[Chapitre 4] Derrière les murailles

[D&D 5] Tyranny of Dragons - Ardiemum
Verrouillé
Avatar du membre
Loupvorace
Personnage : Phérande (Le fossoyeur) Passeur-d'aube
Points de vie : 100 %
Messages : 236
Enregistré le : 04 nov. 2014, 22:30
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par Loupvorace » 03 avr. 2015, 02:25

Phérande peinait sous le poid du guerrier, mais il était particulièrement attristé par l'état mental de l'homme qui non seulement avait subi le gros de la déferlante électrique, mais il lui semblait que son esprit avait lui aussi été attaqué.

L'homme maugréait des inepties. Parfois dans un murmure inaudible et parfois à son attention, mais il lui était impossible d'en tirer un sens.

Peut-être avait-il été foudroyé par un sortilège maléfique? Manquerait plus que ça!

Son attention fut détournée par l'arrivée plus qu'appréciée de Gilraen qui, avec une joie tonitruante, leur partagea son bonheur de les voir tous trois encore en vie.

« Merci Gilraen....Merci....Dré requiert beaucoup de soins...sans délai... »

Il insista sur la fin de sa phrase puis, discrètement, afin que Dréanne ne s'en aperçoive, il fit un rapide geste de la main près de sa propre tête signifiant que le géant avait sans doute perdu la boule.
Modifié en dernier par Loupvorace le 03 avr. 2015, 16:16, modifié 1 fois.

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1138
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par Ardiemum » 03 avr. 2015, 04:33

Le visage et le ton de Gilraen étaient emprunts d’inquiétude pour ses camarades. Dreanne semblait divaguer, mais il était vivant. Tout comme Ygdrazor et Phérande qui ne souffraient que de blessures superficielles. Le groupe avança dans le long couloir à la lueur projetée par le bâton du mage. Au bout de quelques mètres d’autres pas se firent entendre dans la direction de la forteresse, et Kairos ne tarda pas à apparaitre devant eux.

Ils étaient tous réunis là à nouveau, dans ce tunnel sombre et poisseux qu’ils avaient emprunté le cœur plein d’espoir quelques heures auparavant. La situation avait bien changée depuis ce moment, et ils avaient attiré sur eux la fureur du dragon. Son cri raisonna loin au dessus de leurs têtes, étouffé par l’épaisseur de roche et de terre qui les entourait.

Sans attendre, ils continuèrent leur avancée vers la sortie et l’air libre. Au bout de quelques minutes la lueur de torches se découpa dans l’embrasure de la porte qui surplombait les escaliers au bout du tunnel. Les six compagnons sortirent du boyau sombre et furent accueilli par Castellan et deux gardes qui étaient resté là pour attendre leur retour.

« Eh bien mes jolis, on peut dire que vous avez une sacrée paire. » Voyant l’état du guerrier, le nain à la barbe de feu s’exclama. « Mon garçon, il vous faut un bon remontant. Vous avez sacrément mauvaise mine. Conduisez-le jusqu’aux tentes au nord, Monseigneur Falconmoon s’y est dirigé avec les blessés que vous avez sauvé, et son frère Thobias y est aussi. A eux deux nul doute que vous serez requinqué en moins de temps qu’il faut pour dire… »


« DRAGOOOONNN !!! »


Un cri se fit entendre du haut des remparts ouest. Un bruit de tonnerre raisonna, suivi d’une explosion de pierres et de cris de douleurs. Des débris volèrent et le corps d’un soldat atterrit sans vie au sol. Surgissant du nuage de poussière produit par l’explosion de la roche, le dragon survola la forteresse en poussant un rugissement terrifiant, avant de disparaitre vers l’est derrière la tour de pierre.

« Moradin ! » La voix de Castellan parut comme se perdre dans sa gorge. Le dragon attaquait désormais directement la forteresse, et les gardes qui patrouillaient sur les remparts faisaient de leur mieux pour viser la bête de leurs arcs, visiblement sans succès.

Au pied de la tour de pierre les aventuriers aperçurent le gouverneur Tarbaw Nighthill sortir en courant, le bras droit toujours pris en écharpe. « Par toutes les pucelles du compté ! » Il s’était arrêté net en voyant les dégâts causé par le premier assaut de la bête. Dans la cours et autour d’eux, les gardes s’activaient pour défendre la forteresse ou se mettaient à couvert, et les villageois courraient se mettre à l'abris.

