500 résultats trouvés

par dvins
29 juin 2017, 07:19
Forum : Partie 28
Sujet : [RP2] À la recherche de Nekim
Réponses : 43
Vues : 556

Re: [RP2] À la recherche de Nekim

Notre troupe d'aventuriers s'était parfaitement tirée de son premier combat, sans une égratignure. Il semblait que les dieux étaient avec eux car les gobelins sont des créatures cruelles et malfaisantes qui ne laissent d'habitude sur leur passage que les cadavres démembrés et défigurés de leurs victimes. Les découvertes faites par le groupe étaient inquiétantes et nos deux magiciennes ne pouvaient s'empêcher de chercher dans leurs souvenirs pour savoir si elles avaient déjà lu ou entendu parler de choses similaires.

Kaï pressait le groupe pour rejoindre la scierie au plus vite. Il semblait que ses instinct de rôdeuse avaient repris le dessus et elle sentait que le danger était proche, voire que la scierie a été attaquée. De son côté, Shamilia voulait tenter de donner une sépulture décente aux hommes qui avaient été attaqués.

Devant le manque de temps et d'outils pour enterrer les corps et la dangerosité d'établir un feu de joie à proximité de la forêt, les aventuriers optèrent pour décharger un peu de bois de la charrette, mettre les corps dessus, et les recouvrir de planches. Ils devraient ainsi être relativement protégés des charognards jusqu'à ce que les autorités compétentes puissent ramener les corps auprès de leurs familles.

C'est ainsi que notre groupe reprit la route de la scierie...

*******************************

La suite du trajet se déroula sans embûche mais les héros étaient particulièrement attentifs et sursautaient au moindre froissement de feuille ou au moindre mouvement dans les buissons. Leur rencontre avec les gobelins leur faisait prendre les choses plus sérieusement et ils se sentaient moins en sécurité qu'au début de leur trajet.

Après environ une heure de marche, ils arrivèrent en haut d'une colline et virent, à quelques dizaines de mètres, un campement fait de quelques maisonnettes de bois et de plusieurs tentes. La fumée d'un feu se dessinait au dessus du campement et ils pouvaient apercevoir plusieurs personnes aller et venir. Grâce à Choupette, Shamilia prit de la hauteur et observa le campement. À y regarder de plus près, ce qu'elle avait tout d'abord prit pour des maisons de bois étaient en fait des roulottes montées sur des chars. Tout autour du campement, se trouvaient de nombreux troncs d'arbre abattus et elle pouvait distinguer environ une trentaine de personnes s'affairant, certains préparant la nourriture, d'autre maniant la hache et la scie pour débiter les arbres. Peu après la scierie se trouvait un cours d'eau qui sortait directement de la forêt mais dont le débit semblait extrêmement faible, contrairement à la taille de son lit. Une barge en cale sèche trônait à quelques pas du campement.

Un homme trapu portant une grosse barbe noire, campé sur le toit d'une des roulottes, criait des ordres que les aventuriers ne pouvaient comprendre depuis le haut de leur colline mais qui semblaient dirigés aux hommes du campement. Tout portait à croire qu'il s'agissait du contremaître de la scierie. Trois gardes, habillés en uniforme de Baldhiver discutaient autour d'un brasero.

Le soleil qui continuait sa course effrénée venait de passer derrière les montagnes et la pénombre commençait à s'entendre sur la plaine et la forêt, la nuit n'allait pas tarder à tomber.

► Afficher le texte
par dvins
29 juin 2017, 05:40
Forum : Partie 18
Sujet : [Livre I - Chapitre VII] Délivrance
Réponses : 64
Vues : 1000

Re: [Livre I - Chapitre VII] Délivrance

Dridoc esquissa un petit sourire lorsque Morgane mima les cornes du diablotin. Elle avait décidément le chic pour faire rire le paladin, même dans les situations les plus complexes. La vie serait tellement plus triste sans elle... Merci Lliira de l'avoir amenée près de moi ! Il raffermit la prise de son épée et regarda les nouveaux venus, attendant une réponse à sa question.

