98 résultats trouvés

par Tr0n
14 sept. 2017, 16:20
Forum : Règles
Sujet : Explosion Insoutenable
Réponses : 9
Vues : 229

Re: Explosion Insoutenable

La règle : "If a spell or other effect deals damage to more than one target at the same time" n'est pas applicable.
to more than one target at the same time => à plus d'une cible au même moment.

Ici il attaque 3 fois la même cible et de manière plutôt séquencé. On lance donc trois jets séparés de mon point de vue (tout comme l'attaque l'indique sur les jets d'attaque : tout est décorellé). L'exemple de fireball ou flame strike est là pour indiquer 1/ La simultanéité de l'attaque (area effect) 2/ Plusieurs cibles (les dégâts s'appliquent à toutes les cibles dans la zone d'effet).
par Tr0n
14 sept. 2017, 16:15
Forum : Règles
Sujet : Quantité d'objets magique par niveau
Réponses : 4
Vues : 224

Re: Quantité d'objets magique par niveau

Disons que si tu fais une aventure par niveau, généralement tu as le trésor de fin d'aventure et au moins un petit quelque chose par joueur.
Ca donne une approximation en standard de 1 objet magique par niveau à peu de choses près.
Après ce n'est qu'un rythme parmi d'autres.

Personnellement j'en donne très peu. 1 trésor tous les trois scénarii (parce qu'ils parlent environ 2 séances avant d'agir).
par Tr0n
14 sept. 2017, 16:10
Forum : Généralités
Sujet : Stat des groupes (races)
Réponses : 33
Vues : 810

Re: Stat des groupes (races)

Nouveau groupe où je suis joueur :

- Humaine prêtresse.
- Halfelin voleur.
- Humain druide.
par Tr0n
12 sept. 2017, 17:27
Forum : Univers
Sujet : Unions inter-raciales et descendance dans D&D ?
Réponses : 9
Vues : 323

Re: Unions inter-raciales et descendance dans D&D ?

C'est quoi la différence entre un gnoque et un gobelin au final ?

Il n'y a pas que l'option génétique. N'oublions pas qu'il s'agit de races "magiques" aussi. Et le mot "magique" peut être prépondérant dans les choix.
par Tr0n
12 sept. 2017, 17:23
Forum : Généralités
Sujet : D'où vient la réputation de la nullité du rôdeur ?
Réponses : 11
Vues : 604

Re: D'où vient la réputation de la nullité du rôdeur ?

Il manque effectivement de mon point de vue, une ou deux capacités au rôdeur avec compagnon animal.
L'archétype de chasseur est ultra polyvalent et très intéressant.

PS : Non pour Aragorn qui est un pur rôdeur dans les bouquins. Carrément oui pour Drizzt qui passe son temps à tabasser :cool:
par Tr0n
12 sept. 2017, 16:55
Forum : Généralités
Sujet : Cantrips vs le reste du monde
Réponses : 30
Vues : 1007

Re: Cantrips vs le reste du monde

-comment gerez vous la présence dans votre monde de gens capables de jeter du feu ou autres sorts de façon illimitée ? Quelles sont les reactions des gens communs face à cette menace énorme ? les mages sont ils rares ? ont ils pris le pouvoir sur la société ? Sont ils au contraire totalement contrôlés par un ordre quelconque ? Les jeteurs de sorts sont ils abattus a vue s'ils lancent des sorts en ville ?
Réponse personnelle.

Je joue dans les Royaumes oubliés et j'ai décidé d'avoir un monde plus pragmatique et réaliste après la storyline officielle. Les Dieux du Temps des troubles, la magepeste, les carnages magiques ont créé une espèce de peur primaire de la magie mais aussi des Dieux. Pourquoi prier un andouille qui descend sur le plan primaire pour péter la moitié de la réalité. Ça n'a aucun sens pour un mortel si ce n'est de régner sur la foi et l'âme par la peur. Ainsi les Dieux moins priés ont disparu progressivement (et à cause d'autres éléments scénaristiques). La moindre magie rend les gens du commun extrêmement suspicieux. Un grand pouvoir implique une grande irresponsabilité dans les Royaumes Oubliés. Ainsi, une foule n'hésitera pas à pendre une gamine de 5 ans qui a fait brûler une grange parce qu'elle en contrôlait pas son pouvoir. C'est ma vision d'un monde fantastique où les mages et les prêtres firent n'importe quoi pendant des centaines d'années.