« La baliste… seule solution… haut de la tour... » La voix de Castellan était comme un murmure dans le vacarme environnant, et toutes ses paroles n'étaient pas audibles. La terreur et les cris emplissaient l’air.

► Afficher le texte

toon
Personnage : Gilraen "La Baliste" Eärfalas
Points de vie : 100 %
Messages : 2146
Enregistré le : 29 mars 2014, 13:21
Localisation : Bordeaux

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par toon » 03 avr. 2015, 08:18

Gilraen et Phérande soutinrent le pauvre Dréanne le long du tunnel et enfin débouchèrent à l'air frais, dans la cour centrale. L'inquiétude de l'elfe ne s'estompa qu'à moitié car si autours de lui il y avait des gens compétents pour soigner les blessures physiques, le guerrier blond semblait blessé moralement. Le visage d'Ygdrazor était quant à lui fermé, signe d'un combat intérieur.

Il tenta bien un trait d'humour « Ha c'est dingue, mais tout le poids de Dréanne est à l'intérieur ! »

La compagnie grimaçait plus que jamais...

Accueilli par le Castellan, l'elfe n'eu même pas l'opportunité de prononcer la moindre parole qu'un fracas terrible retentit au dessus d'eux et d'un corps désarticulé atterrit non loin d'eux.
Et puis il fut de nouveau là, terrifiant dans toute sa splendeur, majestueux dans toute sa puissance maligne.

Fallait-il qu'une créature de légende comme cell-ci puisse vivre, la question valait au moins la peine d'être posé, mais le castellan sortit Gilraen de ses réflexion en parlant de baliste.

La baliste ! LA baliste, le surnom que ses compagnons avait donné à Gilraen ! C'était un signe de Corellon il en était sur !
► Afficher le texte
Mais la simple présence du gros lézard volant eu raison de la ténacité de l'elfe qui lutta désespéramment contre la peur qui s'insinuait en lui. Il perdit ce combat moral..de très peu..
« Ha Lennython, tu ne peux pas savoir la chance que tu as aujourd'hui... »

pouish
Personnage : Ygdrazor Cahill
Points de vie : 100 %
Messages : 2005
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par pouish » 03 avr. 2015, 10:26

Ygdrazor écoutait d'une oreille distraite les paroles de Castellan, saisissant au passage les noms de Thobias et de Monseigneur Falconmoon et le lien fraternel qui les unissait, mais son attention était ailleurs.

Cependant, un cri le sortit de sa torpeur. Un cri annonçant la présence du Dragon. Puis le bruit du tonnerre retentit et des débris volèrent.
Le dragon attaquait maintenant la forteresse. Il fallait agir au plus vite.

Ygdrazor fut rassuré de constater que la vue du Dragon ne l'affectait plus et il semblait revigoré. Son cerveau se remis en marche et il pris la parole avec une voix assurée, les yeux rivés sur l'endroit où avait disparu la bête.
« Nous sommes pris au piège dans la forteresse... Nous devons sortir par la grande porte pour briser la ceinture électrique pour permettre à tout le monde de fuir...
Pour ce qui est du dragon, je pourrais, en dernier recours, lui parler en draconique et essayer de le raisonner. C'est une créature intelligente... foncièrement mauvaise mais intelligente tout de même... »

ben
Personnage : Dreanne "Docteur Dré" Arthirio
Points de vie : 100 %
Messages : 1209
Enregistré le : 22 mars 2014, 17:18
Localisation : Versailles, France

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par ben » 03 avr. 2015, 12:27

le guerrier avait vu la lumière des torches au bout du tunnel comme une libération...il écoutait ses compagnons sans véritablement leur prêter attention...

Castellan les accueilli l'air inquiet, l'orientant vers des soins, quand une ombre passa à nouveau au dessus d'eux. ..

oh non...

Il regardait vers les murailles, dépité, voyant un corps tomber lentement du haut des remparts...

« Ygdrazor à raison...nous devons agir...Phérande, Gilraën. ..montez à cette baliste pour lui tirer dessus. ..il faut que je voit un soigneur et nous irons ensuite parlementer avec lui... »

Le guerrier hésita un instant, le regard dans le vague...

