[Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

[D&D 5] Dungeon Master - Arnaud (terminée)
TheBigLizardman
Personnage : Morgane Barbarella "la douce"
Points de vie : 100 %
Messages : 2204
Enregistré le : 21 juil. 2016, 12:56
Localisation : Paris, France

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par TheBigLizardman » 28 mars 2017, 13:01

Voyant le pauvre être qui avait l'air aussi confus de ses mains griffues qu'elle le serait si elle s'était elle-même transformée, deux hypothèses viennent à l'esprit de Morgane: Soit ce n'est pas leur vraie nature, et certains voire tous ces changeformes sont des humains transformés malgré eux, soit ils sont des changeformes, qui après une longue transformation en humain ont oubliés leur vraie nature.
Dans les deux cas, cela ne change rien. Mais Morgane n'a pas le temps de réfléchir plus en avant à la question, et se contente d'essayer de calmer tout le monde, voyant que les gardes comme Sirion se mettent à menacer les changeformes. Elle crie de nouveau, avec toute la conviction qui lui possible de dégager:

« Que tout le monde baisse son arme!... Et ses mains griffues! »
► Afficher le texte

Arnaud
Personnage : Glabbagool
Points de vie : 100 %
Messages : 3825
Enregistré le : 13 juil. 2014, 12:09
Localisation : Val-de-Marne, France

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par Arnaud » 28 mars 2017, 14:40

Le change forme recule sous la menace de l'épée de Sirion qui rejoint Jacob en première ligne.
Le lieutenant Dremond semble paralysé. Il est pris d'un léger tremblement et son épée manque de lui échapper des mains. Le change forme [ changeforme 1 ] qu'il tenait en respect en profite pour s'enfuir, bousculant au passage les citadins terrifiés. Le change forme qui était également sous la lame d'une soldate [ changeforme 2, soldat de Dremond 4 ] fait de grands gestes pour se soustraire à la lame pointée sur lui, mais la soldate garde son calme et maintient sa position. « Lieutenant, que faisons nous ? Lieutenant, quels sont vos ordres ? »

Le soldat le plus proche menace à son tour un change forme de son arme, et en appelle également à son lieutenant, qui reste muet. [ soldat de Dremond 3 change forme 8 ]

Au sud, un troisième soldat tente d'arrêter le change forme qui a déjà attaqué une femme, mais il trébuche et s'affale devant la créature.
Le change forme en profite pour tenter d'assassiner le soldat tombé à ses pieds, heureusement sauvé par son armure sur laquelle se heurtent les griffes du monstre. Après cet échec, la créature reprend sa course folle, effrayant tout le monde sur son passage.[ soldat de Dremond 1 change forme 18 ]

Le quatrième soldat de Dremond, constatant ce qui vient de se passer, a un coup de chaud et taillade sans retenue un change forme qui commençait à s'approcher de sa position. Du sang jaillit du visage de la créature pourtant touchée au ventre, et qui tombe à genoux, vivante, mais visiblement hors d'état de nuire. [ soldat de Dremond 2 change forme 15 ]
L'avertissement de Morgane arrive un peu tard mais suffit déjà à retenir le second coup que le soldat était sur le point d’asséner à la créature.

Les citadins continuent de crier et de fuir : certains trouvent refuge dans le temple de Lliira, dont Amauna tente de barrer la route à un change forme hésitant, d'autres quittent la place en hurlant. Un autre, plus proche de vous [ habitant 1 ] tombe littéralement dans les bras du change forme qui lui fait face en poussant un cri de surprise et de terreur. [ change forme 14 ] Le change forme tombe à la renverse avec lui et tous deux commencent à s'attraper par la gorge.
Petit à petit, la situation dégénère... le comportement de la plupart des change forme n'a pas changé, et reste toujours aussi imprévisible... certains se sont montrés agressifs mais dans l'ensemble leur comportement témoigne d'une totale désorganisation et d'une grande confusion. Deux change formes tentent d'entrer dans le temple d'Aarlu, dont les portes viennent d'être refermées derrière le grand prêtre. Leurs voix imite à la perfection celles d'humains normaux : « Ouvrez nous ! Par tous les dieux, ouvrez nous ! »