Les mages sont donc très rares. Ils ont du en croiser 5 en tout et pour tout sur 20/30 séances. Ils n'ont jamais eu à faire à de la magie arcanique dans leurs combats. Ca leur donne un avantage mais revers de la médaille, dans certains villages, régions, c'est très mal vu et dangereux. Personne ne peut faire confiance à quelqu'un qui prie un Dieu débile qui a tout foutu en l'air aussi sympa soit il, et personne ne peut faire confiance à un mage capable de lire dans votre esprit. Chez moi, c'est donc une grande chasse aux sorcières.

En réalité, il y a différent type de joueurs : ceux qui usent et abusent de leur magie (qui s'en servent comme des fifous pour tout résoudre) et ceux qui l'utilisent avec parcimonie et réflexion (parce que cela représente quelque chose de puissant pour eux). C'est à toi de voir l'univers que tu veux développer. Il existe des règles alternatives comme transformer le repos court en repos long et les longs en "semaine" (c'est prévu dans le manuel du maître). Les sorts mineurs, il ne faut pas l'oublier, sont vraiment mineurs et oui, dans un univers comme celui que je développe, le fait qu'ils soient à volonté fait peur. Et tous les mages passent à la casserole généralement.

D'ailleurs ta question dépend uniquement dans mon univers du choix des joueurs. S'ils abusent de la magie, ils risquent de provoquer l'émergence de salopards dédiés à l'extermination des mages, s'ils l'utilisent avec parcimonie, ils verront peut être un apaisement des tensions etc. J'ai choisi cette axe là pour débuter DD5 et la storyline des Royaumes oubliés. J'en avais ma claque du grand n'importe quoi divin qui pète dans tous les sens.

Pour les campagnes old school.

Bon courage. C'est un peu comme le retro gaming. Quand tu as subi des jeux des années 90 qui ne fonctionnaient pas, qui ramaient, qu'il fallait se battre pour les voir marcher, je t'assure, aujourd'hui j'ai un SSD et je ne rejoue quasi jamais à ces vieux jeux. Ils piquent les yeux. En JdR c'est pareil. Ce n'est pas 4 points de vie hein, j'ai déjà commencé une campagne avec 1 point de vie et mort au niveau 4 de mage avec 7 points de vie. Ca n'était même pas amusant je ne pouvais strictement rien faire, le moindre truc me tuait. Et au final, tu finis par faire un gros guerrier parce que sinon tu ne peux pas faire de RP. J'ai eu des MJ même à d'autres jeux, très old school, je suis mort des dizaines de fois. C'était une autre façon de faire du jeu de rôles. Tu verras, tu déchantes vite quand t'en est à ton troisième perso en 20 h de jeu.
par Tr0n
09 août 2017, 10:37
Forum : Règles
Sujet : Une idée?
Réponses : 49
Vues : 827

Re: Une idée?

Dans tous les cas, un décision claire et une solution pas trop tirée par les cheveux seront les plus utiles je crois.
Je viens d'avoir une idée. Il a voulu jouer avec le hasard ? Désormais à chaque fois qu'il fera appel au hasard, la malchance s'abattra sur lui. A chaque fois qu'une dose de hasard apparaît, ça sera TOUJOURS sur sa gueule.
par Tr0n
09 août 2017, 10:28
Forum : Règles
Sujet : Une idée?
Réponses : 49
Vues : 827

Re: Une idée?

Heu... Tu dis que ton joueur aime son moine et qu'il tire au hasard sur des cartes qui peuvent le tuer en dépit des arguments de ses amis ? C'est une blague ? Y a pas comme un truc qui te chiffonne dans le raisonnement de ton joueur ? Un moine en plus ? Heu niveau sagesse, on aura des doutes quand même. Si tu fais faire n'importe quoi à ton personnage, en temps que joueur, tu dois t'attendre à subir n'importe quoi. Personnellement, son personnage reste six pieds sous terre ou il aura un gros désavantage par rapport aux autres. D'une part, un moine avec 18 en sagesse qui tire des cartes qui peuvent mener à la mort, je lui enlève 10 de sagesse. D'autre part un joueur qui tient à son personnage, et qui tire des cartes au pif, je lui dis droit dans les yeux : "tu t'attendais à quoi au cinquième tirage avec 5% de chance de mourir ?". Tu joues au poker et tu te prends une couleur à la rivière, beh t'avais qu'à te coucher avec ta paire d'as qui peut perdre. Il a joué, il a perdu. Soit il n'est pas conscient du jeu, auquel cas en tant que MJ on peut être sympa, soit il est parfaitement conscient et là, il ne mérite aucune faveur.

