[Chapitre 11] Un sentiment étrange

[D&D 5] Tyranny of Dragons - Ardiemum
Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1141
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

[Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Ardiemum » 08 févr. 2017, 05:29

Le troisième jour de voyage en direction d’Eltruel touchait presque à sa fin. A mesure que le groupe avançait vers l’ouest, les champs de blé aux reflets d’or laissaient place à une végétation plus dense faite d’arbres et d’arbustes. Le ciel bleu de Scornubel avait désormais laisse la place un plafond gris pale au travers duquel les rayons de l’astre solaire étaient diffus. Plus leur chemin ne les éloignait de leur point de départ et plus la civilisation s’absentait, la monotonie du paysage seulement rompue par un occasionnel hameau ou ferme sur la route, ainsi que des rares voyageurs rencontres, allant principalement en direction de Scornubel.

L’attelage avançait à bonne allure, et si tout continuait de la sorte ils seraient à leur destination d’ici deux jours. Les poneys avaient put se reposer la veille dans une auberge de voyageur, et le groupe avait put profiter d’un repas chaud et d’un lit douillet ; quoique le confort du chariot aménagé ne soit pas pour leur déplaire. Le patron de l’établissement, un homme robuste et rustique mais de bon aloi, les avait informe que son établissement était la seule auberge sur la route menant de Scornubel à Eltruel, et qu’ils devraient dormir à la belle étoile jusqu'à leur arrivée.


Ces paroles revinrent bien vite en tête à Leosin, alors qu’un éclair déchira le ciel et qu’une pluie dense commença à s’abattre sur le chariot et le chemin de terre. « Il nous faut trouver un abri et passer la nuit. La route sera bientôt un marécage et il serait très risqué pour les poneys comme pour le chariot de continuer dans ces conditions, d’autant plus que la nuit tombe vite dans ces contrées. » Il s’essuya le visage d’un revers de manche alors que la pluie dégoulinait sur son visage, ajustant le capuchon de son manteau.

« Il m’a semblé apercevoir une sorte de tour un peu plus loin avant que la pluie ne commence, ça peut valoir le coup d’y jeter un œil. » Un second éclair zébra le ciel qui s’assombrissait rapidement, révélant une structure verticale dressée une centaine de mètres plus avant, sur la gauche de la route. Reportant son attention sur les rênes, le moine fit avancer le véhicule dans la direction de l’édifice.


Il s’agissait bien d’une tour de pierre, vraisemblablement une tour de garde ou quelque chose de la sorte, mais de toute évidence à l’abandon depuis un certain temps comme en témoignait les quelques pierres manquantes au sommet dispersées au sol ici et la. Des plantes grimpantes avaient pris possession de la majorité du mur nord-est, tandis que la porte d’accès semblait à peine tenir sur ses gonds. Deux statues étaient dressées aux cotes de la porte, l’une représentant un chevalier en armure les mains au repos sur son épée longue ; et l’autre brisée au niveau du torse, le reste gisant aux pieds de la statue, face enfoncée dans le sol. Au dessus de l’embrasure de la porte, un emblème était taillé dans la pierre, représentant un casque aile de chevalier cercle d’une étoile à pointes.

Image

« Le symbole de l’ancien royaume d’Elturgard. Sans doute un avant-poste utilisé lors de la dernière guerre. » Un abri en bois attenant au mur ouest tenait encore debout, malgré un état de délabrement évident du aux années laissé aux éléments. Leosin y dirigea le chariot : « Hâtez-vous à l’intérieur pendant que je m’occupe de l’attelage. » Se faisant il attacha les rênes au siège de conducteur et commença à s’occuper des poneys.

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2149
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par pouish » 08 févr. 2017, 20:57

Ygrazor avait vécu un voyage relativement plaisant jusque là mais la pluie et le manque de luminosité commencèrent à lui taper sur les nerfs... Et c'est aavec enthousiasme qu'il accueillit l'information fournie par Leosin : ils allaient dormir au sec dans... ah bah, dans une tour en ruine !!

« Vous êtes certains que c'est la bonne solution que de s'arrêter au milieu de ce tas de pierre qui tient à peine debout... »

Il observa avec attention les statues et les symbole essayant de se remémorer ses livres d'histoire à propos du royaume d'Eltulgard... Edon me taperait sur les doigts si il savait le mal que j'ai à me souvenir de ses leçons d'histoire...
► Afficher le texte
Puis lors que le moment fût venu de pénétrer dans les lieux, Ygdrazor eut un mouvement de recul.
« Un volontaire pour ouvrir les portes ?? ça ne peut pas être moi car je n'ai pas la force physique pour arriver à pousser les battants mais surtout, j'ai aucune envie de finir écrasé en dessous quand elles se casseront la gu... Vous avez vu ? C'est à se demander comment elles ne sont pas déjà tombées... à moins que la rouille renforce la structure de l'acier en ces lieux... »

Maitre Menator
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 100 %
Messages : 864
Enregistré le : 03 mars 2014, 20:15
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Maitre Menator » 10 févr. 2017, 04:36

Non, mais c'est une blague? pensa Kairos en regardant la tour qui avait des allures de décor d'histoire d'horreur qu'il racontait aux gamins pour les effrayer.