Dridoc:
► Afficher le texte
Morgane :
► Afficher le texte
[ A Dridoc et Jacob. ]

dvins
Personnage : Dridoc Drudinoth
Points de vie : 100 %
Messages : 1432
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par dvins » 28 mars 2017, 18:07

Dridoc est complètement déboussolé par la situation. Dans leurs aventures précédentes, les choses étaient beaucoup moins complexes : les ennemis étaient souvent facilement discernables. Là, tout était beaucoup plus mitigé, dual, bifacial, et indiscernable.
Prenons Mérimé par exemple : Dridoc avait l'impression qu'il manigançait quelque chose la veille, puis rien ne s'est passé et il a été très gentil. Ce jour là, l'apparition des changeformes coïncidait avec son discours mais sa réaction laissait à penser qu'il était tout aussi surpris, MAIS il a maintenant un visage impassible, comme s'il savait se qui se tramait. Impossible de le cerner ce gaillard !

Lorsqu'il voit un habitant faire un croche-patte au soldat, il a un mouvement de départ pour se lancer à sa poursuite mais perd rapidement l'homme de vue. Il s'exclame : « Eh ! Certains citoyens semblent être du côté des changeformes ! Soyez prudents ! »

Ce qui trouble le plus Dridoc, c'est qu'il semble que certains changeformes n'en soient pas. Leur comportement laisse penser qu'il s'agit d'habitants qui ont été transformés pour semer la panique et le trouble sur la place.

Pendant quelques secondes, il évalue les possibilités qui s'offraient à lui. Beaucoup de ces créatures ont des comportements chaotiques et indéfinis. Je vais faire confiance à mon instinct et me focaliser sur l'un d'entre eux que je sais être maléfique. Il se tourne vers ses amis et lance : « Je m'occupe de celui là ! »

Dridoc s'élance alors en courant en direction du sud-ouest où le changeforme [ changeforme 18 ] qui avait attaqué le soldat de Dremont [ soldat 1 ] est en train de se diriger. Il tire son épée, prêt à mettre le changeforme hors d'état de nuire : « Par Lliira, je vous somme de stopper, créature maléfique ! Rendez-vous sans résistance et votre vie sera épargnée ! »

► Afficher le texte

pouish
Personnage : Jacob "Jake" Enstern
Points de vie : 100 %
Messages : 2005
Enregistré le : 04 oct. 2014, 14:22

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par pouish » 28 mars 2017, 20:31

Jacob, aussi désarçonné que ses amis se contente de crier un « J'en sais rien !!! » à la question de Sirion.

Le comportement des changeformes, et également de certains humains si Dridoc disait vrai, était des plus déconcertants... Aussi réfléchit-il à voix haute.
« S'il s'agit d'une illusion, il devrait y avoir un moyen de la mettre à jour... Des incohérences ? Les changeformes n'ont pas de cheveux, les humains oui.... »
Sur ses mots, il alla toucher le crâne du changeforme le plus proche, à la recherche de cheveux ou d'un chapeau.

[ investigation si besoin :
► investigation : 1d20(3) +3 => 6 ]

Arnaud
Personnage : Glabbagool
Points de vie : 100 %
Messages : 3825
Enregistré le : 13 juil. 2014, 12:09
Localisation : Val-de-Marne, France

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par Arnaud » 29 mars 2017, 09:23

