[Chapitre 1] Greenest en Flammes

[D&D 5] Le Butin de la Reine Dragon - costjupial
Verrouillé
Avatar du membre
costjupial
Personnage : Conteur
Messages : 1497
Enregistré le : 28 janv. 2017, 17:38
Localisation : Paris, Île-de-France, France

[Chapitre 1] Greenest en Flammes

Message par costjupial » 04 sept. 2017, 01:39

Début de l'an 1492 selon le calendrier des Vaux.
C'est dans l'enceinte des Portes de Baldur, au premier mois du calendrier des Vaux, que se réunirent pour la première fois des aventuriers afin d'escorter un marchand jusqu'aux portes de Neverwinter.
L'homme du nom de Martin Vain avait fait la demande d'une escorte afin de l'accompagner et le bouche à oreille fit son travail. C'est dans une auberge de Baldur que fut réuni ainsi un ancien mercenaire aux airs plutôt carrés répondant au nom de Kael, un nain à l'allure noble et humble en même temps du nom de Grünbar, un drakéide dont la taverne semblait être un lieu de vie et dont le nom retentissait encore par ci par la, Arix ; un humain dont la cape et la broche laissait entendre d'un homme ayant eu des relations avec des elfes et dont certains traits insistait sur ce point, mais dont le nom Nathan laissait entendre son assurance en tant qu'humain, une humaine, Kynaara, dont l'aura démontrait son rapport à la nature, et enfin une elfe des bois dont la vêture laissait entendre les talents dont font preuve les siens à savoir la chasse ayant pour nom Caelynn.
C'est ce petit groupe qui fut ainsi mis en contact avec Vain afin de l'escorter. Une fois les préparations finis et Martin prêt, c'est cette compagnie qui pris la route sur la côte des épées avec une mission bien précise, protéger Vain.

Depuis quelques jours, vous voyagez sur les routes, le vent bat légèrement les plaines verdoyantes du duché de Greenfield. Le crépuscule semble de plus en plus proche et Martin vous propose une halte dans la ville proche de Greenest. Les routes sont calmes, devant vous les plaines s'étalent sur une longue distance avant de former quelques butes grossières suivi de plusieurs collines.

Image
« C'te ville est plutôt calme vous verrez, c'est la deuxième plus grande ville du duché, c'est pas rien. L'gite et l'couvert seront à mes frais. C'est de l'autre côté de ses collines pour sûr. »

Sur ces mots, vous avancez avec la certitude de pouvoir dormir pour la première fois depuis le début de votre voyage dans un véritable lit. Assis dans sa carriole, il continue a vous parler de tout et de rien, passant de la qualité des polochons vendus à Greenest comparé à ceux des Portes de Baldur, à des sujets autres comme les problèmes d'estomac de ses mules qui commence à faire leur âges.


► Afficher le texte

Avatar du membre
Philechat
Personnage : Arix
Points de vie : 100 %
Messages : 2298
Enregistré le : 04 avr. 2016, 02:23
Localisation : Sherbrooke, Québec

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par Philechat » 04 sept. 2017, 17:10

« Bien, maître. », répondit le moins fort possible un imposant drakkéïde qui semblait vouloir disparaître dans le sol. Il appelait le marchand "maître", car c'était l'employeur de son maître actuel, Maître Grünbar. C'est bien qu'il paie le gîte, je n'ai plus une seule pièce de cuivre... L'œuf sera en sûreté. Pour cette nuit.
Sa cotte de maille un peu rouillée, son bouclier strié par les coups bloqués et son pic de guerre qui ne tenait plus qu'à un fil et maintes fois rafistolés témoignaient des maigres moyens du guerrier. Un tablier tout taché démontrant les nombreuses années de service dépassait du bas de la cote de maille, faisant une sorte de jupe ridicule. Une sacoche à composante qui servait de sac-à-dos contenait quelques ustensiles de cuisine, des épices et d'autres objets camouflés par le trop-plein de a sacoche. Il regardait d'un air un peu nerveux le nain avec qui il avait pris la fuite de ses yeux gris strillés de lignes rouge, prêt à répondre à la moindre de ses demandes.
Le marchand a raison de s'entourer d'autant de gens pour le protéger. Seul, on arrive à rien. Ça prend une grande famille pour survivre. Pour ma famille en tout cas c'est comme ça. Oh mais concnetre-toi Arix, tu as deux maîtres à servir en ce moment!
Il secoua la tête, retombant dans la réalité juste à temps pour écouter les problèmes d'estomacs de ses vieilles mules. Mangent-elle comme il le faut? Si non, faut pas chercher plus loin et me laisser les nourrir...
► Afficher le texte

