[INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

[PRPG] Grand Theft Chariot - Nightglaisse (abandonnée)
Verrouillé
Avatar du membre
Nightglaisse
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Messages : 307
Enregistré le : 03 juin 2014, 02:13

[INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Nightglaisse » 01 juil. 2016, 12:19

... Connection Player Scytale ... Loged In ...

[ Une intro sous le thème de l'exploration ]


Cela faisait une semaine que Naraïs marchait dans les terres sauvages vers le sud, elle allait bientôt quitter les terres rocailleuses de ses ancêtres pour rejoindre les vastes plaines qui formait les territoires de chasse des Gnolls. Les provisions qu'avait préparer Khor'idwen allaient bientôt manquer, il te restait encore 2 jours, peut-être 3 et une bonne semaine de marche pour atteindre ta destination.

Nous sommes 3 heures après le lever du soleil, le ciel est bleu et la température clémente. Tu marches dans les grandes plaines avec de l'herbe jusqu'à la taille, les écailles dorsales de Khal dépassant à peine.

Au loin, à plusieurs heures de marche, tu vois un monticule couvert d'arbres mais il ne semble pas avoir âme qui vive autour de toi.

Scytale
Personnage : Naraïs
Points de vie : 100 %
Messages : 1983
Enregistré le : 29 déc. 2014, 17:35
Localisation : Paris, France

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Scytale » 02 juil. 2016, 02:42

Habituée qu'elle était à la dure vie au grand air et à des climats plus impitoyables, Naraïs encaissait remarquablement bien le voyage, et ce malgré le lourd barda qu'elle se coltinait. Il fallait dire que d'exercices cuisants en nuits blanches, Khor'idwen ne l'avait pas ménagée, et une telle "éducation" lui avait forgé une santé de fer qu'un nain lui aurait envié. Si ça avait été son genre, la druidesse aurait pu se prendre à siffloter ou à chanter, mais, étant d'un tempérament prudent, elle se contentait de rythmer sa marche d'un fredonnement arythmique et du "Thum" régulier que faisait son bâton de marche en tapant le sol. À ses côtés, la silhouette trapue et rassurante de Khal l'accompagnait dans un froufrou râpeux continu. Étant donné à quel point sa tête était basse, il ne devait pas voir grand-chose, mais peu lui importait : blindé comme il l'était, une espèce comme lui n'avait pas à redouter le manque de visibilité, et il n'avait de toute façon pas l'imagination ou la fougue nécessaires pour s'en contrarier.

Laissant traîner sa main à la hauteur de l'animal, elle lui mit une claque au niveau du flanc, comme d'autres auraient flatté un cheval. Habitué à de tels gestes d'affection, la placide bête ne broncha pas.

« Ça change de la maison, hein ? commenta-t-elle.
- Hrrrmph. »
émit-il pour toute réponse.

De fait, ça, ouaip, ça changeait ! Elle avait déjà rempli plusieurs pages de son carnet de ses observations et de ses réflexions, et se promettait d'en remplir beaucoup d'autres. Jusqu'ici, elle n'avait aucune raison de ne pas être pleinement satisfaite, presque guillerette : le temps était au beau fixe, elle n'avait pas rencontré de menace qu'elle n'avait pas été capable d'éviter ou de repousser sans trop de peine, et elle progressait à bonne allure. C'était presque trop facile ! Le seul problème qui se profilait, c'était les vivres dont elle commençait à voir le fond. Elle avait pioché dans ses rations tant qu'elles étaient bonnes et pour ne pas avoir à s'attarder, mais il allait falloir se résoudre à chasser. Pas d'inquiétude, cependant : elle avait ses collets avec elle, et il suffirait qu'elle se trouve de bons endroits où les poser avant d'aller se coucher. Et le lendemain, il n'y aura plus qu'à les relever ! Si jamais la situation devenait critique, elle pourrait toujours faire appel à ses pouvoirs pour faire venir à elle un animal à chasser dans la plus grande facilité, mais un tel expédient lui déplaisait. Rien ne valait les bonnes vieilles méthodes !

Gardant l'allure, elle poursuivit pour l'instant son chemin, fixant son cap sur le monticule arboré qu'elle percevait à l'horizon. L'endroit semblait hospitalier, et ferait un bon point de vue. Sur son chemin, elle garda l’œil ouvert pour voir si, par bonheur, elle ne tomberait pas sur des plantes comestibles, sur un animal imprudent, sur un terrier à enfumer, sur un nid à piller, etc.

