[Chapitre 1] Greenest en flammes

[D&D 5] Tyranny of Dragons - Ardiemum
Avatar du membre
Morgul
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 85 %
Messages : 34
Enregistré le : 14 juil. 2014, 13:48
Localisation : Marseille

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par Morgul » 12 déc. 2014, 18:38

« Phérande à raison, mettons un terme à sa misérable existence. » Kairos regardait la pillarde tel Tiamat regardant le monde, frustrée de ne pas pouvoir le détruire immédiatement. Kairos ressentais cette frustration.

« Les kobolds seront plus bavards qu'elle, et puis on a pas de temps à perdre, les autres vont se réveiller ! »

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 2041
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par toon » 13 déc. 2014, 07:58

GIlraën entendait ses compagnons regroupés autours de lui, l'exhortant pour la plupart à achever la pillarde.

« Sa vie ne m'intéresse pas plus que cela mais les informations qu'elle doit détenir oui beaucoup plus.. On les traques depuis suffisament longtemps pour attendre encore un peu ?
De toute façon, si elle ne parle pas elle est condamnée par le poison qui s'insinue lentement mais surement dans son corps... Allez regroupons nous mes amis et emmenons la à la forteresse. »

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 708
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par Ardiemum » 16 déc. 2014, 03:43

Rurik secoua l’homme étendu à côté de lui. Il ouvrit les yeux et fut pris de stupeur en voyant le visage du nain. « Non ! Ne me touchez pas ! » Il entendit les paroles du nain et regarda rapidement autour de lui, pour se voir entouré de corps inanimés, certains gisants dans leur sang. Il se calma un instant. « Que… qui êtes vous ? Qu’est ce qu’il c’est passé ici ? »

Secouant sa tête pour reprendre ses esprits, il reprit « Je m’appel Landro Karsikof, ma femme et moi dinions tranquillement lorsque nous avons entendu un cri assourdissant. En regardant par la fenêtre, nous purent voir que des flammes s’échappaient de bâtiments alentours, et un énorme dragon survolait le village. Pris de panique nous nous sommes réfugié à l’intérieur, mais peu de temps après ces malfrats ont défoncé la porte et nous on trainé à l’extérieur. La dernière chose dont je me rappel c’est qu’une de ces brutes avait ses salles pattes sur ma femme… »

Son regard se porta alors sur les corps allongés en contrebas de la fenêtre bisée. « ASHA ! » Il essaya de se relever, mais ses mains semblaient attachées dans son dos et retomba au sol aussitôt. « ASHA ! »


Glissant dans sa botte la dague avec laquelle le kobold venait d’essayer de le frapper, Ygdrazor retourna dans la maison à la recherche d’indices. Il monta les escaliers et commanda à la main spectrale qui flottait à la fenêtre de lui apporter le sac qui trainait au sol. En le fouillant rapidement, il trouva une fiole remplie de ce qui semblait être le même type de liquide rouge que celle qu’il avait lancé sans effets. Il se rappela soudain ses cours… Une potion de soins ! Il trouva également quelques pièces de cuivres, une miche de pain à moitié entamée, ainsi que quelques vêtements de bonne facture et des couverts en argent, sans doute récupérés lors du pillage.

S’attelant à fouiller les corps à la recherche d’une marque distinctive quelconque, le mage trouva d’autres pièces sur le kobold, mais aucun signe permettant d’identifier une appartenance quelconque à une organisation. C’était d’ailleurs ça le plus étrange, ils avaient l’air de pillards et brigands on ne peut plus banal. Pourquoi alors s’en prenaient-ils d’une manière si organisée à un village tout entier ?


Allongée au sol une flèche dans le mollet, la pillarde criait et insultait Kairos et Gilrean. D’un geste vif et précis, l’elfe découpa un pan de sa tunique et lui passa autour de la bouche en guise de bâillon. Il s’attela également à lui attacher les mains derrière le dos, pour éviter toute surprise. Elle était blessée mais elle n’en restait pas moins dangereuse. Il fit malgré tout un signe à la famille Swift restée en retrait de les rejoindre, confiant que la voie était sûre désormais.