DameÉlinor
Personnage : Nathan Kahlint
Points de vie : 100 %
Messages : 199
Enregistré le : 07 nov. 2016, 20:01

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par DameÉlinor » 04 sept. 2017, 20:14

Arrivé il y a une petite semaine avec une autre caravane, Nathan en avait profité pour soufflé quelques jours avant de repartir. Repos, discussion avec les habitants, rencontres opportunes et flâneries avaient occupé ses journées.

Depuis ce matin, son nouveau patron était donc un certain monsieur Vain, marchand de sa profession, jusqu'à la ville de Neverwinter. Et selon leur arrangement, c'était lui qui finançait repas & nuitées, ce qui avait fortement intéressé Nathan.
Il avait donc bouclé son sac la veille au soir, ne gardant directement sur lui que son armure souple en cuir, sa cape de voyage et de quoi faire ce pour quoi on l'avait embaucher : son épée, son arc et une vingtaine de flèches.

La compagnie était pour le moins hétéroclite, mais aucune animosité n'était présente dans les premières discussions du voyage, tout le monde ayant l'air de bonne humeur. Du moins c'est ce qui ressortait aux yeux de Nathan.

yotus
Personnage : Caelynn Melianne
Points de vie : 100 %
Messages : 1221
Enregistré le : 21 mai 2014, 16:03
Localisation : Sugiez, Suisse

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par yotus » 04 sept. 2017, 21:11

Dans sa quête d'aventure, Caelynn était arrivée jusqu'à la Porte de Baldur. Lorsqu'on a vécu la quasi totalité de sa vie en forêt, il faut avouer qu'une telle ville est vraiment impressionnante. Des gens partout, de toutes races, de tous horizons. Des riches, des pauvres, des vieux, des gamins qui jouent dans les rues. Les yeux de l'elfe étaient captivés par toute cette vie qui l'entourait. Certes, les arbres de sa forêt natale étaient bien évidemment des êtres vivants également, et même qu'elle passait beaucoup de temps parmi eux, mais voir une telle activité lui prenait toute son attention, si bien qu'elle passa plusieurs jours à simplement se promener partout, jusqu'au moindre recoin un tant soit peu inhabituel.

Quand elle fût satisfaite de ce premier contact avec l'endroit, elle se recentra sur son véritable objectif. Une belle visite oui, mais une aventure serait encore meilleure ! Se renseignant par-ci et par-là, c'est assez rapidement que Caelynn eut vent d'un travail éventuel. Elle se rendit donc dans l'Auberge du Mulet Doré, lieu très fréquenté par les marchands dont la plupart s'y rendent également pour engager des escortes. Rapidement dirigée vers un marchand du nom de Martin Vain qui cherchait une protection pour se rendre à Neverwinter, elle fit connaissance avec d'autres personnes qui feraient également partie du voyage. C'est donc ainsi que l'elfe se mit en route peu après en direction du Nord..

-----

Les derniers jours se déroulèrent sans la moindre embûche, ce qui laissa un peu Caelynn sur sa soif d'aventure mais qui finalement lui permit de faire connaissance avec le reste du groupe. Au delà du nain et des humains qui avaient tous un tas d'histoires à raconter, c'est surtout le drakéide nommé Arix qui occupait les pensées de l'elfe. Cette créature, pourtant si massive et impressionnante, semblait dépourvue de toute volonté, et cela attristait Caelynn profondément. Comment un tel être avait pu en arriver là, elle comptait bien le découvrir.

