[Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

[D&D 5] Tyranny of Dragons - Ardiemum
toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 2245
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par toon » 09 sept. 2017, 09:46

GIlraen n'était pas du tout à l'aise dans cette taverne qui n'avait rien d'une taverne mais d'un bouge infâme ou des types se tapaient dessus pour gagner quelques pièces... Les amateurs de corps musclés ruisselant de sueur pouvait apprécier mais toute cette imagerie mettait l'Elfe très mal à l'aise... Rurik semblait par contre émerveillé et Ygdrazor tentait de se faire passer pour un vieil home fourbu.

L'humain tenta vainement de parlementer avec le comité d'accueil mais en vain, le voleur glissant à l'oreille de son compagnon magicien « Ton plan, Ygdie..il a fait pouish.... »

fier de lui, il se dirigea vers une table suffisamment grande pour eux tous, à l'initiative de Leosin.

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2019
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par pouish » 09 sept. 2017, 10:32

► Afficher le texte
Ygdrazor fut surpris par la réaction de la jeune femme... Je me suis pas moqué d'elle... et ses réflexes légendaires ne lui permirent, une fois de plus, pas de récupérer le balai qu'elle lui donnait, d'une manière certes un peu violente, autrement qu'avec les dents... « ouch.... »

Puis récupérant, l'outil de nettoyage, le magicien le retourna, brosse vers le haut et testa la solidité du manche en s'appuyant dessus deux ou trois fois. Puis satisfait, il tendit son bâton à la soldate « Merfi... fe balai fera l'affaire... Mais fafez qu'il n'est pas néféffaire d'être vieux pour afoir le corps ufé par la maladie... J'aimerais afoir la force de foutenir mon poids tout feul, vous fafez. » dit-il en écorchant des sons suite au choc facial dont il venait d'être victime.

Puis le magicien entra dans l'établissement à la suite de ses camarades en exagérant juste un peu ses difficultés à marcher...

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 512
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par le_gaillard » 11 sept. 2017, 03:27

Le nain se retint pour ne pas rire du coup qu'avait reçu Ygdrazor. Parcourir tant de chemin pour combattre la reine dragon et se faire rebuffer par un manche à balai, ce n'était pas gagné d'avance. Puis, voyant le visage que la femme fît à la vue du badge que Leosin présenta, il réalisa qu'il n'était peut-être pas accompagnée que de bras cassés, il y avait de l'espoir.

Rurik suivi Gilraen jusqu'à une table puis s'empressa de jetez un œil au menu. Après tout, peu importe ce qui se passait dans une taverne, c'est son menu et sa bière qui dicterait de sa qualité.

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1135
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par Ardiemum » 14 sept. 2017, 07:43

Le groupe s’assit à une table libre et Rurik attrapa avidement le menu posé au milieu, tandis que les autres aventuriers jetez un œil circonspect aux activités environnantes. Les machines de musculations sur le côté est étaient toutes occupées, et une rotation bien organisée semblait en place pour que chacun puisse utiliser les différents équipements. Sur le côté nord plusieurs tables étaient équipées pour des affrontements au bras de fer, et un genre de mini-tournoi semblait actuellement y avoir lieu. Les lutteurs positionnés autour de l’estrade centrale alternaient leur regard entre le combat en cours et la table des aventuriers…

Le tavernier, cheveux blanc hirsutes et teint pale, s’avança vers le groupe, essuyant une choppe de bière avec un torchon. « Bienvenu à la Taverne de la Ramure Noire. Plutôt tenté par les travers de porcs ou par le cuissot de gibier ? » Sortant ses yeux du menu et le posant à plat sur la table, Rurik confirma en effet que celui-ci n’était composé que de deux plats. Son doigt était cependant posé avec ferveur sur une partie de texte en bas de page, un sourire béat sur le visage. Regardant un peu plus attentivement, tous purent en voir la raison : [ « Tous nos plats sont servi avec patates frites & bière à volonté. » ] Pas de doute, ils n’étaient pas dans un restaurant gastronomique !

Voyant le regard insistant des lutteurs à leur égard, le tavernier ajouta : « Ne vous en faites pas, ils font toujours ça quand il y a des nouveau venu. C’est leur manière de jauger votre valeur. A moins que vous ne vous sentiez d’aller en défier un sur le ring, contentez-vous de les ignorer et il n’y aura pas de problèmes. »

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 2245
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par toon » 16 sept. 2017, 12:17

Dévisagé par les lutteurs, Gilraen se sentait de moins en moins à l'aise dans cette taverne. Lorsque vint al carte des plats il déchenta complètement, viande, patates et bière à volonté...