Le tieffling regarda le ciel et s'essuya les yeux pleins d'eau de pluie, puis il se ravisa. « C'est vrai qu'à bien y penser, on est peut-être mieux de passer la nuit au sec ... »

Le barde suivi alors ses compagnons jusqu'à la tour, surtout mené par l'insistance de Leosin. En arrivant à la hauteur de la porte, il regarda attentivement le symbole du Royaume d'Elturgard, cherchant à savoir si queqlques bribes d'information pourraient lui revenir.
► Afficher le texte
Kairos s'approcha de la porte, d'un pas incertain, puis récita quelques incantations, tout en se saisissant de sa rapière. En un instant, elle s'illumina rependant une lumière réconfortante tout autour.
► Afficher le texte

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 490
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par le_gaillard » 10 févr. 2017, 12:40

La pluie battante devenait gênante. « Par Moradin, un nain n'est pas fait pour être à l'extérieur lors d'un temps pareil ! »
Rurik observa la tour devant lui. Était-elle suffisamment solide pour servir d'abris pendant la nuit?
► Afficher le texte
« C'est cette tour ou la pluie. Et moi, je choisi cette tour ! »

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 2004
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par toon » 11 févr. 2017, 16:48

Descendu du chariot, Gilraen emboîta le pas à Kairos & Rurik et s'approcha de l'entrée de la tour. Comme le Nain il n'aimait pas particulièrement la pluie et se sentirait mieux une fois au sec.
Une porte qui tenait à peine sur ses gonds ne demanderait pas beaucoup d'effort à ouvrir...

Psamoldiant quelques mots, une main spectrale apparu devant l'elfe qui la fit prestement se diriger vers la porte et y appliqua une poussée vers l'intérieur... Ce faisant il adressa un clin d'oeil amical à Ygrazor qui parfois se posait trop de questions.
► Afficher le texte

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1141
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Ardiemum » 13 févr. 2017, 09:25

Ce n’était certes pas des circonstances idéales et la tour ne leur inspirait guère confiance. Mais l’orage ne semblait pas prêt de s’arrêter et mieux valait être au sec par ce temps. Le groupe se tenait quelque peu à distance, laissant Gilraen pousser les battants de la porte d’entrée avec son sort de main spectrale. Cependant la rouille accumulée depuis les années nécessitait une force plus importante que le sort ne pouvait déployer.

Sa rapière illuminée dans une main, Kairos exerça à son tour une pression sur l’un des battants, qui grinça lentement sur ses gonds. La lumière émise par son sort se répandit dans la pièce, dévoilant au groupe une décoration intérieure des plus sobre et le mobilier réduit au strict minimum. Une table, deux chaises, une armoire. Un escalier partait à gauche pour continuer vers les étages supérieurs en suivant la courbe intérieure de la tour, qui faisait environ trente mètres de diamètre et était protégée par d’épais murs de pierre.

Dans le mur à droite de l’entrée une ouverture était taillée, et des éclats de bois de taille variable étaient disperses sur le sol. Ils pouvaient deviner de l’autre cote ce qui ressemblait à des cellules, identifiant clairement des barreaux d’acier partant du sol pour rejoindre le plafond. La solidité du bâtiment ne faisait aucun doute à Rurik, reconnaissant des anciennes techniques de taille de la pierre et de maçonnerie assez rudimentaires mais définitivement à l’épreuve des éléments.


La configuration de l’ensemble rappela aussitôt à Kairos celle de la tour surplombant la forteresse de Greenest ; l’état de détérioration en moins. Ce qui ne le surprit pas, considérant qu’autrefois le royaume d’Elturgard s’étendait d’Elturel à l’ouest, de Scornubel à l’est et de Berdusk au sud dont Greenest faisait partit. Inspectant rapidement la salle d’entrée, les aventuriers ne trouvèrent rien de suspect et l’intérieur était plutôt sec et confortable. Quelques torches étaient disposées dans des reposoirs de métal forgé arrangés sur les murs de la pièce et montant vers les étages supérieurs en suivant la courbe de l’escalier.