Lorsque Martin s'adresse à eux concernant leur arrivée imminente à Greenest, Caelynn répond « Je me réjouis d'arriver, j'adore découvrir de nouveaux endroits ! » avant que celui-ci continue simplement à parler de la pluie et du beau temps.

Yonobi
Personnage : Kynaara Théolas
Points de vie : 100 %
Messages : 733
Enregistré le : 06 août 2016, 16:55
Localisation : Lyon

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par Yonobi » 05 sept. 2017, 01:16

Six ans...Six longues années passées sur un continent loin de ses terres natales, à la recherche de réponses et d'explications sur des évènements, qu'il faut bien l'admettre, la dépassait totalement. Outre l'immense peine de la perte de sa mère, dont elle a fait doucement le deuil, c'est surtout l'incompréhensions et la colère qui l'avaient poussé à quitter son foyer. Elle n'avait jamais été mise au courant sur les plans du Cercle Elémentaire, et de leurs cérémonie sacrificielle. Il devait forcement y avoir un autre moyen...Sa mère avait donné sa vie inutilement, et pire que tout, son père était resté sans rien faire et sans jamais s'opposer à la mort de la femme qui l'aimait. Elle avait alors quitté son père, sans se retourner, pour tenter de trouver des explications. Mais se qu'elle trouva lui apporta plus de questions que de réponses.

Le lieu de la cérémonie était un bosquet caché au fin fond d'une forêt au nord de Kara-Tur. Le bosquet était circulaire et en on centre reposaient quatre autels, marqués de symboles et de rituels rappelants les quatre éléments. Elle n'avait trouvé aucun corps, ni trace de sang, mais tout un tas de robes de cérémonie éparpillées ici et là dans le bosquet, comme si les corps s'étaient volatilisés. Mais le plus incroyable dans ce bosquet, c'était l'état des arbres aux alentours. Certains étaient complètement brulés voir réduit en cendre, d'autres complètements givrés, comme balayés par un tempête de neige glaciale. D'autres encore semblaient avoir été arraché, et couché au sol par une puisante tempête. Et au milieu de tout cela, s'élevait des monticules de terre aux formes improbables et anarchiques. L'endroit transpirait encore la magie élémentaire, mais il ne restait aucune trace des enfants, ni même de leur vêtements. C'est ainsi que Kynaara en conclu qu'ils avaient survécu.

Elle les avait recherché en vain pendant les six années qui venaient de s'écouler. Elle finit donc par se résoudre à rentrer chez elle à contre coeur. Pendant ces années de recherche, la colère de Kynaara s'était apaisé et la tristesse avait laissé place à la sagesse. Elle avait comprit que le mal que combattaient depuis des années ses parents était bien trop puissants pour être vaincu sans risque. Tout comme une louve peut se sacrifier pour ses petits devant un trop grand danger, sa mère avait fait le choix de donner sa vie pour permettre à sa fille de vivre dans un monde plus sur. Mais cela n'avait pas fonctionné, et l'Oeil Elémentaire Ancestral grandissait toujours doucement dans l'ombre. Il lui fallait donc renter pour trouver un autre moyen. Pour que les sacrifices de tout ces hommes et femmes ne soit pas vain. Pour retrouver son père et l'Enclave d'Emeraude dans la lutte du Mal Elémentaire.

Elle retourna sur son contient natal par le sud car c'était une région qu'elle n'avait jamais visité. Arrivée aux célèbre portes de Baldur, Kynaara avait répondu favorable pour une escorte de marchant vers Neverwinter et sa région, où résidait son père. En réalité, Kynaara souhaitait profiter du convoi pour se reposer, car la route de la Côte des Epées est en générale sans risque. Pour couronner le tout, le gite et le couvert était assurés par son commanditaire.