Jacob pose la main sur le crâne chauve du change forme que Sirion tient en respect avec son arme. Sa main n'a pas l'occasion d'atteindre le crâne de la créature qu'elle rencontre un obstacle... qui a tout l'air d'être un chapeau invisible.
Jacob a vu juste : l'apparence de ce qui se tient devient lui est illusoire. Jacob retire le chapeau et le jette au sol, où il redevient visible. Il met de nouveau la main sur le crâne de la créature et sent la présence de cheveux.
Pas très tactile, Jacob retire sa main sans avoir su deviner s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme... mais ce qui est certain, c'est que ce "change forme" n'en est un que par l'apparence extérieure.
[ Ton jet d'investigation est insuffisant à percer l'illusion, mais tu as acquis la conviction qu'il s'agit bien d'une illusion et qu'un humain se cache sous cette apparence monstrueuse. ]

La foule continue de se disperser au milieu des cris. Le lieutenant Dremond reste inexplicablement immobile, le regard fixé dans le vide. Deux habitants semblent partager son état catatonique et restent sur place, le regard perdu. [ habitant 29 et habitant 2, non loin de Dremond ]
Amauna referme les portes du temple de Lliira devant un change forme qui s’apprêtait à s'y engouffrer. Une vive lumière filtre de la porte avant qu'elle ne se ferme complètement, aveuglant la créature.

Battlemap 213 : situation

[ C'est à Gwendoline, puis à Sirion, d'intervenir. Vous pouvez tous parler en dehors de vos rounds si vous le souhaitez. ]

Erevan
Personnage : Gwendoline
Points de vie : 100 %
Messages : 643
Enregistré le : 30 mai 2015, 07:37
Localisation : Luxembourg

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par Erevan » 29 mars 2017, 10:22

Gwendoline voit apparaitre le chapeau de la main de Jacob, qui tombe au sol.
« Oui tu as raison... tout cela n'est qu'une vaste illusion.... »
Elle fait appel à Savras pour qu'il lui donne les connaissances des arcanes nécessaire et se concentre sur plusieurs changeformes dont celui en contact avec Jacob pour essayer de définir la nature et la source de cette illusion, afin de la percer.
Elle regarde aussi les marquages au sol, est-ce que certains ont disparu ou changé d'aspect ?
Puis, elle recherche quelqu'un sur la place qui pourrait sembler se concentrer sur l'illusion.
► Afficher le texte

Arnaud
Personnage : Glabbagool
Points de vie : 100 %
Messages : 3825
Enregistré le : 13 juil. 2014, 12:09
Localisation : Val-de-Marne, France

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par Arnaud » 29 mars 2017, 13:55

Savras guide sa prêtresse et lui permet de comprendre un peu mieux ce qui se passe.
Gwendoline a l'intuition qu'un sort d'illusion majeur est à l'oeuvre. Un sort dont son dieu lui donne même un aperçu assez complet à travers la vision fugace d'un texte couché sur un grimoire flottant dans l'Aether. L'intervention de son Dieu a ainsi révélé à Gwendoline ce qui se tramait ici, mais quelques mystères demeurent car ce sortilège, en l'état, ne saurait expliquer à lu seul ce qui se déroule sur la place.

Les illusions persistent même en connaissant leur nature : celui qui les a créées a un talent certain et ses illusions ne se laisseront pas percer à jour facilement.

Gwendoline renonce à chercher du regard la source de l'illusion puisqu'elle a compris que ce sortilège ne nécessite pas que son lanceur se concentre. Elle ne se souvient pas que quelqu'un aie pu prononcer l'incantation, toutefois, ce qui est troublant.
Les symboles au sol ne semblent pas avoir été modifiés. En tous cas, ceux que Gwendoline avaient déjà pu voir en arrivant sont toujours là.

[ A Sirion ! ]

Puncho
Personnage : Sirion
Points de vie : 100 %
Messages : 851
Enregistré le : 15 juil. 2014, 01:31
Localisation : Québec, Canada

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par Puncho » 29 mars 2017, 14:21

Sirion assista au manège de Jacob. Mais où prend-il ses idées ? Le résultat fut probant et un chapeau apparut lorsqu'il fut retiré de la tête chauve du changeforme. « Quoi ! Encore une illusion ! » Sirion baissa son arme lorsqu'il comprit que la personne devant lui devait être un bon citoyen. Il se pencha pour récupérer le chapeau. Puis il le tendit à la créature qui le portait un instant plus tôt.