C'est alors que le tieffelin se mit à expliquer sa situation. Le paladin baissa lentement son épée... Ce qu'il dit peut avoir du sens... Le pendule a bien brillé bizarrement lorsqu'il l'a touché... Mais comment être sûr... La tension montait avec les drows et Dridoc devait prendre une décision rapidement. Lorsque Victor suggéra de se soumettre à la zone de vérité de Gwendoline, Dridoc répondit : « Soit. Je ne suis pas sûr de te croire mais la situation actuelle fait que je n'ai pas d'autre choix. Sortons nous d'ici d'abord. »

Puis, il tourna sa lame vers la jeune fille et ajouta d'un air menaçant : « Quant à toi, je ne sais pas d'où tu viens, ni pourquoi tu étais dans le corps de ce démon, mais nous t'avons à l'oeil. »

Maintenant qu'il avait pris une décision, le paladin semblait ragaillardi, même si ce n'était probablement qu'une façade Espérons que Lliira m'ai guidé vers le bon choix... pensa-t-il.

Attendant la réponse de la prêtresse, il s'adressa à Morgane : « Morgane, tu es probablement hors de vue de nos ennemis, penses-tu que nous puissions creuser une sortie à l'arrière de ce champignon et nous enfuir par là si besoin ? »
par dvins
29 juin 2017, 02:51
Forum : Partie 28
Sujet : [HRP] Auberge de la licorne enrhumée
Réponses : 130
Vues : 1174

Re: [HRP] Auberge de la licorne enrhumée

Il semble que le consensus soit de se diriger au plus vite vers la scierie pour y arriver avant la tombée de la nuit après avoir pris soin de protéger les cadavres des bêtes sauvages et autres belettes-charognard. Je laisse encore un peu de temps pour poster (et pour finir ma journée de travail :D ) puis j'écrirais la suite dans ce sens là si personne ne dit le contraire ;)
par dvins
28 juin 2017, 20:57
Forum : Partie 18
Sujet : [Livre I - Chapitre VII] Délivrance
Réponses : 64
Vues : 1000

Re: [Livre I - Chapitre VII] Délivrance

Dridoc était complètement déboussolé. Tout d'abord, il n'avait aucunement confiance en ces "nouveaux venus" qui étaient respectivement sortis des ténèbres et du ventre d'un démon. Quelle était la volonté des dieux et pourquoi mettre sa compagnie si rude épreuve ?

Le diablotin et la jeune femme semblaient tout bonnement l'ignorer, ce qui faisait bouillir le sang du paladin. Toutefois, la jeune femme rangea ses armes et le diablotin conversait avec leurs nouveaux assaillants. Devant la confiance que Gwendoline leur accordait, Dridoc se sentait un peu décontenancé. Il échangea des regards interrogatifs avec ses amis mais ceux-ci semblaient tous se concentrer sur autre chose et trouver parfaitement normal l'apparition de ces deux énergumènes.

Lorsque le diablotin annonça que le pendule lui appartenait, Dridoc faillit s'étouffer : « Hmmpff ! Menteur de diablotin ! Nous sommes en possession de ce pendule depuis de nombreuses années et rien ne vous autorise à en réclamer la propriété. »

S'adressant aux deux nouveaux : « Comment en savez-vous autant sur nous ? D'où venez-vous ? Quel sont vos objectifs ? Qui sont ces drows qui nous attaquent ? » La voix de Dridoc était un peu plus aigue que d'habitude, ce qui trahissait légèrement son anxiété. Il ne supportait pas de ne pas comprendre la situation.

Toutefois, en entendant le diablotin négocier avec les elfes noirs, il décida de ne pas l'attaquer sur le champ. Les ennemis de mes amis sont.... mes alliés temporaires ? Je dois trouver un moyen de sortir Gwen, Morgane et Jacob d'ici.

« Gwen, Morgane, Jacob, je n'ai aucune confiance en ces deux là et ils ne nous ont donné aucune explication sur leur présence ici. Soyez prudents, ils sont peut-être malfaisants, ou des démons. Rappelez-vous du temple d'Arluu, les apparences peuvent être trompeuses. »

Lorsque la prêtresse demanda s'ils connaissaient un passage vers la surface, Dridoc répondit d'une voix ferme : « Prêtresse, nous savons en effet comment nous rendre à la surface. Mais quel est ce Chaos dont vous parlez ? Nous ne sommes pas des habitants de ce monde et ne désirons pas nous mêler de vos affaires. Qu'attendez-vous de nous ? Quel est votre objectif et pourquoi nous tenez-vous en joue au lieu de négocier ? Nous ne sommes pas une menace. »

Dridoc était plaqué contre le mur, observant avec attention les faits et gestes des deux nouveaux, brandissant son épée, faisant signe à la jeune fille de s'éloigner de Jacob, prêt à frapper.