Alors pourquoi s'en priver. Le voyage sera facile et agréable. J'en ai bien besoin. D'ici peu je retrouverait mon foyer. Père et moi avons beaucoup de choses à nous dire.

Kynaara leva les yeux au ciel. Cela faisait maintenant plusieurs jours que le groupe était sur la route, et comme prévu, tout ce passait à merveille. Le marchand était un personnage sympathique avec toujours une anecdote à raconter pour passer le temps. Le reste du groupe quand à lui, bien qu'hétéroclite, s'entendait relativement bien. Kynaara n'a de toute façon, en généralité, aucun mal à s'adapter à son environnement. Elle mue et se fait facilement au monde extérieure, comme la nature qui mute et évolue selon les temps et les âges. Elle avait déjà échangé quelque mots avec les autres escorteurs. Mais elle avait gardé pour elle sa véritable histoire.

Inutile d'ébruiter tout ceci, au risque d'attirer sur moi et l'Enclave les forces de l'Oeil. Pour le moment restons discret. Je dois faire un point sur la situation à mon arrivé sur Neverwinter.

Ce sont les mots de Martin qui sortirent Kynaara de ses pensées. La proposition d'une nouvelle halte et la vision d'un bon oreille moelleux redonna le sourire à notre jeune druidesse.

Gimble
Personnage : Grünbar Fûtdechêne
Points de vie : 62 %
Messages : 679
Enregistré le : 25 juin 2016, 10:28
Localisation : Lille

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par Gimble » 05 sept. 2017, 20:53

La routine du voyage ainsi que les nouveaux paysages laissèrent à Grünbar le temps de replonger dans ses pensées. Il n'avait jamais vraiment fait de voyages seul, enfin sans véritables proches, depuis que le paladin ait quitté son mentor et cela le laissait dans un nouvel état. En effet, le fils de la pierre voulut partir pour le nord en quête d'aventures et surtout de personnes à protéger, mais il semblerait que les routes devant le nain furent pavés de paix et de tranquillité.

Arrivé dans ce convoi un peu par hasard, il n'en fut pas moins pour sa rencontre avec Arix. L'ayant déjà croisé plusieurs fois durant ces derniers temps, Grünbar était très surpris de la façon dont le cuisinier se comportait. Habitué à voir des serviteurs de son père, le nain n'en avait jamais entendu donné du maître à tout bout de champs et le drakéide ne s'arrêtait pas. Le paladin de Moradin ne savait plus où se mettre quand le guerrier lui donnait du maître et cela surtout en publique. Le nain ne supportait pas l'idée de posséder une personne comme un objet.

Au début, Grünbar essayait de faire changer cette manie mais à force d'entendre ce mot à tout va et de ne pas réussir à effacer ce mot de vocabulaire au drakéide, il se contentait maintenant de marmonner dans sa barbe. Typiquement nain, ou stéréotype, en tout cas le paladin se disait que c'était par des manies telles que les nains étaient représentés et pourquoi pas en faire un trait typique.

En tout cas, les seules aventures qui lui arrivaient depuis le début de la route furent quelques écailles à recoudre sur son armure et deux ou trois traces de rouille sur son marteau à cause de la rosée du matin ou d'une fois où Zoltan sa mûle n'eût pas l'envie d'avancer la moindre patte. Le paladin s'occupait chaque soir de son équipement tel qu'il l'avait appris avec son mentor en écoutant les conversations et en participant. Déjà les autres avaient vite compris que Grünbar était fier de ses origines naines et qu'il partageait facilement une anecdote sur le Morndinssaman ou d'un ancien héros nain, Bruenor étant son favori depuis sa jeunesse.