Nul doute qu'à une époque, lorsqu'il crevait de faim à Eauprofonde il aurait apprécié, cepensant ses gènes d'Elfes lui rappellait qu'il n'atait pas toujours destiné à ce type de nourriture en excès ni ce genre d'endroit qui puait la transpiration...

il eu immédiatement envie de s'enfuir et de retoruver l'air libre, cependant il se souvint de sa dernière escapade nocturne et de sa rencontre avec les Ombres...

Résigné il chercha le regard de l'aubergiste, « Vous n'auriez pas par hasard une bonne bouteille de Vin de SombreFeuille ? » s'avanca Gilraen.

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 512
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par le_gaillard » 16 sept. 2017, 16:12

Rurik n'aimait pas se faire dévisager, encore moins si c'était pour évaluer sa valeur. Comme si ça pouvait être reconnu simplement en le regardant. Ce sont les geste et les paroles qui détermine la valeur d'une personne. Parlant de valeur, avant que tous ne puissent voir que le menu INCLUAIT la bière à volonté avec le repas, Rurik dit à ses amis : « Allez, buvez autant que vous le voulez ! C'est ma tournée ! » Il regretta rapidement ses paroles lorsque Gilraen demanda un vin de SombreFeuille, vin qui était assurément en dehors de ses moyens. « Euh... Gil... euh... On m'a dit que la bière était très bonne ici, tu sais... Vraiment, tu devrais l'essayer. »

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2019
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par pouish » 17 sept. 2017, 01:26

Comme à son habitude, Ygdrazor ignora le menu et restait obsédé par leur mission... Il trépignait de devoir constamment attendre après Monsieur le Moine, à croire qu'il ne faisait que cela de les laisser l'attendre... Ce n'était de toute évidence pas en prenant leur temps qu'ils parviendrait à devancer le culte du dragon... Aussi, il décida qu'il en avait marre d'attendre et prit l'initiative d'interroger le serveur Tant pis, c'est sur lui que ça tombe mais c'est comme ça...

« Merci mon brave... Je laisse mes amis commander pour moi... j'ai un appétit d'oiseau... Cependant, j'ai quelques questions à vous poser. Vous vous doutez bien que nous fréquentons pas votre établissement pour la qualité du repas ou la quantité de breuvage... » puis après un regard furtif vers Rurik, il ajouta... « ... enfin, pas tous...
Bref, nous sommes, plus ou moins, en mission... Nous avons parcouru de nombreuses lieux à traquer des brigands que nous pensions désorganisés mais nous avons eu la mauvaise surprise de découvrir qu'il s'agissait d'un groupe organisé... un culte se faisant nommer le culte du dragon.
Ils ont littéralement mis à sac Greenest, il y a quelques jours seulement, sous nos yeux et malgré nos efforts pour les en empêcher... Ils avaient même une forteresse volante...
Et depuis, nous suivons leur piste.

Du coup, avez vous eu des informations ou entendu des rumeurs sur tout cela... tout ce que vous pourriez nous indiquer serait un indice : un lieu, une personne à rencontrer... tout. »


Et il regarda l'homme avec insistance en attendant sa réponse, ses deux mains serrant fermement le manche du balai retourné qu'il tenait devant lui...

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1135
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par Ardiemum » 22 sept. 2017, 08:49

« Et quatre plats du jour qui vont bien ! Et désolé messire Elfe, mais pour ce genre de breuvage de gens distingués à part dans la réserve personnelle de Frume on-n’a pas de ça ici. » Ses yeux s’écarquillèrent de surprise quand Ygdrazor commença à lui expliquer les raisons de leur visite. « Nom d’une pucelle ! Alors les rumeurs sont vraies… Alors vous êtes le groupe dont tout le monde parle ! Comme quoi il paraîtrait que vous avez dompté un dragon, que des flammes apparaissaient sous vos pieds à chaque pas et que la férocité de vos coups brisaient armes et armures comme de vulgaires brindilles ! »