► Afficher le texte
par dvins
28 juin 2017, 20:17
Forum : Partie 28
Sujet : [RP2] À la recherche de Nekim
Réponses : 43
Vues : 556

Re: [RP2] À la recherche de Nekim

Après s'être refait une beauté en un coup de baguette magique, Shamilia appela les animaux de la forêt pour qu'ils viennent à sa rencontre. Rapidement, quelques étourneaux, deux pies, un écureuil, et une taupe s'approchèrent prudemment de la magicienne. Il était particulièrement impressionnant de voir l'amour que la petite gnome portait à la nature et comme celle-ci le lui rendait. Shamilia pouvait sentir que la présence de la belette-mutante les dérangeait et qu'ils n'osaient pas s'approcher trop près donc elle décida de s'éloigner de quelques pas.

S'agenouillant auprès des animaux, elle les observa de plus près. Aucun d'entre eux n'avait subi de mutation visible à l'oeil nu, ce qui pouvait laissait penser que les belettes étaient un cas spécial. Mais lorsqu'elle les interrogea pour savoir ce qui transformait les animaux, les piaillements et les cris de l'écureuil lui indiquèrent qu'ils avaient une idée sur ce qu'il avait pu leur arriver. Une des pies vola à plusieurs reprises vers le nord-ouest, en revenant près de Shamilia à chaque fois, comme pour montrer une direction. La taupe frissonna et creusa le sol, comme si elle était prise d'une peur soudaine. Il était difficile d'en apprendre plus car les modes de communication étaient limités mais tout semblait pointer vers quelque chose de terrifiant dans la direction indiquée par la pie.

La magicienne remercia les animaux en leur distribuant une partie de sa nourriture, puis elle rejoint Tamas près du cadavre. Shamilia pensa tout d'abord que le gobelin n'avait pas muté, même s'il était dur d'en être certain vu que ces créatures étaient de manière générale difformes et affreuses. Elle rejoignait Tamas dans l'idée qu'il était peut-être sous l'emprise d'une drogue ou d'un stimulant quelconque. Cependant, certaines formes de magie pouvaient agir différemment sur les corps et on ne pouvait pas définitivement écarter la possibilité que cette stimulation ait été due à la magie. Shamilia l'observa donc de plus près et il remarqua que les muscles de ses bras étaient particulièrement développés. Difficile de tirer une conclusion définitive. Était-il juste particulièrement athlétique pour son espèce ? Avait-il prit une drogue qui le rendait plus fort ? Était-il sous l'emprise d'une magie qui le transformait peu à peu ? Une chose était sûre, il était différent des autres et même si elle ne pouvait pas déterminer le moyen exact qui avait été utilisé, Shamilia sentait la patte d'une magie de transmutation dans tout cela.

Laissant la magicienne à l'étude du gobelin, Tamas s'approcha de la charrette et regarda les débris du coffret. Le coffret était vraiment détruit mais son bois n'était pas souillé. On pouvait y trouver quelques traces de sciure mais rien d'autre. Cela laissait penser qu'il ne contenait pas de liquide ou de matière visqueuse. Le bois était assez rustre et peu travaillé, il ne s'agissait pas là d'une pièce de maître mais plutôt de quelque chose d'utilitaire. Le nain trouva les restes d'un petit cadenas qui servait probablement à le fermer.

► Afficher le texte
par dvins
28 juin 2017, 19:47
Forum : Partie 28
Sujet : [HRP] Auberge de la licorne enrhumée
Réponses : 130
Vues : 1174

Re: [HRP] Auberge de la licorne enrhumée

En effet, la traduction AideDD dit qu'on peut « communiquer À des petits animaux » alors que le bouquin dit qu'on peut « communiquer AVEC des petits animaux », d'où mon incertitude.

Je pense que la définition que tu en donnes est cohérente, je vais jouer dans ce sens là.
par dvins
28 juin 2017, 17:14
Forum : Partie 21
Sujet : La taverne onirique
Réponses : 167
Vues : 1331

Re: La taverne onirique

Pas de souci je comprends. Je suis triste de ne pas pouvoir jouer mon magicien mais c'est vrai que la partie peinait à démarrer et du coup, avec les départs de plusieurs joueurs, c'était un peu compliqué de continuer.