La femme essayait toujours de se débattre, mais ses paroles et ses cris étaient étouffés par le bâillon qu’elle avait dans la bouche. Phérande s’était rapproché de Gilrean pour lui glisser son avis quant au sort qu’il pensait approprié de lui réserver : la passer par le fer. Kairos acquiesça d’un signe de tête, considérant que le kobold pourrait s’avérer suffisant pour récupérer des informations.

Dreanne les avait rejoins et entendit la fin de leur conversation. Gilraen ne semblait lui non plus pas plus attaché que ça à la vie de la femme, mais était d’accord avec lui quant au fait qu’ils pouvaient attendre un peu plus pour essayer de glaner quelques informations supplémentaires.

Se tenant debout de toute sa hauteur devant elle, il lui demanda son nom et ce qu’elle faisait à Greenest en si mauvaise compagnie, avec un dragon de surcroit. Il n’eut pour toute réponse que des sons étouffés, et il retira le bâillon pour entendre ce qu’elle avait à dire. Aussitôt le morceau de tissu retiré qu’elle lui cracha au visage et lui dit « Je m’appel Sonia, chien ! Je ne sais pas qui vous êtes mais vous avez une sacrée paire pour vous en prendre nous. Quand nos commanditaires apprendront qu’une bande de rigolo de votre espèce essaye de se mettre en travers de leur route ils vont vous réduire en bouillie. »


Comme un écho aux menaces de la femme, une énorme forme ailée survola soudain le groupe, obscurcissant un instant les rayons lunaires et les faisant tous se baisser d’instinct. Ils ne l’avaient pas entendu arriver avec tous les bruits environnants, et seul le battement de ses ailles alors qu’il passait au dessus d’eux pouvait se faire entendre ; il poussa un rugissement alors qu’il s’éloignait. Heureusement qu’il ne les avait pas vu...

[secret=ben]Des picotements parcoururent le corps de Dreanne alors que le dragon bleu passait au dessus de lui, comme s’il se chargeait en électricité en présence de la créature. Plus étrange encore, il ressentit une vague de dégout et de désintérêt, mais il était certain que ce n’était pas ses propres sentiments… Il lui sembla un instant que le dragon ne présentait pas une menace aussi flagrante que ce que la pillarde semblait croire.[/secret]

« Hahahahaha ! » La femme explosa d’un rire malsain en voyant les aventuriers se baisser au passage du dragon. « Contemplez la puissance de Lennithon ! Si le culte ne se charge pas de vous, lui le fera avec plaisir bande d’imbéciles ! Hahahaha ! » Elle partit dans un fou rire bruyant.

► Afficher le texte

ben
Personnage : Dreanne "Docteur Dré" Arthirio
Points de vie : 100 %
Messages : 927
Enregistré le : 22 mars 2014, 17:18
Localisation : Versailles, France

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par ben » 16 déc. 2014, 12:14

la situation s'était apaisée et le village semblait maintenant d'un calme inquiétant...comparé au déferlement de violence des instants précédents. ..

Dreanne était encore porté par l'adrénaline et ignorait la douleur, elle se rappellerais bientôt à lui mais malgré le sang, c'était comme si il n'avait pas pris conscience que c'était son corps qui était meurtri. ..

quand elle lui crachat au visage Dreanne se raidit, son corps réagit d'instinct, son regard plein de colère...il failli l'espace d'un instant abattre son épée sur elle, mais quand il l'entendit son regard changea et il regarda avec un regard triste et rempli de compassion...il la regardait comme on regarde son vieil oncle alcoolique se détruire ou un vieux chien qui va bientôt mourir. ..

par les dieux, que quelqu'un ait pitié de cette pauvre enfant...

le dragon qui passait au-dessus de leur tête lui rappela d'urgence de la situation, il s'était égaré l'espace d'une seconde et devait se reprendre rapidement...