Punir le groupe en faisant revenir un joueur qui a fait une erreur, c'est injuste. Si je suis joueur que je vois le PJ revenir d'entre les morts,
1- Je ne lui fais pas confiance.
2- Je me casse et je traîne plus jamais avec lui.
3- Je me dis en fait que le MJ ne me tuera pas même quand je fais le mariole donc je vais tenter n'importe quoi, il me sauvera avec quelques petits détails qui puniront aussi les autres.

Comme il a été dit ce sont les autres joueurs qui vont supporter les erreurs d'un seul joueur. Non. Il s'est puni lui même en faisant n'importe quoi avec son personnage qu'il aimait tant. La prochaine fois, il réfléchira à deux fois avec de jouer avec des trucs mortels. Aucune pitié sur le sujet. Il prend ses petits dés, et il recrée un personnage. La seule raison valable de le faire revenir serait "scénaristique" ou "narrative" car tu as une idée pour la suite de ta campagne. Et encore, les autres joueurs ne devraient plus jamais lui accorder leur confiance.

Donc pour répondre quand même à la question : il mérite un désavantage pour sa connerie et un qui déséquilibre sinon tu laisses à tes joueurs le sentiment qu'ils peuvent faire n'importe quoi ou à l'inverse le sentiment de punition de groupe.

- Lui, il mérite un moine avec 8 en sagesse.
- Malédiction à la grec (tout ce que tu diras sera pris pour un mensonge etc.) orienté bien personnellement.
- etc
par Tr0n
08 août 2017, 14:57
Forum : Règles
Sujet : Chaotique bon, loyal bon. Peut il etre un duo ?
Réponses : 33
Vues : 660

Re: Chaotique bon, loyal bon. Peut il etre un duo ?

J'ai décidé personnellement de laisser les personnages libres de leur interprétation sans alignement donc. Au bout d'un moment en fonction de leurs actes, l'alignement tombera en attendant, ils se construisent.

Arya ? Chaotique bon ? Heu... Mon Dieu... Vous avez lu la définition du bien dans D&D ? Arya est Evil. Elle assassine et assassiner ne sera jamais un acte bon. Je la foutrais dans les LN/LE (elle a tendance à être complètement aveuglé par la vengeance donc elle suit un parfait code de conduite sans en déroger; parfois on pourrait la prendre pour chaotique mais je vois quand même un honneur à suivre un code de conduite; le serment de vengeance du paladin est bien indiqué comme LN). Mais alors bon, sans dec... Y a AUCUN bon dans le sens du bien dans GoT :). A partir du moment où tu tues quelqu'un ou que tu aimes voir quelqu'un mourir, tu ne peux pas être fondamentalement "bon". Le bon est presque "naïf" même car il accepte de donner des secondes chances, car il ne juge pas, car il suit le bien. En réalité un loyal bon, paladin, doit toujours tenter de faire revenir le mal vers le bien, il ne fracasse jamais directement. C'est très mal rendu souvent et la majorité des joueurs a tendance à faire du loyal neutre. Le bien, c'est une état de grâce et de tolérance important. Je me souviens bien d'avoir joué un paladin qui n'a jamais tabasser une prêtresse Drow de Lolth, parce qu'il était certain de la remettre dans le droit chemin. On s'est foutu sur la gueule, mais j'ai toujours fait l'effort; tout en déjouant ses plans. C'est beaucoup plus dur à jouer qu'un boom boom je tape sur le vampire parce qu'il est juste mauvais. C'est même très loin de ça.

