne semble encore avoir définitivement perdu l'esprit. Rien de comparable, du moins, avec ce qui est arrivé à Cain ou à Farhnam, entre autres.
« Après ce qui leur est arrivé, ils sont encore sous le choc et je compte sur vous pour les... »

Alric est interrompu dans son discours par Lise, une villageoise qui pointe du doigt la fumée d'un feu de camp au loin. Alric lève un sourcil surpris et murmure : « Ils se seraient arrêtés en chemin pour nous attendre ? »
Ehvok et Thibalde descendent du chariot après s'être sommairement couverts le front comme l'avait fait Edgar. Comme leurs trois compagnons, ils écoutent sans intervenir la discussion entre les deux hommes.
Griswold : « Ou bien ce sont des brigands, ou pire, des déserteurs reconvertis dans le maraudage. Il faut être prudents, Alric. »
Alric : « C'est un risque à prendre, Griswold : Nous ne sommes pas bien nombreux à savoir nous battre, mais nous ne pouvons pas vivre éternellement dans la peur. »
Griswold acquiesce et fait un signe discret à quelques uns des villageois, qui comme lui gardent leurs armes à portée de main et se portent au devant du convoi.

Le groupe au complet ne met pas plus de quelques minutes à rejoindre le lieu dont venait la fumée. Dès que son origine est identifiée, les villageois s'échangent des sourires francs et des encouragements.
Alric et Griswold se regardent, émus et fiers d'avoir su mettre de côté leurs différents pour faire oeuvre commune. Car, effectivement, c'est bien le reste des villageois qu'ils viennent de retrouver : leur mission est couronnée de succès. S'ils arrivent à vendre le butin amassé sous l'église, ils auront de quoi reconstruire, ailleurs, ou bien certains iront s'installer à la capitale où règne un roi apparemment plus juste que ne l'était son père. L'espoir et les rêves d'avenir éclairent les visages des villageois tandis qu'ils rejoignent les leurs.

Ces quelques minutes ont suffi à Ehvok pour se remémorer ce qu'il avait vécu. Était-il vraiment lui même quand il a... Qu'ais-je fait ? Ses yeux se portent de nouveau sur les écailles qui recouvrent ses bras. Dégoût ou fascination ? Cette voix qui me parle... suis-je fou ou bien... Culpabilité, rejet ou acceptation ? Ehvok n'est pas perdu bien longtemps : un choix s'impose rapidement à lui comme une évidence.

Battlemap 353 : Situation
Nous ne sommes pas en situation de combat donc jouez librement votre RP et vos retrouvailles mais ne faites pas encore dire à l'un des villageois pourquoi ils se sont arrêtés... je m'en chargerais.
Le choix d'Ehvok te revient, Zoran. Si tu veux le garder pour toi, informes-en moi quand même parce que ça aura des conséquences.
Tes modifications physiques te donnent une CA de 13+score de dextérité tant que tu ne portes pas d'armure, ainsi qu'un point de vie additionnel par niveau. J'ai fait les modifications en rouge sur ta fiche de personnage pour que tu les retrouves facilement.
par Arnaud
22 mai 2018, 18:59
Forum : Partie 28
Sujet : [RP5] Six (mille) pieds sous terre
Réponses : 236
Vues : 2751

Re: [RP5] Six (mille) pieds sous terre

« Thigriel, où pointe la flêche ? »
par Arnaud
22 mai 2018, 18:54
Forum : Partie 21
Sujet : [RP 3] Le piège
Réponses : 100
Vues : 1272

