[PJ Darkwind] Kael Storm

[D&D 5] Le Butin de la Reine Dragon - costjupial
Répondre
Avatar du membre
costjupial
Personnage : Conteur
Messages : 1497
Enregistré le : 28 janv. 2017, 17:38
Localisation : Paris, Île-de-France, France

[PJ Darkwind] Kael Storm

Message par costjupial » 24 août 2017, 19:30

Message à destination de MD : [ Message secret ]

darkwind
Personnage : Kael Storm
Points de vie : 100 %
Messages : 207
Enregistré le : 15 août 2014, 18:38

Re: [PJ Darkwind]

Message par darkwind » 26 août 2017, 16:54

Kael Storm
Sorcier (lame maudite) 2 (0 PX)
Humain (h), loyal neutre
Soldat

[ CARACTÉRISTIQUES ]
For 12 (+1) Dex 14 (+2) Con 12 (+1) Int 7 (-2) Sag 10 (+0) Cha 16 (+3)

[ MAÎTRISES ]
Bonus de maîtrise +2
Sauvegardes: Sag +2, Cha +5
Compétences: Athlétisme +3, Intimidation +5, Investigation +0, Perception +2, Tromperie +5 (Perception passive 12)
Armes et armures: armures légères et intermédiaires, boucliers, armes courantes et de guerre
Outils: jeux de carte, chariot
Langues: commun, infernal

[ COMBAT ]
pv: 16 ; DV 2d8
Init: +2 ; Vitesse 9 m
CA: 18 (armure d'écailles 14, bouclier +2, Dex +2)(désavantage au jet de discrétion)
Dague. Corps à corps : +5 (1d4+3 perforant ; finesse, légère, lancer (portée 6 m/18 m))
Épée longue. Corps à corps : +5 (1d8+3 tranchant ; polyvalente (1d10))

[ SORTS DE SORCIER ]
Caractéristique pour lancer des sorts: Charisme ; DD de sauvegarde des sorts: 13 ; Bonus d'attaque avec un sort: +5
Emplacements: 1 de niveau 1/repos
Sorts connus: (2) / 2
- Niv 0 : décharge occulte
► Afficher le texte
,
gelure
► Afficher le texte
- Niv 1 : éclair de sorcière
► Afficher le texte
, représailles infernales
► Afficher le texte
- Tentacule d'hadar
► Afficher le texte
Invocations occultes

Explosion insoutenable
► Afficher le texte
Vigueur fiélonne
► Afficher le texte
[ CAPACITÉS ET TRAITS ]
Liste de sorts étendue
Guerrier Maudit
► Afficher le texte
Malédiction de la lame maudite
► Afficher le texte
Magie de pacte
► Afficher le texte
Lanceur de sorts de batailles
► Afficher le texte
Grade militaire
► Afficher le texte
[ ÉQUIPEMENT ]
Dague, épée longue, armure d'écailles, bouclier, jeu de cartes, boite d'allume-feu, gamelle, sac à dos, gourde, pierre à aiguiser(5), rations/1 jour (5), torche(5), petit sac de sable, petit couteau, vêtements communs, tente, insigne de grade, pendentif (tête de corbeau), Garde (focalisateur arcanique)
Coût total 97po, 5pa ; Poids équipement 57 kg
52 po, 5 pa
Poids pièces 5.70 kg
[ PERSONNAGE ]
Taille M / 1,75 m / 80 kg ; Âge 21 ans
Yeux Bleu ; Peau Beige ; Cheveux châtain court
Apparence du personnage

Traits : J'ai perdu beaucoup d'amis, et je suis lent à m'en faire de nouveau
Idéaux : Responsabilité, Je fais ce que je dois faire et j'obéis aux autorités quand elles sont justes
Liens : Je n'oublierai jamais la défaite écrasante que ma compagnie a subie ni les ennemis qui nous l'ont infligée.
Défauts : Lorsque l'ordre vient d'un supérieur, je me préoccupe très peu de savoir si cela va engendrer du malheur aux autres

Histoire du personnage :