Il s’arrêta un instant penchant légèrement sa tête sur la gauche en jetant un coup d’œil sous la table. Quelque peu déçu de ne pas voir de flammes aux pieds des aventuriers il reprit : « Bon comme d’habitude les rumeurs sont exagérées… En tout cas je peux vous dire que ces histoires sont remontées jusqu’ici et que l’Ordre du Gantelet prend cette menace très au sérieux. Frume est constamment en réunion et les gars se préparent deux fois plus, comme s’ils pouvaient être mobilisé à tout moment. »

La porte menant au bureau d’Ontharr Frume s’ouvrit alors, laissant apparaitre Leosin qui leur faisait signe de venir le rejoindre.
[ Tavernier ] « Quand on parle du loup. Vous feriez mieux d’aller le rejoindre. Le repas attendra votre retour je le crains. »


Passant l’embrasure de la porte, les aventuriers se retrouvèrent dans une pièce spacieuse et bien rangée. Une étagère prenait tout le mur droit, sur laquelle étaient disposés pêle-mêle livres, potions et objets divers. Un râtelier d’armes ainsi qu’un mannequin pour armure, vide, trônaient du côté de la porte tandis qu’une énorme carte représentant toute la côte des épées recouvrait l’ensemble du mur gauche. Au milieu de la pièce trônait un imposant bureau de chêne massif, où un homme corpulent en armure de plate complète et à la barde rousse très fournie trônait l’air grave dans son fauteuil. Le poids des années et des batailles pouvait se lire dans ses yeux bleus saphir, qui brillaient tout de même d’un éclat de malice. Derrière lui étaient installées des fenêtres dont les vitraux représentaient différents combats entre des chevaliers en armure et divers monstres et créatures de légende.

Mais ce qui attira l’attention du groupe encore plus que les talents de décorateur d’intérieur de Frume fut le fait qu’il était en pleine conversation avec un homme dont seule la tête était visible, projetée magiquement via un faisceau lumineux depuis un objet plat posé sur le bureau. L’image de l’homme reflétait des traits tirés, et son visage inspirait un sentiment d’assurance et de révérence. Sa barbe taillée à raz et le col ornementé de sa veste finissant de dessiner une image de noblesse. [ Leosin ] « Asseyez-vous. Le commandeur est à vous dans un instant. » leur chuchota Leosin tout en leur indiquant de la main les cinq chaises de bois disposées devant le bureau, avant de lui-même s’assoir à celle la plus à gauche.

[ Visage ]« …ctivités ont été repérées dans toutes les régions de la côte des épées, avec semble-t’il une propension à se diriger vers le nord. Ici par exemple nous avons quelques rumeurs d’activités suspectes ; il faudrait idéalement aller y jeter un coup d’œil. Je n’ai par contre eut aucun rapport suggérant que des incidents de la sorte survenaient dans les agglomérations urbaines majeures. »
[ Ontharr Frume ]« Hmm ça se tient d’un côté ; même avec de pareils moyens il serait suicidaire de se frotter aux forces en places dans les cités majeures. Ici pas d’activité particulière à dénoter depuis les événements tragiques dans le sud, même si Elturel n’est pas aussi vaste que par chez vous. Pour le moment restez où vous êtes mon ami ; mieux vaut ne pas risque l’affrontement direct tant que nous n’en savons pas plus sur l’affaire. Je vous rejoindrais au conseil dès nous en saurons un peu plus. En attendant je compte sur vous pour les préparatifs. »
[ Visage ]« Bien sûr mon vieil ami, tout sera prêt en temps utile. Mais pour en revenir au affaires en cours, je crois que vos hôtes sont arrivés. »

Les deux hommes se tournèrent vers les aventuriers, et un large sourire laissant apparaitre des dents blanches émail apparut derrière la barbe rousse du l’homme en armure. « AAAAH ! La compagnie du crâne grimaçant en personne ! Quel plaisir et honneur d’enfin pouvoir faire votre connaissance. Je suis Ontharr Frume, commandeur des forces Sud de l’Ordre du Gantelet. », dit-il en frappant son gantelet droit en argent sur sa poitrine. « Vous connaissez déjà mon bon ami Leosin, qui m’a dit tant de bien de vous et de vos capacités extraordinaires. Et laissez-moi vous présenter Sir Isteval, chevalier de l’Ordre des Dragons Pourpres. » Le visage lumineux baissa légèrement son front, saluant visiblement les aventuriers.