Re: [RP 3] Le piège

Image
Griswold se détend sensiblement en observant les réactions de Thibalde et d'Edgar.
Tout en aidant le prêtre à descendre du chariot, il répond à Thibalde : « Nous vous avons retrouvés en poursuivant nos recherches avec le reste du groupe. De toutes les découvertes que nous avons faites là bas, vous étiez la plus belle et la plus inattendue. Alric était au désespoir, et vous retrouver vivants l'a fait revivre. » Il jette un regard à Willibert : « Ton père est un homme intelligent et juste qui mérite d'être notre chef. J'espère que tu comprendras ce que cela signifie quant à ton tempérament. Si tu mets ta vie en danger, c'est nous tous que tu mets en danger, en nous privant du seul homme que tout le monde s'accorde encore à suivre. » Il soupire. « Enfin, ne te mets pas la pression non plus : tu es vivant, c'est l'essentiel. Vous êtes tous vivants. C'est un grand soulagement pour nous tous. »

Les sourires des villageois qui commencent à s'approcher du chariot sont sincères, effectivement, même si quelques uns ne peuvent s'empêcher de fixer les fronts de Thibalde et d'Edgar avec un mélange de curiosité, de pitié et d'inquiétude.

« Je craignais que ces pierres ne vous aient retourné la tête, comme ce qui est arrivé à Cain, ou à Farhnam... Mais j'ai l'impression que vous êtes encore bien vous mêmes. Peut être qu'en nous éloignant du village nous pourrons échapper à toute cette folie. Nous nous sommes mis en route hier soir. Désolé pour vos affaires personnelles, mais nous ne pouvions plus nous permettre d'attendre votre réveil. Vous êtes restés inconscient plus d'une journée. »
► Afficher le texte
par Arnaud
22 mai 2018, 13:47
Forum : Partie 21
Sujet : [HRP] Au Soleil Levant
Réponses : 346
Vues : 2845

Re: [HRP] Au Soleil Levant

Non, tu as bien jugé pour Ehvok.

J'ai mis peu de choses dans mon dernier message, et je me doute que de nombreuses questions techniques restent en suspens pour les 3 joueurs qui ont mis la pierre : l'idée est surtout de vous permettre de poster un message RP avant que je poursuive.
Je ne l'avais pas précisé plus que cela pour Asha et Willibert, mais les villageois ont pris soin de vous et même si vos blessures sont encore présentes, vous avez des bandages ou ce genre de choses là où cela s'imposait. Comme je l'ai indiqué dans le spoiler, Ehvok n'est plus amnésique.
Concernant les 3 à avoir mis la pierre :
► Afficher le texte
te concernant Zoran :
► Afficher le texte
par Arnaud
22 mai 2018, 13:11
Forum : Partie 21
Sujet : [RP 3] Le piège
Réponses : 100
Vues : 1272

Re: [RP 3] Le piège

Asha et Willibert


S'assurant bien qu'elle ne tourne le dos à personne, Asha rejoint Willibert, la seule personne en qui elle puisse encore compter, et jette un oeil circonspect aux trois compagnons inconscients.
Comme en réponse à l'arrivée d'Asha, les corps de Thibalde, d'Edgar et d'Ehvok commencent presque aussitôt à s'agiter.
Marc et Jean cessent de discuter avec Willibert pour crier : « Eh ! Ils se réveillent aussi ! »
Asha voit plus d'inquiétude que de joie dans cet appel, visiblement destiné au forgeron. Le visage de Griswold revient vers le chariot d'un pas rapide, la main sur le pommeau de son épée.

Thibalde, Edgar et Ehvok


Thibalde, Edgar et Ehvok sentent que quelque chose les tire du sommeil dans lequel leur esprit était plongé.
Un bruit, ou une présence... quelque chose qui se trouve "au dehors", dans le monde réel, et les pousse à revenir à eux.
Tous trois ouvrent les yeux presque simultanément, et découvrent qu'ils sont allongés dans un chariot en mouvement. Des visages familiers se penchent sur eux.
► Afficher le texte
par Arnaud
22 mai 2018, 11:06
Forum : Partie 28
Sujet : [HRP] Auberge de la licorne enrhumée
Réponses : 1006
Vues : 8015

Re: [HRP] Auberge de la licorne enrhumée

oui (quand je parlais du démon dans mon message je ne parlais pas de celui de la place mais bien de Dyespe-Balor-Tructropfortquonveutdétruire)