[ Je te fais un jet de Survie et de Connaissance (nature) pour trouver de la nourriture en chemin et, si jamais tu continues le déroulement de la journée jusque là, poser les collets aux bons endroits le soir venu.
1d20+9|26|17|0e0a9b20
1d20+8|16|8|659c6600 ]

Avatar du membre
Nightglaisse
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Messages : 307
Enregistré le : 03 juin 2014, 02:13

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Nightglaisse » 04 juil. 2016, 14:33

Chanceuse que tu es ! Sur la route tu trouves quelques figuier sauvage aux fruits, en prenant ceux qui sont mures, tu arrives à te sustenter pour la journée.


Le soleil est sur le déclin et ce fut une bonne journée de marche où vous avez bien avancer, le monticule rocheux s'est bien rapproché, tu te rends compte qu'il est plus grand que ce que tu pensais et il est maintenant à une demi-journée de marche.

Quels sont tes préparatif pour la nuit?

Scytale
Personnage : Naraïs
Points de vie : 100 %
Messages : 1983
Enregistré le : 29 déc. 2014, 17:35
Localisation : Paris, France

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Scytale » 04 juil. 2016, 15:25

Naraïs n'était pas très portée sur les fruits, mais elle était encore moins fine bouche, aussi profita-t-elle de son aubaine pour se garnir la panse autant que son sac, remplissant un morceau de toile de figues parmi les moins mûres et les moins endommagées en vue des prochains jours. Khal, de son côté, ne se fit pas prier : piochant au sol ou se dressant sur ses pattes arrières pour attraper les fruits les plus bas, il en engloutit une quantité prodigieuse. Il fallait dire que son gabarit n'avait rien à envier à celui d'un ours, et c'était de surcroît un animal en pleine croissance ; une croissance notamment alimentée et renforcée par le lien particulier que la chamane et son compagnon animal partageaient. Riant de le voir faire preuve d'aussi peu de manières que celui qui avait inspiré son nom, la druidesse le laissa se restaurer de tout son soûl, puis, après une courte halte, se remit en marche. Docilement, il suivit.

Le reste de la journée s'avéra presque décevant de par sa banalité. Seul le passage de quelques animaux sauvages vint rompre la monotonie du paysage, fort pittoresque au demeurant. Lorsque le soleil se mit à amorcer pour de bon sa descente de fin de journée, elle chercha du regard un abri où elle pourrait passer la nuit : un gros arbre creux, une ravine, une grotte ou tout autre refuge naturel qui lui permettrait de se mettre à l'aise tout en limitant les chances d'être surprise par une bête sauvage ou par une bande de gnolls en maraude. Elle connaissait ces bêtes-là, et si elle ne craignait pas un adversaire unique, toute une patrouille lui donnerait autrement plus de fil à retordre. Au pire, un grand arbre ferait l'affaire. Elle n'était pas tout à fait satisfaite à l'idée de laisser Khal seul en dessous, mais ça vaudrait toujours mieux que de s'exposer elle aussi. Après tout, si jamais quoi que ce soit venait à lui chercher noise, le boucan la réveillerait certainement, et l'intrus trouverait alors à qui parler.

Quoi qu'il en soit, il ne fallait pas qu'elle tarde. De nuit, elle était plus vulnérable, et elle voulait aussi avoir le loisir de prendre le temps de remplir son journal pour la journée, fut-ce à la lumière de sa lanterne... Et le lendemain, elle pourrait voir de plus près cette espèce de mont au loin qui l'intriguait !

[ Comme mentionné ci-dessus, Naraïs se cherche un bon refuge naturel où passer la nuit. Quel que soit l'endroit qu'elle réserve, elle s'enveloppe dans son duvet aux côtés de Khal, toujours logée dans son armure (qu'elle peut supporter grâce au Don Endurance), et avec ses armes à portée de main.

Ah, et conformément à ce que j'avais évoqué dans mon post précédent, si elle en a l'opportunité, Naraïs va aussi poser ses collets aux endroits ad hoc.

1d20+9|26|17|5a759986 ]

Avatar du membre
Nightglaisse
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Messages : 307
Enregistré le : 03 juin 2014, 02:13

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Nightglaisse » 04 juil. 2016, 18:25

A part les figuiers et la petite montagne au loin, tu es au milieu d'une grande savane aux herbes hautes, il ne semble pas y avoir d'autres éléments de relief.