L'ombre terrible avait eue l'effet de le faire se tasser, mais son corps et son âme sentirent une dissonance, quelque chose était anormal...Ses compagnons purent voir son regard se voiler, un frisson le parcourir l'espace d'un instant, avant qu'il ne secoue la tête, comme s'il se réveillait d'un long sommeil...

Il se redressa et regarda le dragon s'éloigner, le visage triste...la voix se fit douce et mélancolique...

« Sonia, vous ne le sentez pas...il n'est pas là pour vous, il ne vous aime pas, pas plus que le culte qui vous envoie mourir sous notre fer...il est là parce qu'on l'y oblige, je le sent au plus profond de mon âme...il aspire à voler tel un seigneur des cieux, maître incontesté de toute chose sur laquelle porte son regard, pas à servir aux ambitions et à l'avidité d'une poignée d'humains... »

Il cilla...regardant ses compagnons avec un visage coupable l'espace d'un instant...avant de se recomposer avec un sourire triste...

« il vaut mieux y aller...mettons tous nos captifs dans le chariot et hatons nous, je ne sait pas comment l'expliquer mais je sent que pour l'instant la menace ne viendras pas du ciel... »

pour l'instant

le guerrier jeta un regard à la situation, il devait aller ramasser le kobold, la pillarde et ses comparses, jeter ce petit monde dans la carriole quand ils seraient tous attachés, en faisant attention de ne pas se faire attaquer par le nain et d'éventuels renforts...que de travail en si peu de temps...il soupira discrètement...

[ je vais ramasser kiki et Sonia, quand chacun aura fait son RP, pour les fourrer dans la carriole, ensuite je fourre ceux que les autres voudront emmener. ..je reste sur mes gardes (perception passive) et je conduirais le chariot mais je te laisse me placer si on se prend une attaque avant qu'on ait fini. ..
[secret=MD]je me suis permis dinterpréter les sentiments de mon perso vis à vis du dragon en les mixant avec mon historique. ..en tout cas c'est cool cette idée de ressentir les sentiments du dragon...[/secret] ]
Modifié en dernier par ben le 16 déc. 2014, 13:48, modifié 2 fois.

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 394
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par le_gaillard » 16 déc. 2014, 13:00

Landro avait l'air de bien aller,c'était la bonne nouvelle. Puis, il se mit à paniqué au sujet de sa femme. Rurik garda son calme puis tenta d'apaiser l'homme qui était encore attaché. « Sssshhhhh, elle va bien, comme nos ennemis d'ailleurs. Ils dorment tous. » Le nain détacha les liens de l'homme puis l'accompagna pour réveillé celle qui se prénommait Asha. « Attention de ne pas réveiller les autres. » À peine avaient-ils commencé à se déplacer, un battement d'aile inquiéta le nain. Il se jeta sur l'homme. « Couvrez-vous! » Puis le dragon passa sans les avoir vu, enfin, c'est ce qui semblait. En aidant l'homme à se relever, Rurik dû s'excuser de l'avoir bousculer. « Ce dragon nous survolait... mes excuses. »

Ses compagnons semblaient toujours occupé ailleurs. Rurik espérait qu'ils s'occupaient de la sécurité de la petite famille.
Modifié en dernier par le_gaillard le 17 déc. 2014, 12:49, modifié 1 fois.

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 1711
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22
Localisation : Le Havre

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par pouish » 16 déc. 2014, 14:54

Le combat semblait terminé. Ygdrazor, qui était retourné dans la maison pour rechercher des informations, n'entendait plus que quelques bruits de discussions et de rares cris, lui parvenant depuis la fenêtre brisée dans la pièce.

Ses investigations dans la maison avaient été plutôt infructueuses : ces brigands ne cherchaient visiblement qu'à piller et récupérer tous les objets de valeur possibles. Le problème était la complexité de leur organisation, leur nombre de brigands et la variété des races impliquées.
De plus, il n'avait aucun signe visible d'appartenance et la taille de leur bourse était plutôt réduite...
Cela n'avait aucun sens et le jeune mage ne put réprimer un grognement de frustration. il ne comprenait pas ce qui tramait dans Greenest.

