[Chapitre 11] Un sentiment étrange

[D&D 5] Tyranny of Dragons - Ardiemum
pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2199
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22
Localisation : Le havre

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par pouish » 27 févr. 2017, 13:28

Le Xanathar ? Mais, qu'est-ce que....
« AAAAaaaahhhhhhhh !!!!!! »

La douleur fut si intense qu'Ygdrazor ne réussit pas à se retenir de hurler... Lorsqu'il aperçut l'elfe noire penchée au dessus de lui, avec ce symbole d'engrenage à la place de son œil, il comprit instantanément... J'ai du oublier de régler une facture à mon mécanicien... Nooooooon, elle veut la pièce ?

Ygdrazor réfléchit rapidement et se dit que le plus urgent était de stopper la menace que l'assasineuse à l'oeil bionique représentait... En espérant qu'elle soit seule...
Il saura donc sur son bâton, une fois qu'il leur localiser et prononça une phrase pour invoquer la puissance de sa magie et essayer d'immobiliser la dame.

« Pas bougé ! La dame moche avec un oeil de verre !!!! »

[ Ygdrazor lance immobilisation de personnes sur la méchante qui l'a planté.
Je te laisse faire le jet de sauvegarde. ]

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 500
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par le_gaillard » 02 mars 2017, 01:08

Rurik se réveilla en sursaut. « Par Moradin ! Mais qu'est-ce qui se passe ici ? Qui êtes... » Le nain ne finit pas sa phrase en réalisant qu'ils étaient attaqués. Il prit son marteau de guerre et son bouclier, qui brillaient d'une lueur verte (?!) et fonça vers l'assaillante d'Ygdrazor.
► Afficher le texte

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 1776
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par toon » 05 mars 2017, 19:53

Rurik venait se de jeter au combat avant que Gilraen n'eut terminé sa phrase. Le fier nain et son acolyte Elfe n'avait pas besoin de parler pour se comprendre et le disciple de Moradin asséna un rude coup à l'elfe Noire.

GIlaren n'aurait jamais pensé affronter un tel adversaire avant ses 200 ans. Les Elfes noires relevaient autant du fantasme que du cauchemar, eux, autrefois Elfes sous la lumière du soleil, qu'un grand mal avait perverti et que leurs frères avaient banni dans la pénombre de l'outre-terre.

Se déplaçant avec l'aisance d'un félin, Le voleur ne vint pas se placer a côté de Rurik mais de manière à ce que le Drow se retrouve prise en tenaille entre les 2 aventuriers.
Il fit alors jouer ses courtes lames dans une danse qu'il espérait mortelle. Mais comme il regrettait que Phérande et Dréanne ne soient plus là...

« Pour Corellon Larethian ! Retourne dans les ténèbres »
► Afficher le texte

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1122
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Ardiemum » 06 mars 2017, 08:06

Les aventuriers s’étaient très rapidement remis sur pied pour accueillir la menace qui se présentait devant eux. Sans laisser le temps à l’assaillante de faire une action supplémentaire, Kairos fit une pirouette et en plein air lui envoya un projectile de feu droit dessus. Malheureusement pour le tieffelin, l’elfe courba soudain son dos en arrière toujours campée sur ses jambes, le sort ne faisant que la frôler sans dommages et allant s’écraser dans une gerbe d’étincelles sur le mur de pierre de la tour.

C’est le moment que choisit Ygdrazor pour lancer son sort d’immobilisation, qui garantirait probablement au groupe une victoire rapide contre un adversaire isolé. Le sort frappa son esprit comme une vague d’énergie psychique, et pendant un bref instant qui sembla une éternité pour le mage et l’elfe, leurs esprits livrèrent une lute acharnée pour essayer de prendre l’ascendant l’un sur l’autre. Alors qu’il était sur le point de prendre l’avantage, la vision de la main géante ressurgit soudain dans l’esprit du mage, pointant vers son épaule et réveillant la douleur, lui faisant perdre sa concentration et échouer son sort.

Mais ses efforts n’avaient pas été vains, et pendant le court laps de temps qu’il avait fallu à l’elfe noire pour résister aux assauts du mage et du barde, Rurik en avait profité pour se rapprocher inexorablement de sa cible, lui assénant un puissant coup de marteau à la mâchoire. L’elfe ne vit le coup arriver que trop tard, tournant sa tête pour atténuer l’impact mais pas suffisamment pour l’éviter entièrement.

