[Chapitre 11] Un sentiment étrange

[D&D 5] Tyranny of Dragons - Ardiemum
le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 593
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par le_gaillard » 23 juin 2017, 12:46

Rurik répondit au moine: « Ne vous agitez pas, ce poison semble puissant ! » Puis il ajouta: « Vous avez été inconscient quelques minutes. Je me demande comment cette elfe noire à pu nous trouvé, et surtout, pourquoi elle s'en est pris à nous. Elle est reparti par un portail. Elle doit être venu de la même façon. Je suppose qu'elle n'a pas choisi où nous étions par hasard... »

Maitre Menator
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 100 %
Messages : 841
Enregistré le : 03 mars 2014, 20:15
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Maitre Menator » 27 juin 2017, 03:08

Kairos était remonté discrètement sans trop faire de vague. Le barde entreprit de se rhabiller pendant que tout le monde s'enquérissait du sort du moine. Certes, le portail était désormais disparus, mais leur position était compromise. Il n'aurait suffit qu'une autre de ces créatures se montre le bout du nez et ils seraient réellement dans de beaux draps.

Connaissant toutefois la témérité de ses compagnons, le jeune tiefling préféra ne pas en rajouter, se doutant que mettre trop de pression pour un départ précipité aurait sans doute l'effet contraire.

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1110
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Ardiemum » 27 juin 2017, 09:34

Suivant Kairos dans les escaliers de la tour, Ygdrazor rejoignit ses compagnons. Sous le regard de Gilraen, Rurik était au chevet du moine qui semblait avoir pleinement remis récupéré, au plus grand soulagement général compte-tenu du fait qu’il était le seul à savoir où aller une fois arrivé à Elturel. Attrapant son épaule gauche de la main, Leosin entreprit quelques rotations pour s’assurer que tout était en place. « Milles mercis mon ami. Vos pouvoirs de guérison sont décidément des plus efficaces. »


Leosin remis sur pieds, Ygdrazor demanda l’attention générale : « Mes amis, l’attaque que nous venons de subir n’était nul accident ou coïncidence. » Il sorti de sa bourse la pièce de métal noire qu’il avait déjà exhibé à Berdusk. « Il semblerait qu’elle soit après cette pièce dont la nature ne cesse de m’éluder. Elle ne cessait de murmurer en elfique Tu portes la marque. Tu appartiens au Xanathar., ce qui grossièrement traduit donnerait « tu portes la marque, tu appartiens au Xanathar »… qui ou quoi que ce Xanathar puisse bien être. » Le magicien fit une pause dans son récit, comme s’il devait lui-même se convaincre que tout ceci n’était pas un mauvais rêve. Ils étaient parti sur les traces du culte du dragon et voila qu’une nouvelle menace planait sur eux.


Message à destination de toon : [ Message secret ]



Passant plusieurs minutes à échanger, les compagnons retournèrent bientôt à leurs couchettes respectives pour récupérer encore quelques heures du sommeil accumulé. Kairos s’occupa des deux premières heures de garde, inquiet quant à une possible deuxième attaque, et Gilraen prit les deux suivantes, n’ayant pas besoin du même temps de repos que ses camarades.


Les premiers rayons du soleil vinrent baigner la pièce d’une lueur douce et chaleureuse, accompagné de la fraicheur du matin et des chants d’oiseau. Le ciel gris et pluvieux de la veille avait laissé place à un bleu azur parsemé de quelques nuages, et une légère brise faisait bruisser les feuilles des arbres.

Une fois leur équipement rangé, le chariot apprêté et les poneys attelés, le groupe reprit sa route en direction d’Elturel où ils devaient rencontrer le contact de Leosin. Laissant derrière eux la tour abandonnée qui leur avait servi d’abri pour la nuit, le groupe s’engagea à nouveau sur la route marchande qui reliait Scornubel à Elturel.


► Afficher le texte

Verrouillé