« Je suis Sirion. Je ne vous ferai pas de mal. Vous êtes la cible d'une illusion. On a masqué votre apparence. Jacob pourra vous en dire plus. C'est lui le spécialiste. Et Gwen aussi. Elle sait voir au-delà des premières apparences. Pour le moment, pouvez-vous remettre le chapeau sur votre tête ? Puis me le rendre ? »

Arnaud
Personnage : Glabbagool
Points de vie : 100 %
Messages : 3825
Enregistré le : 13 juil. 2014, 12:09
Localisation : Val-de-Marne, France

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par Arnaud » 29 mars 2017, 15:49

Celui qui fait face à Sirion récupère son chapeau, les mains tremblantes. Le chapeau reste visible sur sa tête.

Le corps du lieutenant Dremond est agité de spasmes, puis il semble sortir de sa torpeur. « Soldats ! Débarrassez moi de ces créatures ! Elles cherchent à nous contrôler ! »
Tout en criant ses ordres, le lieutenant se rue sur un change forme et lui fauche les jambes d'un coup d'épée. La créature s'effondre en poussant un cri qui pourrait bien être celui d'une femme...

Deux autres soldats imitent leur chef, l'une en coupant les jarrets d'une créature. [ soldat 4 ; change forme 2 ], l'autre en plantant sa lame dans l'omoplate de son adversaire [ soldat 3 ; change forme 8 ] Aucun coup n'est létal, mais la situation des créatures est critique et nécessiteront des soins rapides sans quoi...

Un autre soldat se porte au secours de l'homme en train de lutter contre un change forme [ soldat 2 ; habitant 1 ; change forme 14 ] et plante son épée dans l'épaule de la créature pour permettre à l'homme de se dégager.
Cet homme, cependant, n'a pas le temps de se relever qu'il s'effondre, une dague plantée dans le dos.
Le soldat qui se trouvait à terre et qui vient de se relever semble en proie à la plus grande confusion : elle dévisage la jeune femme avec qui Sirion flirtait il y a encore quelques secondes, et lui crie « Madame, ne bougez plus ! ». [ soldat 1 ; habitante 13 ]

Le change forme à qui Dridoc barrait le passage tente de s'enfuir.
Dridoc :
► Afficher le texte
Des cris attirent votre attention sur un angle de la place, où un change forme se tient non loin du cadavre d'une femme. [ habitante 4 ; change forme 1 ]
Les hommes qui entourent la créature sont visiblement partagés entre l'horreur et la colère. Certains sont prêts à prendre part au combat et à défendre chèrement leur vie.

Battlemap 213 : carnage begins...

[ DRIDOC, MORGANE, JACOB, c'est à vous ]

TheBigLizardman
Personnage : Morgane Barbarella "la douce"
Points de vie : 100 %
Messages : 2204
Enregistré le : 21 juil. 2016, 12:56
Localisation : Paris, France

Re: [Livre I - Chapitre V] - une fête extravagante

Message par TheBigLizardman » 29 mars 2017, 17:06

« C'est pas possible! » Crie Morgane d’exaspération lorsqu'elle constate que manifestement la majorité des soldats sont aussi lents à la détente qu'ils sont prompts à la violence.

Les assommer n'est probablement pas la meilleure solution, donc elle se contente de se précipiter entre les deux changeformes blessés [ en J25 ] et, conservant comme à son habitude son sang-froid, réitère sa demande précédente, cette fois-ci en obtempérant elle-même, rangeant sa hache barbue dans son dos pour se pencher sur le cas des blessés au sol:

« Que tout le monde baisse ses armes, beaucoup trop de sang a déjà coulé! » Puis apercevant un des changeformes essayer de s'enfuir, elle ajoute en criant: « Que personne ne bouge! »

Nous démêlerons tout ça au clair une fois que tout le monde ce sera calmé.
► Afficher le texte

Verrouillé