Le chaotique bon et le loyal bon s'entendent généralement bien. Robin des bois, archétype du chaotique bon, s'entend plutôt bien avec le Roi Richard, loyal bon. Bien évidemment c'est la loi qui pose problème, la morale étant la même mais les moyens pour y arriver diffèrent. En réalité, les vrais problèmes naissent surtout de la moralité (bien/neutre/mal). Il pourra y avoir des discussions quand le chaotique va outrepasser la loi pour sauver un enfant par exemple, mais le loyal bon va lui pardonner en lui faisant la moral. Un inquisiteur qui dénonce son pote, c'est Loyal Neutre, pas Bon. Le Bien va dans le sens du pardon, de l'acceptation, de la générosité, du partage, de la certitude de pouvoir circonvenir au Mal par la bonté.
Au finale, je me sers de l’axe d’alignement Loi/Chaos pour proposer des choix moraux
Pas vraiment des choix moraux, des choix de société : entre la tradition, la solitude et l'évolution. C'est effectivement un axe intéressant et ton exemple sur le druide est bon. Le traditionaliste sera effectivement loyal neutre, alors que le tout crado au fond des bois solitaire, sera sans doute chaotique neutre car incapable de vivre en société. La société tyrannique elfe noire est similaire : le loyal c'est le traditionnaliste, le chaotique c'est celui qui cherche à modifier profondément la société ou qui se met au ban de cette dernière. Les "lois" ne sont effectivement pas forcément des lois. Ce sont aussi des coutumes et des traditions, des ressorts de vie en société, et Loi/Chaos représente le lien plus ou moins profond qu'on a avec cette société.

Bien/Mal est le dilemme des choix moraux (individuel). Loi/Chaos est le dilemme de choix de société (groupe d’individu). Enfin de mon point de vue.

Mes joueurs attendent de savoir leur alignement. Dans tous les cas, ils ne sont pas "bons" car aucun n'est capable de pardon. (indice pour un joueur qui pleure).
par Tr0n
08 août 2017, 14:43
Forum : Règles
Sujet : Équilibrage d'une rencontre (niveau 1)
Réponses : 62
Vues : 1014

Re: Équilibrage d'une rencontre (niveau 1)

Selidi a écrit :
07 août 2017, 12:42
si j'avais envie de jouer à un jeu "difficile", je prendrais un système non héroïque et plus mortel.
Pourquoi pas mais le système d20 dont DD5 est en partie issu est heureusement assez riche pour convenir à beaucoup de styles différents. De nombreuse options permettent en outre de l'adapter à un nombre incalculable de settings comme Cthulhu, Dark Sun etc.
Pour reprendre l'exemple du dévoreur mental, si ce dernier est pris en dehors d'un corps dont il a le contrôle, immédiatement la rencontre est extrêmement facile.
Le corps possédé par le dévoreur a son propre FP, vu qu'il dispose de toutes ses capacités. Le FP indiqué est bien celui du dévoreur "nu".
En effet si le monstre ne peut pas se servir de sa capacité car les personnages ont un objet qui les immunisent, alors forcément la rencontre est soudainement plus facile et ils gagneront moins d'XP.
Dans cette logique, si le guerrier enlève son armure et combat avec ses poings, il va gagner beaucoup plus d'XP car clairement il va en baver (s'il survit). De plus, pourquoi un objet magique retarderait-il la progression en XP des joueurs ?
Autre exemple, un dragon qui ne peut pas utiliser ses capacités de lair.
Les capacités de lair modifient le FP et les FP avec/sans sont indiqués dans le MM ou les scénarios officiels.
L'idée est de s'adapter à l'efficacité mortelle du MJ, qui fait quand même en moyenne un 20 tous les 5 jets
Se cotiser pour lui acheter un nouveau d20 n'est peut-être pas une mauvaise idée ! En tout cas ça me parait plus simple que de modifier les rencontres en fonction de la chance présupposée des uns et des autres :mad:
Je vais répondre plus génériquement.

1- Pour moi non. Il y a des jeux qui construisent leur système de règles à partir de la narration et de l'univers et d'autres plus génériques. La généricité ne vaudra jamais la spécialisation. Va faire du Rêve de dragon, du Nephilim ou du Chill avec un système D20, tu comprendras vite l'inadaptation et le mauvais mariage des choses. Evidemment on peut tout faire tourner, mais certains systèmes sont construits sur un modèle précis pour se marier et rendre l'ensemble fluide et cohérent. Le système d20 par exemple pour Mutant and Mastermind, n'a plus rien à voir avec le système d20 en réalité. C'est un tout autre système de jeu.