Ygdrazor compris qu'il était inutile de perdre plus de temps à vérifier les caisses vérifier les caisses préparées par les pillards car il se doutait de ce qu'il trouverait dedans. Cependant, la fouille des cadavres n'avait pas été totalement inutile puisqu'il parvint à mettre la main sur une potion qu'il reconnu aussitôt comme étant une potion de soin, ce qui lui permis également de comprendre qu'il avait fait une erreur à propos de la potion du kobold en pensant qu'il s'agissait d'une potion de feu grégeois.

Soudain, une ombre survola la maison dans un bruissement d'aile extrêmement sonore.
Le dragon bleu venait se rappeler à leur bon souvenir.
Il fallait se hâter de quitter les lieux et rejoindre la forteresse le plus rapidement possible, comme ils l'avaient décidé un peu plus tôt.

Ygdrazor révoqua la main spectrale avant de se redresser pour observer par la fenêtre où en était ses compagnons, mais il ressentit une vive douleur dans son flanc où le carreau du brigand l'avait touché.
Il pris un instant pour regarder l'état de sa blessure et se soigner avant de redescendre auprès de ses compagnons.
► Afficher le texte

Avatar du membre
Loupvorace
Personnage : Phérande (Le fossoyeur) Passeur-d'aube
Points de vie : 100 %
Messages : 111
Enregistré le : 04 nov. 2014, 22:30
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par Loupvorace » 16 déc. 2014, 16:13

Il était vrai que la pillarde leur serait plus utile vivante que morte et que déjà, devant la menace que représentait Gilrean, elle avait révélé quelques bribes d'informations qui leur seraient pratiques.

« Ce n'est que partie remise... »

Alors qu'il se détournait pour retourner vers la maison récupérer ses flèches, Phérande sentit un frisson glacial lui courir le long du dos. Il se retourna pour voir, au même instant, passer dans le ciel le dragon qui lança son cri puis poursuivit sa course, ignorant les insignifiantes créatures que nous étions.

Je hais les dragons...

Il reprit son chemin et au passage, il arracha avec précision et sans cérémonie, sa flèche restée plantée dans la cuisse de l'un des premiers truands qui s'était retrouvés sur son chemin...

Une fois ses flèches récupérées, Phérande s'approcha des deux bœufs puis il se mit à leur parler à voix basse dans le but de les calmer, de les rassurer et surtout pour préparer les bêtes pour la folle chevauchée qui s'annonçait.
► Afficher le texte

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 2041
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par toon » 16 déc. 2014, 20:21

le calme venait de prendre temporairement le pas sur la chaos, les armes avaient été rangées aux fourreau.

Un oeil sur "sa" captive, Gilraen aperçût Rurik réveiller l'homme victime de l'agression qui lui même alla au secours de sa compagne. Ygdrazor lui était retourné à l'intérieur de la bâtisse, certainement dans l'espoir de comprendre pourquoi la fiole de feu grégeois n'avait produit aucun effet.

Pourtant le calme apparent était troubé par leur captive qui continuait d'invectiver l'elfe et le tiffelin: Grâce au bâillon sur sa bouche GIlrean se faisant traiter de "Meuneumeu deu Mmeuft'" et le tieffelin de "mmeumeulé de mmnu !".

Interrogée par Dreanne qui venait de les rejoindre, et une fois débâillonnée, la fille leur apprit qu'elle s’appelait Sonia Chien. Quel drôle de nom ! songea Gilraen.

Et puis soudain, au dessus d'eux apparut un leviathan flottant, un géant des airs tout en écaille, une monstruosité volante qui d'après Sonia Chien se nommait Leni-Thon. Apparemment les pillards ont tous opté pour des totems animaux....