« il est conscient de ma présence maintenant. ..il faut que vous le sachiez pour lui parler...il n'a pas envie d'être ici, cet assaut est pour lui...comment dire...je pense que Frulam à un moyen de pression contre lui, il faudra le retourner contre elle. ..ce n'est qu'une humaine et il est un Dragon... »

Le guerrier manquait de temps pour expliquer la situation, et il ne pouvait pas aller confronter lennython dans cet état. ..
► Afficher le texte

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 489
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par le_gaillard » 03 avr. 2015, 15:21

Malgré l'attaque du dragon, les 3 compagnons étaient vivant. « Que Moradin vous bénissent, vous êtes tous sain et sauf! » Dreanne semblait beaucoup plus al en point que les autres. Le temps de retourner à l'intérieur de la forteresse, il fallait trouver un moyen de le soigné. Il divague le pauvre... « T'inquiète Dreanne, on s'occupera de toi une fois à l'intérieur. »
Mais à peine étaient-ils en «sécurité» à l'intérieur des murs, que le dragon attaquait à nouveau.
► Afficher le texte
Rurik retourna dans le tunnel en courant pour se mettre à l'abri. « Couvrez-vous! »
► Afficher le texte

Maitre Menator
Personnage : Kairos Raveneye
Points de vie : 100 %
Messages : 858
Enregistré le : 03 mars 2014, 20:15
Localisation : Montréal

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par Maitre Menator » 06 avr. 2015, 01:34

En atteignant ses compagnons, Kairos fut très soulagé. Il ne prit pas le temps de demander ce qui s'était produit, se satisfaisant simplement de les voir encore debout. La troupe rebroussa chemin à toute vitesse, mais le dragon les avait rattrapé directement dans la cour de la forteresse.
► Afficher le texte
Heureusement, l'allure terrifiante du dragon ne sembla pas choquer le tiefflin outre mesure. Par contre, il est vrai que le barde n'avait aucune envie de rester là à attendre que le dragon lui envoie son souffle électrique. Comme l'avait dit Castellan, la baliste était pour l'heure la meilleure solution s'offrant à lui. Aussi, Kairos partit au pas de course avec comme principal objectif de rejoindre le haut de la tour et sa baliste.

Ardiemum
Personnage : Dungeon Master
Messages : 1138
Enregistré le : 25 août 2014, 06:21
Localisation : Seoul

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par Ardiemum » 06 avr. 2015, 06:41

[1] Cour centrale (Dreanne / Phérande / Gilraen / Rurik / Ygdrazor)
► Afficher le texte
[4] Tour – Rez-de-chaussée (Kairos)
► Afficher le texte
► Afficher le texte

ben
Personnage : Dreanne "Docteur Dré" Arthirio
Points de vie : 100 %
Messages : 1209
Enregistré le : 22 mars 2014, 17:18
Localisation : Versailles, France

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par ben » 06 avr. 2015, 12:33

Dreanne reprenait conscience de son corps, il regardait le nain paniquer et le monde s'effondrer autour d'eux. ..

« Faites entrer les civils dans les tunnels et envoyez vos Hommes en escarmouche. .qu'ils gardent leurs distances et s'abritent après avoir tiré. .. »

Il avait compté sur Gilraën pour prendre la baliste et libérer la forteresse du dragon...mais l'elfe et le nain semblaient pris dans la terreur du dragon...

qui peut leur en vouloir?

Il pénétra dans la tour et se libéra de l'aide de Phérande...

« ou se trouve l'accès à la baliste? Je vais m'en charger. .. »

Cela devait être une arme de guerre et il était peut-être le mieux formé pour la manipuler...Son état ne lui permettrait pas de confronter le dragon mais peut être qu'une arme de siège le ferait réfléchir à deux fois avant de revenir dans les parages...
► Afficher le texte

le_gaillard
Personnage : Rurik Flammerige
Points de vie : 100 %
Messages : 489
Enregistré le : 26 mars 2014, 02:39
Localisation : Napierville, Québec

Re: [Chapitre 4] Derrière les murailles

Message par le_gaillard » 06 avr. 2015, 12:51

Rurik était avec l'elfe dans le tunnel. « Gilraen, tu as vu ses crocs? J'ai jamais rien vu de tel... »
C'était encore la panique générale dans la forteresse, mais voilà que les compagnons semblait quitter la place.
« Tu crois qu'il est parti? En tout cas, eux, ils s'en vont! »

Verrouillé