Je n'avais rien à espérer de la vie que je menais avant. Mon père, cet homme qui se disait mon père... Il n'avait aucun avenir à me donner… Moi qui voulais découvrir le monde, découvrir des secrets et ainsi être connu.. il ne m'offrait que la vie de paysan.. toujours avoir faim.. toujours à travailler sans relâche pour une bien petite récompense... Lorsque j'ai vu passer ces troupes, ils avaient l'air fier, ils étaient tous bien équipés, même les écuyers semblaient ne pas trop souffrir de leur condition. J'ai n'ai pas pris le temps de plus réfléchir et je suis allé les supplier de me prendre avec eux. De la chance ou de la malchance ? Je ne pourrais le dire. Si un des hommes a décidé de me prendre, ce ne fût que parce que son écuyer était tombé lors de leur dernier combat et il avait besoin pour qu'on s'occupe de son équipement. C'est de cette manière que j'ai rejoint la compagnie des marcheurs de guerre. Une compagnie qui n'avait aucune maison, seulement quelque caravane pour les plus hauts gradés, le reste couchaient dans les tentes à l'extérieur, pour ceux qui en possédaient bien sûr. Ce ne fût rien de facile et je ne m'attendais pas à autant souffrir. Cette compagnie allait de ville en ville pour offrir leur service, parfois ils acceptaient des boulots plus tranquilles mais leurs spécialités, c'étaient la guerre. L'homme qui m'avait pris sous son aile fût sans pitié lorsqu'il apprit que je ne savais pas manier les armes et encore moins porter une armure, mais je sentais qu'il m'aimait bien. J'ai arrêté de compter les fois que je me ramassais le visage en sang avec des douleurs me parcourant le corps, cela devenait des fois insoutenables à un point tel que la mort aurait été une alternative tellement douce. Je ne peux que le remercier, il a fait de moi l'homme que je suis aujourd'hui. C'est aussi cet homme qui découvrit en même temps que moi que je possédais quelque chose de plus que les autres. Lorsqu'il finit par me montrer la plus grande récompense qu'il avait réussi à prendre comme butin après l'attaque d'un village, une épée avec la lame noir comme l'ébène. La lame ne reflétait aucune lumière, elle semblait plutôt l'aspirer. Il me fit la confidence que des fois il pensait que la lame était habité d'un esprit et que lorsqu'une situation semblait tourner au désespoir, il venait la voir et lui demandait de l'aide pour s'en sortir. Comme par coïncidence, cela l'avait sauvé de plusieurs situations mortelles. Lors de la toute première fois qu'il m'annonça enfin que j'allais participer au combat à venir, j'en dégluti, j'avais attendu ce moment très longtemps afin de pouvoir prouver à tous ce que je valais. En même temps, j'avais peur que ce soit déjà mon dernière combat, que quelque chose tourne mal, alors avec la permission de mon maître, je vins prier l'arme de me donner la force de survivre à ce premier combat. Lors de cette prière je ressenti comme une douce voix me murmurer à l'oreille que tout irais bien, et que je serais encore plus fort que je ne pouvais le penser.
Lors de ce fameux combat, peut-être à cause de la peur ou bien d'un manque d'entraînement, je perdis mon arme, ne pouvant plus me défendre devant l'ennemi qui avançait vers moi, je me trouva ainsi submergé par la rage que tout cela n'aurait servi à rien, que j'allais mourir impuissant, de rage je mis mes mains devant moi vers l'ennemi et à ma plus grande stupéfaction, quelque chose le repoussa. Nous sortîmes victorieux de cet affrontement, suite à ce combat mon maître vint me confier qu'il avait tout vu et que désormais il croyait fermement que la lame avait bel et bien une âme, que celle-ci devait être très puissante. Ce petit secret resta entre nous deux, mais lors combats suivant je venais toujours répéter ce petit rituel, de venir prier devant la lame, parfois j'entendais des mots claires et net tandis que certaines fois c'était un murmure incompréhensible. Je découvris mes pouvoirs petit à petit, comme s'il était graduellement assimilé par mon être. Je devins un guerrier redoutable dans la compagnie, capable de me battre au corps à corps et d'utiliser mes pouvoirs pour avantager les combats en ma faveur.