Mais comment faire pour la nuit? :evil:

[ Dommage pour la vision dans le noir ^^ ]

Message à destination de MD : [ Message secret ]

Scytale
Personnage : Naraïs
Points de vie : 100 %
Messages : 1983
Enregistré le : 29 déc. 2014, 17:35
Localisation : Paris, France

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Scytale » 04 juil. 2016, 19:04

En l'absence de refuge immédiat, Naraïs décida tout simplement de presser le pas en direction du mont, qui offrirait sûrement des abris, plutôt que de passer la nuit complètement exposée. La lumière de la lune et des étoiles lui donnerait de quoi se repérer grossièrement, et si jamais elle avait besoin d'y voir plus précisément, elle disposait toujours de sa lanterne (qu'elle prit soin d'attacher à sa ceinture)... ainsi que d'autres talents, sans compter Khal qui lui pouvait distinguer commodément le paysage nocturne, et constituerait une deuxième paire d'oreilles pour repérer d'éventuels dangers.

En tout cas, elle préférait rester alerte et en mouvement plutôt que de faire d'elle et de Khal des proies faciles. Elle était habituée à veiller et à puiser dans ses forces ; au pire, elle dormirait simplement plus longtemps pour compenser l'effort noctambule. Et d'ailleurs, en parlant d'effort, tant qu'à faire, autant le faciliter, décida-t-elle...

Ramassant une pincée de la terre sèche qui parsemait les plaines, elle exécuta des gestes rituels tout en en saupoudrant ses jambes et ses pieds. Une sensation de vigueur et d'alacrité lui monta depuis la plante des pieds jusqu'à la nuque, et elle la laissa se propager, s'imprégnait de la célérité que lui conféraient les forces naturelles qu'elle savait manier. Ainsi revigorée, elle prit une grande inspiration et reprit sa marche de plus belle, toujours talonnée par Khal qui dut redoubler l'allure pour se maintenir à son niveau.

[ Lancement de Grand pas sur Naraïs pour augmenter sa vitesse de déplacement de 3m pendant 2 heures. ]

Avatar du membre
Nightglaisse
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Messages : 307
Enregistré le : 03 juin 2014, 02:13

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Nightglaisse » 05 juil. 2016, 12:11

[ Voyager de nuit, c'est ballsy ! ]

Jet de rencontre :
Message à destination de MD : [ Message secret ]


Bien que Naraïs avait perdu les capacités de chasseuse nocturne de ses ancêtres, la pleine lune de ce soir lui permettait de distinguer les formes alentours correctement.

Au bout de ses deux heures de marche rapide, il ne lui restait probablement d'une heure pour atteindre le dénivelé de la colline.

[ Fais moi un jet de perception stp ]

Scytale
Personnage : Naraïs
Points de vie : 100 %
Messages : 1983
Enregistré le : 29 déc. 2014, 17:35
Localisation : Paris, France

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Scytale » 05 juil. 2016, 16:23

[ J'ai envie de dire que ça aurait été encore plus ballsy de faire son petit camping à la belle étoile en plein territoire inconnu et dangereux ! ^^ ]

Au bout d'un moment, la druidesse put sentir son alacrité surnaturelle la quitter, en une sensation soudaine de lenteur et de mollesse peu agréables. Se donnant quelques minutes pour reprendre son souffle et se désaltérer, elle fit le point. La grosse colline boisée n'était plus très loin, et il lui restait encore des forces. Bien. Khal, de son côté, était un peu essoufflé par cette marche rapide, mais les derniers kilomètres allaient se faire à une allure de nouveau plus lente, ce dont il ne serait certainement pas fâché. Jusqu'ici, tout allait bien, donc.

Levant la tête, elle fixa son regard sur l'orbe argenté qui dardait son regard immobile sur la plaine baignée d'obscurité lunaire. Selon certains, la lune était l’œil de Malar, et une nuit de pleine lune était un présage de bonne fortune pour les chasseurs. Restait à espérer que, dans l'équation, c'était elle la chasseuse et non pas la chassée. Elle haussa les épaules. Après tout, ce qui devait arriver arriverait ; tout ce qu'elle pouvait faire, c'était se tenir prête.