Suivant ses compagnons à l’intérieur, Ygdrazor était de son coté plus occupé à essayer de se remémorer des lectures plus détaillées sur le royaume d’Elturgard. De ce qu’il savait, le royaume avait été formé il y a un peu plus de 400 ans de ça en 1085 DR par un ordre de paladins et de clercs d’Amaunator pour unir les cités du sud-est de la cote des épées contre la menace grandissante du nécromancien Sammaster et des incursions répétées de ses armées de morts-vivants. Le travail le plus connu de Sammaster reste le "Tome des Dragons", une compilation des rituels et composants nécessaires à la création de Dracoliches, et présumé être toujours utilisé de nos jours par les membres du Culte du Dragon pour éveiller leurs propres alliés Dracoliche.

Le nécromancien fut vaincu en 1093 DR lors d’une bataille aux pieds de la cité d’Elturel que de nombreux historiens relatent comme épique, certains avançant même qu’un avatar du dieu Amaunator serait apparut en plein milieu du champ de bataille pour combattre aux cotés des forces d’Elturgard. Depuis ce jour, une sphère lumineuse flotte au dessus de la cite d’Elturel, la protégeant contre toute autre incursions de l’outre-monde.

Maitre Menator
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 100 %
Messages : 864
Enregistré le : 03 mars 2014, 20:15
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Maitre Menator » 13 févr. 2017, 13:10

« HEh bien! » s'exclama le barde après un rapide examen visuel des lieux. « C'est pas si pire que ça ! L'endroit est défraîchi, mais si je dois passer une nuit de plus dans le char, je crois que je vais devenir fou. »
► Afficher le texte
Sans plus attendre, Kairos pénétra dans la tour et s'approcha de l'escalier en prenant bien soin d'illuminer l'endroit. Il commença alors à monter l'escalier jusqu'à ce qu'il puisse avoir une idée de qu'il y avait plus haut. C'est alors qu'il s'arrêta, tendant l'oreille.
► Afficher le texte

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1141
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Ardiemum » 15 févr. 2017, 05:13

La pluie battante résonnait sur les pierres comme une mélodie apaisante, entrecoupée par les irréguliers coups de tonnerre, dont le fracas était atténué par l’épaisseur des murs. La tour avait beau être abandonnée et en ruine de par son apparence extérieure, sa robustesse et son confort d’antan n’étaient pas en question.

Laissant ses compagnons inspecter le rez-de-chaussée, Kairos emprunta l’escalier qui montait dans les ténèbres des étages supérieurs. Avançant prudemment à la lueur de sa rapière illuminée, le barde tendait l’oreille et gardait l’œil vif. Arrivant à hauteur de l’étage supérieur il s’arrêta un instant pour observer : il s’agissait visiblement d’une salle de garde, remplie d’une dizaine de lits double étages, de lourds coffres cerclés de métal, de râteliers d’armes et d’armure pour la plupart vides, et d’une grande table entourée de chaise en bois. Le tout était dans un état de délabrement variable, mais visiblement a l’abandon depuis aussi longtemps que le mobilier au rez-de-chaussée. Quelques ouvertures dans les murs de pierre semblaient fermées par des volets de bois, l’un d’eux battant au vent contre la pierre, laissant entrer la pluie par bourrasque.

L’escalier de pierre continuait le long de la courbe formée par les murs de la tour pour se terminer rapidement par un effondrement de pierre qui occupait tout le quart est de la pièce, empêchant l’accès aux étages supérieurs et par lequel quelques suintements d’eau étaient visibles.

► Afficher le texte

Maitre Menator
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 100 %
Messages : 864
Enregistré le : 03 mars 2014, 20:15
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Maitre Menator » 15 févr. 2017, 12:11

Sans prendre le temps d'entrer dans la salle avec les lits, Kairos redescendit et décrit brièvement de quoi avait l'air l'étage au-dessus.

« Je crois que c'est un endroit sécuritaire pour la nuit. Je propose qu'on fasse enter les poneys ici et qu'on dorme en haut. On peut prendre les paillasses dans les couchettes du charriot et les installer des les lits superposés. De là-haut, ça sera aussi plus facile de voir arriver une menace. »

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2149
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par pouish » 16 févr. 2017, 11:40

Ygdrazor était sceptique... non pas qu'il pensait que Kairos n'avait pas raison de trouver ce lieu sûr pour y passer la nuit. C'était uniquement parce qu'il avait un déficit de confiance envers les lieux abandonnés... Concrètement, si c'est abandonné, c'est qu'il y a une bonne raison... ou alors c'est que c'est toujours habité... dans tous les cas, ça craint.

« Vous permettez que je vérifie que nous sommes effectivement en sécurité, d'un point de vue magique ? Deux précautions valent mieux qu'une ! » demanda le magicien à ses compagnons avant de se lancer dans un rituel relativement long de détection de la magie...

Verrouillé