Le visage de Frume se referma alors. « Mais trêves de bavardages mes amis, il nous faut parler de choses sérieuses. A l’heure actuelle, vous en savez presque autant que nous sur ce qu’il se passe, et grâce à vous nous en savons deux fois plus aujourd’hui que les semaines passées. Quelque chose de louche se prépare. Nous n’avons pour le moment pas d’organisations officielles pour faire face à ces gredins – pas encore en tout cas. On-y travaille. Et nous avons besoins de personne de votre trempe, qui savent quand et comment se battre, et savent quand et comment faire profil bas et observer la situation. Nous ne pouvons rien vous promettre à l’exception de journées emplies de danger et de stress – mais qu’est-ce qui pourrait être mieux que ça n’est-il pas, hein ? » ajouta-t’il un sourire au coin des lèvres.


Ontharr Frume
► Afficher le texte
Sir Isteval
► Afficher le texte

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 2245
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par toon » 24 sept. 2017, 10:20

GIlraen se pencha vers son ami magicien et lui glissa à l'oreille « Ouf, les rumeurs sur ta maladresse légendaire ne sont pas parvenues jusqu'ici » puis il sourit à son ami les yeux pétillant de rire.

Sur ces entrefaites apparut Leosin qui leur fit sigen d'approcher, et le petit groupe pénétra dans le bureau de Frume, enfin !, délaissant cette salle empuantie par l'odeur des corps vivants qui se battaient et ceux morts que l'on mangeaient...

Devant eux se tenait un scène étrange ou, celui qui devait se nommer Frume, en armure complète conversait avec une projection faciale d'un tiers.... les laissant converser , le regard de Gilraen se posa alors sur une gigantesque carte clouée au mur et qui représentait la côté des épées avec moults détails..

(« Hooo...Quelle merveille...je suis sur qu'il n'en existe pas 2 comme ça le longs de la Côte! »

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2019
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22

Re: [Chapitre 12] Une main de velour dans un gant de fer

Message par pouish » 26 sept. 2017, 00:19

L'espace d'un instant fugace, Ygdrazor s'était senti fier que leurs exploits les aient ainsi précédés sur les routes de Féerune... Juste un instant, avant que son ami Gilraen ne lui envoie une vanne, certes fondée sur une vérité, concernant ses quelques maladresses... Et que son regard ne se pose sur le balai qu'il tenait comme s'il s'agissait d'un bâton d'archimage...
Elle a la classe la légende...

D'un geste rapide et (dis)gracieux, et il l'espérait, le plus discret possible, Ygdrazor se débarrassa du balai, avant que le tavernier ne le remarque...
► Afficher le texte
... puis il répondit simplement au tavernier... « Vous savez... la plupart du temps, on éteint les flammes parce qu'à force, ça abîme le cuir de nos bottes... » et sur ces mots, il se leva pour aller rejoindre Leosin et essaya de faire ce qu'il fallait pour écouter les directives du moine, même si il était difficile de rester sérieux en présence d'une tête flottante.

Lorsque les deux hommes eurent fini de converser, Ygdrazor se présenta succinctement au commandant Frume, en essayant d'éviter le regard de la tête flottante Jor-el fou rire si je lui parle...
« Commandant Frume, je me présente. On m'appelle Ygdrazor Cahill... Vous avez raison, nous devons aller à l'essentiel et éviter les échanges de politesses. L'heure est grave.
Comme vous le savez, nous traquons ces brigands depuis des semaines sans réellement savoir ce qu'ils fomentaient... jusqu'à Greenest. Nous avons tous des raisons personnelles de poursuivre cette quête. En ce qui me concerne, notre infiltration dans le camp des brigands m'a donné une motivation supplémentaire :
J'ai entendu une conversation... et notamment le nom d'un homme impliqué directement dans ce complot : Rath Modar.
Je ne connais pas cet homme mais j'ai la certitude qu'il est également impliqué, voire même être le commanditaire de l'assassinat de ma famille, notamment mon père, l'ambassadeur de la Porte de Baldur, Khord Summerstorm... »

Les yeux d'Ygdrazor était gris comme l'acier et la colère qu'on y distinguait aurait pu brisé toutes les armes et armures de ses ennemis.
Il fallu un petit moment au magicien pour reprendre contenance et conclure :

« Nous avons, à mon avis, perdu beaucoup trop de temps dans ce voyage... Il est grand temps d'agir !
Que proposez vous ? »

Verrouillé