Légèrement sonnée par le choc, elle se retrouva nez-a-nez avec les deux lames de Gilraen, qui vinrent entailler ses habits et s’enfoncer dans l’armure de cuir qu’elle portait au dessous.



[ ROUND 2 ]


Voyant que la situation semblait tourner rapidement à son désavantage, l’elfe noire s’employa à un repli stratégique immédiat. « Tu appartiens au Xanathar ! Tu portes la marque ! » Sur ces mots compris clairement par tous à l’exception de Kairos, elle mit sa main gauche au dessus de sa tête et claqua des doigts, libérant ce qui semblait aux aventuriers comme une trainée d’une multitude de fines paillettes scintillante un instant puis disparaissant lui suivant.

Mais le plus étrange restait indubitablement le fait qu’en une poignée de secondes la silhouette gracieuse de leur assaillante avait disparue entièrement de leur vue. Tout comme Rurik et Gilraen par ailleurs, qui étaient désormais invisibles l’un pour l’autre ainsi que pour leurs compagnons Ygdrazor et Kairos. Outre le fait de ne pas se voir respectivement ni l’assaillante, l’elfe et le nain voyaient leur environnement comme à la normale, mais ne voyaient d’eux même et de leurs équipements que les contours flous.


La confusion était totale, et celle qu’ils avaient un instant auparavant à portée d’arme semblait profiter de la situation pour s’enfuir, s’entant quelques mouvements autour d’eux. Quelques sons leur parvenait également, tels des indices quant à la direction que l’assaillante essayait de prendre.

Gilraen et Rurik semblaient entendre des mouvements dans la direction de l’escalier menant vers les étages inferieurs, tandis que Kairos et Ygdrazor les entendaient du coté d’une fenêtre proche, dont ils venaient de réaliser que les battants étaient ouverts depuis le début des événements récents. Pour tous, les bruits étaient difficilement localisables, provenant du sol, des murs et du plafond, et se mêlant avec l’orage qui même s’il s’était calmé faisait toujours battre une pluie régulière à l’extérieur de la tour.

Nul n’était sur de ce qu’il se passait, outre le fait que celle qui un instant auparavant avait sa lame plantée dans l’épaule du mage essayait désormais de leur fausser compagnie.



► Afficher le texte

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 1776
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par toon » 06 mars 2017, 21:11

« Tiens et Tiens encore » dit Gilraen alors qu'il venait de voir avec plaisir que ses 2 coups avaient portés juste après celui de son compagnon Nain. LA diablesse n'allait pas faire long feu.

mais celle-ci, après avoir beuglé qu'un des leurs portaient la marque de Xanathar, leur lanca un flot de poussière scintillante qui changea drastiquement la donne. Rurik avait disparu !

Il sentit un léger souffle d'air droit devant lui, qui pouvait très bien provenir de l'elfe noire, race bien connue pour sa sorcellerie impie. Et si elle s'était rendue invisible ?

se fendant d'instinc, il frappa de pointe droit devant lui !
► Afficher le texte
Modifié en dernier par toon le 10 mars 2017, 20:50, modifié 1 fois.

Maitre Menator
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 100 %
Messages : 850
Enregistré le : 03 mars 2014, 20:15
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Maitre Menator » 07 mars 2017, 05:31

C'est à moitié dévêtu que le bade se précipita vers la fenêtre pour en barrer l'accès.

« Empêchez-la de sortir par les escaliers ! » s'écria alors Kairos.

En atteignant la fenêtre, le tiefflin bomba le torse et pris une bonne respiration. Il finit par s'écrier « Quelle lâcheté de s'en prendre ainsi à un adversaire endormi ! On m'avait bien dit que ces elfes noirs étaient si lâches qu'ils fuyaient devant des gnomes des roches ! Nous en avons la preuve ! »
► Afficher le texte

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2199
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22
Localisation : Le havre

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par pouish » 10 mars 2017, 08:39

Ygdrazor ne réfléchit pas une seconde de plus et il s'élança comme Kairos vers la fenêtre en débutant une incantation...
Il ne faut pas qu'elle s'enfuit... elle a l'air d'en savoir beaucoup sur la pièce noire...
Arrivé devant l'embrasure de la fenêtre, il acheva son incantation et ses pieds s'élevèrent doucement du sol.
« Kairos laisse moi passer !! » puis le mage s'expulsa par la force des bras à l'extérieur du bâtiment où il dériva lentement dans les airs tous les sens aux aguets...