La menace passé, il tait temps pour les compagnons de partir. Quant il vit Phérandre s'approcher de l'attelage il comprit qu'ils continueraient la voyage en carosse.
« Dreanne, je m'occupe de Sonia Chien, allez dépêche toi pillarde, le poison continue son oeuvre ! »
► Afficher le texte

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 708
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par Ardiemum » 18 déc. 2014, 05:17

Aux paroles du guerrier, l’incompréhension apparut dans les yeux de Sonia. « Imbécile, tu ne sais pas de quoi tu parrmlms… » Gilrean avait remis le bâillon en place, exaspéré par les jappements incessants de leur captive. Dreanne était de toute façon déjà loin, occupé à récupérer le kobold survivant de leur précédent combat, toujours allongé inconscient sur le sol, ligoté comme un fagot de paille. Il se baissa pour le ramasser, et d’un coup de rein le cala sous son bras, indiquant de l’autre à la famille qui s’était rapproché de ses compagnons de s’avancer d’avantage vers le chariot.

Gilraen mit la pillarde sur ses pieds et commença à la diriger vers le véhicule, voyant que Phérande s’occupait déjà des bœufs attelés. En effet, le demi-elfe semblait avoir un talent naturel avec les animaux, et alors qu’il s’assurait que tout était en place pour le départ et que les bêtes étaient en bonne condition, ses gestes et ses paroles firent corps avec elles. Leurs yeux brillèrent soudain d’une flamme sauvage, leurs sabots frappant le sol, de l’écume sortant de leurs naseaux. Ils semblaient transcendés, comme s’ils avaient retrouvé leur jeunesse d’hantant.


« Merci. » dit Landro à Rurik, alors qu’il se relevait pour aller aux côtés de sa femme. « Asha… » Il la prit dans ses bras, la secouant un peut comme s’il essayait de la réveiller. Elle ouvrit légèrement les yeux, tendant faiblement sa main vers le visage de son mari comme pour s’assurer qu’elle ne rêvait pas. « Landro, j’ai eut si peur, je croyais t’avoir perdu, je… »

« Chut, ne dit rien, je suis là tout va bien mon amour. » Les yeux de l’homme se remplissaient de larmes, emporté par la joie de voir sa femme en vie, saine et sauve. Ils s’embrassèrent puis tombèrent dans les bras l’un de l’autre, comme si rien autour d’eux n’avait plus aucune importance.

Rurik observait la scène, moment de joie étrange au milieu du carnage que ses compagnons et lui venaient de causer. Il fut rapidement rejoint par Ygdrazor qui semblait en bien meilleure forme et les deux amis se saluèrent rapidement.


Mais quelque chose n’allait pas. Le pillard endormi près du couple semblait bouger légèrement, tout comme les deux kobolds allongés près du mage… Les effets du sort de Kairos semblaient se dissiper !


[ DEBUT DE COMBAT ]
[ ROUND DE SURPRISE ]
► Afficher le texte

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 1711
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22
Localisation : Le Havre

Re: [Chapitre 1] Greenest en flammes

Message par pouish » 18 déc. 2014, 06:16

Ygdrazor venait de sortir de la maison après son inspection éclair. La potion de soins qu'il avait trouvé sur le cadavre et bu par la suite avait apaisé sa douleur et réduit la fatigue du dernier combat.

Mais, alors qu'il venait de saluer le brave Rurik, qui faisait preuve une nouvelle fois d'une extrême bonté et qu'il se réjouissait (très...) intérieurement de voir ce couple, qui lui rappelait des souvenirs vieux d'un peu moins de dix ans, s'en sortir sains et saufs, des mouvements au sol attirèrent son attention...

« ILS SE RÉVEILLENT !! » cria le jeune mage pour prévenir ses compagnons du danger immédiat.

Sans réfléchir, il dégaina la dague qui se situait a sa ceinture et abattit sur le corps du premier agresseur, le kobold a ses pieds...
► Afficher le texte

Verrouillé