2- Le FP indiqué est celui du dévoreur ET de la pleine potentialité de ses pouvoirs. Si un dévoreur n'a pas sous son contrôle un mec, 50% de ses compétences ne servent à rien. Il n'a donc absolument pas un FP de 2. C'est un monstre avec 21 points de vie et 2 attaques. Point.

3- Bien sûr. Pour moi, un guerrier de niveau 6 qui va combattre des monstres sans son équipement augmente naturellement la difficulté et donc le gain d'XP. Bon courage pour survivre aussi. Tu as l'air d'oublier un point important : par expérience on considère l'apprentissage d'un personnage. Qu'apprend-il lors d'une rencontre facile ou il triomphe sans rien foutre ? Rien. Donc pas d'expérience. Rasez un village d'orc de FP1 quand on est niveau 10 et faire 5000 xp, n'a strictement aucun sens pour moi. Ca rapporte 0, les PJ n'ont fait face à aucune adversité et n'ont rien appris du tout. Le FP est un indicateur d'XP à plein potentiel. Il est aussi un indicateur qui permet de distribuer l'XP différemment.

Exemple : Le FP d'un monstre m'indique 1000 PX si on le bat.
Les PJ vont s'arranger pour rendre la rencontre plus facile. Le FP du monstre sans ses capacités devraient rapporter 500 XP. Je peux donner 800 XP pour l'idée. Ainsi on récompense l'idée. De même, lors du calcul de la rencontre en sachant pertinemment que les PJ ont eu une bonne idée pour réduire le monstre, la difficulté de la rencontre est réduite. Je peux alors rajouter des éléments pour complexifier et re-rendre mortelle la rencontre et donc augmenter le gain d'XP en cours de jeu ou le diminuer si ça m'ennuie.

4- Oui la présence d'un objet magique augmente la valeur de danger d'un PJ. Un personnage de niveau 10 sans aucun objet magique n'a pour moi aucunement la même valeur qu'un personnage de niveau 10 avec 5 ou 6 objets magiques. C'est très clairement oublié dans la notion de difficulté. Si un objet magique permet de réduire à néant la capacité de tuer instantanément d'un boss, alors le boss de la rencontre vaut clairement, très clairement moins. Cela ne veut pas dire que les PJ vont gagner moins d'XP, ça veut dire que le boss vaut moins au niveau de son FP (Il faut donc, si vous voulez avoir une rencontre difficile, rajouter des éléments scénaristiques). Je donne des XP en fonction des trouvailles annexes pour vaincre un monstre. J'accorderais donc de l'XP pour être allé chercher l'objet magique qui va permettre de vaincre le boss.

Exemple : Si tu sais que tes PJ ont des objets qui permettent de vaincre un Illithid, à quoi bon leur foutre un Illithid ? Ils vont le découper comme un gobelin de niveau 2 alors que le FP de la créature est de 8. Quel intérêt ? Quel apprentissage ? Pourquoi filer les XP d'un FP 8 quand tu fais un round de combat grâce à un objet magique qui t'apprend rien sur le combat ? En quoi c'est un gain d'XP ? Beh non, peau de zob, ils gagneront beaucoup moins. Si je veux qu'ils gagnent de l'expérience je vais réduire le FP de l'Illithid et je vais augmenter la rencontre à la ponctuant d'autres difficultés, d'autres monstres, pour équilibrer la rencontre et leur octroyer de l'XP. Aucun intérêt sinon. Je ne suis pas un MJ qui déroule les règles et les chiffres juste parce que c'est écrit. J'ajoute un minimum de réalisme dans le gain.

5- Tu réduis l'exemple à aller chercher dans un bouquin la réduction. Oui elle est indiquée dans un bouquin car ils se sont rendus compte que l'absence d'une capacité chez un monstre ou d'un bloquage induisait automatiquement une difficulté et un FP moindre. Ca marche pour tous les monstres. Si la capacité de réduction des dégâts ne sert à rien dans un combat, le FP du monstre est radicalement différent. Un vampire qui est dans l'incapacité de se transformer aura un FP moindre. Je récompense une nouvelle fois, la tactique pour amener le monstre à être en position de faiblesse, mais je baisse volontairement alors le FP du monstre. L'exemple que tu indiques dans un scénario, je le fais pour tous mes scénarii.