[ Ygdrazor lance lévitation sur lui même et sort de la tour par la fenêtre, ce qui devrait être le chemin le pus court et le plus rapide.... voire même le plus dangereux... :ouf:
Ardy, peux tu m'indiquer combien il reste de PV à Ygdy ? ]

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 500
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par le_gaillard » 12 mars 2017, 22:02

Un instant Rurik était avec l'efle noire et Gilraen, l'instant d'après, tous deux avaient disparu. Son réflexe fût de frapper ou se trouvait la drow juste avant qu'elle ne disparaisse.
► Afficher le texte

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1122
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Ardiemum » 22 mars 2017, 02:43

Kairos s’était précipité pour bloquer la fenêtre, ne laissant qu’un étroit passage à Ygdrazor pour que celui-ci puisse aller se poster à l’extérieur, flottant sous la pluie telle une lanterne de jour de fête. Le barde proféra une provocation des plus en verbe à son adversaire invisible ; mais dans la confusion ses paroles semblaient se perdre dans le vacarme.

Alors que leur assaillante venait de disparaitre devant leurs yeux, Rurik et Gilraen frappèrent instinctivement droit devant eux à l’aveugle, et faisant ainsi disparaitre les effets d’invisibilité qui les affectait tous deux. Malheureusement pour eux, aucune de leur attaque respective ne semblait avoir touché leur cible.

Rurik se précipita alors pour bloquer les escaliers, bras tendus et marteau prêt à frapper au moindre signe de présence. Gilraen était aux aguets, guettant le moindre signe de l’elfe noire.



[ ROUND 3 ]


Il était évident aux aventuriers que la situation échappait à leur contrôle, ne détectant aucun signe pouvant indiquer par ou ni comment l’elfe noire avait pu leur fausser compagnie. Flottant sous la pluie battante malgré son épaule qui le lançait soudainement de temps en temps, Ygdrazor recherchait le moindre signe qui pourrait indiquer que leur attaquant avait pris la fuite par la fenêtre ; sans succès.

Rurik n’avait rien détecté non plus de son coté, tout comme Gilraen et Kairos, leur signifiant que soit elle leur avait filé entre les doigts sans qu’ils ne s’en rendent compte, soit ils s’étaient interposé trop tard. Mais cette dernière hypothèse, bien que possible, leur paraissait des plus étrange compte tenu que de leurs positions respectives il leur était plus facile d’atteindre et la fenêtre et les escaliers avant elle.

Le fait de ne pas voir ni entendre pour l’occasion celle qu’ils recherchaient leur indiquait que quelque chose devait leur échapper. Compte tenu de la vivacité démontrée par l’elfe noire, il leur paraissait clair que s’ils ne la détectaient pas rapidement elle leur glisserait entre les doigts pour de bon.


► Afficher le texte

Maitre Menator
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 100 %
Messages : 850
Enregistré le : 03 mars 2014, 20:15
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 11] Un sentiment étrange

Message par Maitre Menator » 24 mars 2017, 02:34

► Afficher le texte
Kairos comprit que l'assassine était en train de leur filer entre les doigts. Aussi, le barde eu un instant de lucidité. Il se rappela qu'il traînait depuis Greenest 10 petites fioles de liquide coloré dans son sac à dos. Le tieffling n'avait jamais trop su quoi en faire, mais il eut alors l'idée d'en asperger la salle. Avec un peu de chance, les pas de l'elfe noire dévoileraient sa présence.

Aussi, le barde bondit vers son sac qu'il avait laissé près de sa couchette et se saisit d'une fille de liquide coloré, puis en aspergea tout atour de lui.

« Prenez ces fioles et aspergez-en partout ! » s'écria alors le troubadour qui avait toujours aussi fière allure, vêtu uniquement de son pagne.
► Afficher le texte

Verrouillé