Nous fûmes trahis… Nous sommes tombés dans une embuscade… Un seigneur voulait nous offrir un contrat très lucratif pour reprendre une partie de son territoire pris il y a longtemps par un autre seigneur. Rendu sur ces terres, nous avions commencés à traverser le seul pont qui traversait un précipice, ce fût à ce moment. Nous restâmes impuissant devant la destruction du pont par de la magie, une partie des hommes étaient sur le pont et tombèrent avec, le reste de la compagnie se retrouvait désormais séparée en deux groupes chacun sur une rive. Nous vîmes enfin l’agresseur, le seigneur qui nous avait quémandé ainsi que plusieurs seigneurs avoisinant. Nous savions qu’essayer de parler ne servirait à rien, alors nous nous jetions de toutes nos forces dans le combat, nous n’avions rien à perdre mais tout à gagner. Mon maître était du côté que moi par chance, ce fût la première fois que je le voyais utiliser la lame noire. Malheureusement elle attira le regard, ou c’est ce qu’il voulait, je ne le saurai jamais. Il se battait bien mais nous étions en désavantage pour nos effectifs, malgré que nous étions tous formés pour ce genre de combat. Lorsque nous virent des lanceurs de sorts arriver dans le camp ennemi nous savions que nos chances s’amenuisaient. L’ennemi dirigeait des éclairs d’un blanc pur dans notre direction, cela traversait nos armures avec une facilité déconcertante. Lorsque l’une delle me cibla, mon maître ne pris pas le temps de réfléchir, il se précipita devant et tenta de couper l’éclair avec la lame noir. À notre grande surprise, l’éclair fût coupé. Cela ne passa pas inaperçu et il fût désormais la cible des éclairs, elles fusaient de toutes parts, il faisait son possible pour les éviter et couper celle qu’il ne pouvait pas. Mais lorsque tous les lanceurs ennemis canalisèrent leur énergie pour lanceur le sort comme il seul attaque, l’éclair était gigantesque… Mon maître tenta de toute sa force de la couper mais il y avait trop d’énergie… La lame vola en éclat et l’éclair traversa mon maître, il mourut sur le coup… Lorsque la lame se brisa, nous ressentîmes un froid soudain, et une épaisse brume se forma pour envelopper ce qui restait de notre compagnie. Lorsque je courus voir le cadavre de mon maître, le plus stupéfiant était que je ne trouva aucun morceau de la lame, tout ce qui restait était la poignée, sans plus attendre je m’en saisi et parti rejoindre les autres. La brume nous permis de faire pression sur un seul côté de la ligne de front, ce qui ouvrit une brèche pour permettre à plusieurs dizaines d’hommes de prendre la fuite. Nous savions que tenter de combattre leur force était inutile, ceux qui couvrirent notre fuite se battirent jusqu’à la mort pour nous laisser le plus de temps possible. La brume sembla nous suivre, elle nous permit de réussir à semer l’ennemi qui était à notre recherche. Lorsque nous fûmes en sécurité, nous firent le décompte des survivants. Un seul lieutenant était parmi nous, trois sergents dont un grièvement blessé et trente-sept soldats. Certains gardaient espoir que l’autre moitié de la compagnie qui avait combattu de l’autre côté du précipice soit encore en vie. Mais certains amenèrent leur témoignage de ce qu’ils avaient vu juste avant de se précipités dans la brèche ; les soldats étaient tous morts, ils avaient eu moins eu de chance en tombant sur une quantité plus grande de soldat et de lanceur de sorts. Le lieutenant encore vivant décida de dissoudre la compagnie, nos effectifs étaient rendue désuet, nous ne pourrions rien faire pour le moment. Il ordonna à chacun de partir de son côté et d’être discret, nous serions peut-être recherché par les seigneurs qui nous avaient attaqués. Mais il nous transmit un seul ordre, lorsque le temps viendrait de nous venger, nous serions tous appelés à former à nouveau la compagnie.
Modifié en dernier par darkwind le 06 avr. 2018, 23:27, modifié 3 fois.

darkwind
Personnage : Kael Storm
Points de vie : 100 %
Messages : 207
Enregistré le : 15 août 2014, 18:38

Re: [PJ Darkwind] Kael Storm

Message par darkwind » 05 avr. 2018, 23:06

Pv niveau 2 : 6+1=7

Pv total : 16

Sort connu : +1
Emplacement de sort supplémentaire : +1
Invocations occultes : +2

Répondre