Sur cette réflexion, elle reprit sa marche, imitée par son compagnon qui protesta d'un grognement plaintif. Charitablement, elle flatta son crâne lisse et plat d'une main complice, l'encourageant par quelques paroles à garder l'allure... et l’œil ouvert ! Justement, c'est à ce moment que les hautes herbes furent secouées par un mouvement inattendu. Brève rafale ? Animal nocturne ? Ou autre chose ? En tout cas, si Naraïs savait une chose, c'était que face à des prédateurs nocturnes, il valait mieux rester en mouvement et se montrer maître de soi plutôt que d'agir comme une bête aux abois. Elle ne s'arrêta donc pas, et se contenta de garder ses sens plus que jamais aux aguets.

1d20+7|15|8|304ecec1
1d20+7|26|19|f44a5490
[ Si Naraïs sent qu'un danger approche, mais qu'elle n'y voit rien, elle utilise sa Métamorphose totémique pour se donner l'odorat et la vision nocturne. Si elle sent qu'elle va se faire attaquer et qu'elle estime qu'elle y voit assez bien pour se battre (ou qu'elle pourrait allumer sa lanterne et que ça suffirait, tout simplement), elle se donne à la place des écailles, pour un bonus d’armure naturelle de +2 à la CA.

EDIT : je me suis trompé, Khal a +5 en Perception et non +7. Son total est donc de 24, pas 26. ]

Avatar du membre
Nightglaisse
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Messages : 307
Enregistré le : 03 juin 2014, 02:13

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Nightglaisse » 06 juil. 2016, 00:23

La jeune chamane avançait prudemment dans la nuit, il y eu un bruit venant de sa droite !

Les herbes bougèrent, son cœur battait fort, elle pu voir les broussailles qui s'agitaient et entendre les cris d'un petit animal dont la vie prenait fin sous les serres acérées d'un grand rapace noir.

Elle continua son chemin pour arriver au pied de la colline rocheuse.

Scytale
Personnage : Naraïs
Points de vie : 100 %
Messages : 1983
Enregistré le : 29 déc. 2014, 17:35
Localisation : Paris, France

Re: [INTRO] Naraïs, 10 km à pied...

Message par Scytale » 06 juil. 2016, 01:55

Dans un premier temps, Naraïs ne comprit pas lorsqu'elle vit Khal se raidir tout à coup et orienter sa large masse dans une direction à leur droite. Puis un froufrou d'ailes lui parvint aux oreilles en même temps que du remue-ménage qui secoua les broussailles. Soudain tendue, une main sur son arme, elle se recula prudemment, se demandant à quoi elle pouvait avoir à faire, maintenant si loin de son foyer. Dans un sursaut, la chose non-identifiée se rapprocha, les hautes herbes s'écartant tout à coup sous la masse de ce que la druidesse identifia comme un capybara, lequel se débattait aussi follement que futilement, lacéré sans pitié par une sorte d'aigle qu'elle distinguait mal dans l’obscurité. Ce dernier, d'un ultime coup de serre, ouvrit le ventre du rongeur, lequel émit un couinement final avant de s'effondrer, désormais plus mort que vif. Lui jetant un regard aussi acéré que méfiant, l'oiseau tira sa proie à l'écart sans quitter le duo chamanique de ses yeux perçants.

Soufflant de soulagement, l'exploratrice secoua la tête et se reprocha intérieurement sa panique puérile, se traitant intérieurement de fillette affolée. Khal, de son côté, attendait ses instructions, vigilant. Par quelques paroles brèves, elle lui intima de reprendre la marche, ce qu'ils firent, laissant le prédateur à son repas.

Une bonne nuit pour les chasseurs, en effet.

Elle eut la satisfaction de ne faire face à aucun autre danger jusqu'à parvenir à son point d'arrivée, plus qu'un peu transpirante. Le climat était en effet chaud, et son barda n'aidait pas. En parlant de ça, vue de près, la colline était plus rocailleuse qu'elle ne l'avait cru. S'il allait falloir faire de la grimpette, c'était Khal qui aurait l'air malin !

[ Naraïs cherche un chemin par lequel pénétrer dans la colline boisée elle-même (sauf si elle voit un abri intéressant en dehors). Une fois à l'intérieur, comme mentionné précédemment, elle se cherche un bon abri. Au passage, si elle voit un bon coin où poser des collets, elle le fait, même si sa priorité reste de passer la nuit aussi commodément que possible pour faire le point le lendemain.

1d20+9|22|13|62752249 ]

Verrouillé