J'espère vous croiser sur ce forum dans d'autres parties très bientôt !
par dvins
28 juin 2017, 17:07
Forum : Partie 28
Sujet : [HRP] Auberge de la licorne enrhumée
Réponses : 130
Vues : 1174

Re: [HRP] Auberge de la licorne enrhumée

Arnaud a écrit :
28 juin 2017, 16:32
dvins, histoire que je ne "double poste" pas, tu peux considérer qu'après avoir communiqué avec les petits animaux, Shamilia va observer l'anomalie mentionnée par Tamas avec les gobelins.
► arcanes si besoin d'un nouveau jet : 1d20(19) +5 => 24
:ok:

Je me pose une question pour la "communication avec les petits animaux". Peuvent-ils te répondre ?
J'avais posé la question ici mais je n'ai pas eu beaucoup de réponses. viewtopic.php?f=8&t=2873
En lisant la description, je n'ai pas le sentiment que cette capacité de permette de leur soutirer des informations mais je ne veux pas non plus te priver de quelque chose d'important. As-tu des expériences de jeu avec ça ?
par dvins
28 juin 2017, 06:15
Forum : Partie 28
Sujet : [RP2] À la recherche de Nekim
Réponses : 43
Vues : 556

Re: [RP2] À la recherche de Nekim

Amalia et Tamas continuent la fouille des cadavres de gobelins, tentant tant bien que mal de ne pas se couvrir de sang ou de crasse.

La magicienne, encore sous l'effet de l'adrénaline du combat, s'approche du cadavre calciné du gobelin qu'elle a mis à mort. Le torse du gobelin était calciné, le trait de feu ayant creusé un énorme trou dans l'armure de cuir et la poitrine de la créature. Le reste de son corps était étrangement froid, probablement à cause du rayon de givre. La magicienne était impressionnée par sa propre puissance, voire même un peu effrayée. Elle avait jusqu'à présent toujours vu la magie comme un sujet d'étude mais le fait de voir les dégâts que ses pouvoirs pouvaient engendrer était terrifiant. Elle finit la fouille du gobelin et trouva seulement quelques pièces dans ses poches.

Le nain quant à lui s'approcha du gobelin tué par Kaï et l'observe avec attention. La flèche, toujours plantée dans la tête du gobelin, se dressait droite dans les airs. La créature louchait en sa direction, comme si elle avait vu la mort venir la prendre mais n'avait pas pu réagir à temps. En passant ses mains sur le corps crasseux du gobelin, Tamas trouva dans ses poches quelques pièces. Il jeta un coup d'oeil à l'armure et aux armes qui gisaient sur le sol et remarqua qu'elles étaient de bien meilleure facture que celles qu'il avait vu sur l'autre gobelin.
Finalement, il remarqua que les pupilles du gobelin étaient extrêmement élargies, bien plus que d'habitude pour les créatures de cette espèce. Les veines de ses bras étaient saillantes et gonflées et son visage était pigmenté de sang, comme si certains des vaisseaux sanguins qui couraient sous sa peau avaient éclaté.

► Afficher le texte
par dvins
28 juin 2017, 01:37
Forum : Partie 28
Sujet : [HRP] Auberge de la licorne enrhumée
Réponses : 130
Vues : 1174

Re: [HRP] Auberge de la licorne enrhumée

Ivanoff a écrit :
27 juin 2017, 23:54
Merci pour ce rappel dvins, j'ai hésité dans mon post RP précédent à faire un jet d'investigation pour la fouille et recherche d'indices sur le gobelin, mais finalement je me suis dit qu'en roleplay c'était pareil vu que je n'avais pas de bonus à la compétence.
Dans une situation où vous pouvez passer à côté de quelque chose (une porte cachée, une trappe...) ça peut vous permettre de trouver ce qui est caché ou non, ou si le timing est important (des ennemis que vous n'avez pas détecté sont en train d'approcher...) ça peut influer sur le temps que le personnage prend pour réaliser l'action.

Pas de problème si vous ne faites pas de jet (comme ici, j'ai résolu l'action), mais je le rappelle pour que vous y pensiez à l'avenir ! De manière générale quand je joue, j'essaie de conclure mes posts RP où j'agis par un petit jet que le MD utilisera ou non selon s'il le juge nécessaire.
Ivanoff a écrit :
27 juin 2017, 23:54
D'ailleurs, point de règle D&D5 :, il n'y a plus la notion de compétence "non innée" n'est ce pas ? Toutes les compétences sont utilisables même si on a pas le bonus de maitrise ? (la fouille est un mauvais exemple, car en D&D 3.5 "Fouille" était innée, mais c'est juste pour être sûr d'avoir bien compris le principe).
Peut être que d'autres connaîtront mieux la réponse que moi (je ne suis pas un pro des règles et surtout pas de la 3.5) mais à ce que je sais, toutes les compétences sont innées à D&D5, sauf la maîtrise des outils. Par exemple, tu ne pourras pas crocheter une porte avec des outils de voleur si tu n'a jamais appris à t'en servir. Pour le reste, c'est juste un bonus.