L'arrivée dans une ville égaya un peu la routine, et Grünbar même habitué à dormir en tente ou à la belle étoile ne crachait pas à la découverte d'un bon lit ainsi qu'un repas chaud et d'un litron de bière, le tout sans rien faire que de commander les pieds sous la table.

darkwind
Personnage : Kael Storm
Points de vie : 100 %
Messages : 207
Enregistré le : 15 août 2014, 18:38

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par darkwind » 06 sept. 2017, 04:07

Depuis l'effondrement de sa compagnie, Kael prenait bien soin d'éviter les grandes villes et les chemins trop fréquentés. Même s'il cachait l'insigne de la tête de corbeau sous son armure, il avait toujours peur que quelqu'un le remarque et alerte aussitôt les autorités de la région. C'est de cette manière qu'il coupait à travers les champs et les grandes étendues. Les marécages restaient moins sure à cause de ce qui pouvait nous sauter dessus à tout moment. Malgré cette isolement volontaire, il n'en pouvait plus de rester caché ainsi, il lui fallait quelque chose qui lui redonnerait confiance en ses compétences durement acquises. C'est avec cette détermination qu'il tenta de s'orienter vers la ville la plus proche.

Il franchi le portail de la ville, non sans une certaine angoisse mais il tenta de la dissimuler du mieux qu'il pouvait. Même s'il n'avait pas vraiment eu à chercher un travail par lui-même depuis très longtemps, d'instinct il se dirigea vers l'auberge qui semblait respectable à la vue. Cela ne lui prit qu'une seule journée avant d'entendre afin ce qu'il cherchait, un travail pour escorter un marchant, cela n'était pas bien gros mais il se contenterait de ce premier contrat.

Certes Kael avait voyagé avec des gens de toutes races mais son petit groupe lui semblait bien hétéroclite. Il se demandait s'ils pourraient tous se défendre si une vrai attaque contre le chariot arrivait. En regardant le reste du groupe, il trouvait qu'il avait plutôt fier allure avec son armure d'écaille bien entretenu comme il avait appris à le faire autrefois. Ce qu'il préférait était son casque, il ne le mettait presque jamais parce qu'il lui cachait une partie de la vue mais cela lui donnait un air menaçant. Il s'entendait bien avec les autres, surtout le nain qui semblait avoir reçu une éducation militaire des plus hautes écoles de guerre, il pourrait peut-être apprendre quelque chose de sa part.

Après avoir couché plusieurs jours dans sa tente, il n'était pas contre l'idée d'un bon lit, pour lui c'était un luxe qu'il ne connaissait que très rarement mais il en profitait à chaque fois que l'occasion se présentait.

Avatar du membre
costjupial
Personnage : Conteur
Messages : 1497
Enregistré le : 28 janv. 2017, 17:38
Localisation : Paris, Île-de-France, France

Re: [Chapitre 1] Greenest en Flammes

Message par costjupial » 07 sept. 2017, 00:40

Le groupe avance sur la route et passe ainsi plusieurs collines et se retrouve ainsi sur le sommet d'une colline permettant de voir la ville de Greenest, cependant au lieu de voir la plaisante et accueillante ville décrite pas Vain, vous voyez des colonnes de fumées noires s'élevant depuis des bâtiments enflammés. Arix ressent quelques tremblements de la part de son oeuf qui semble réagir à quelque chose.

Mais cela ne suffit pas à cette vision, il se rajoute à ce spectacle de feu et de flammes, une ombre mouvante dans le ciel, un mouvement bleu fonçant sur la ville laisse échapper une vision écailleuse ailé. Il ne faut pas grande érudition pour comprendre ce qu'il se passe ici. C'est lorsque que celui ci se pose sur le clocher de la ville afin de cracher son souffle avant de reprendre son envol que plus aucun doute ne peut planer malgré la distance, Greenest brûle sous les feux d'un dragon.


Image
Vain regarde avec effroi le spectacle, il ne sait comment réagir et après avoir eu le souffle coupé prend la parole, d'une voix tremblante :
« Je compte su'l vous pour m'protégez ! » avant de se camoufler à l'intérieur de sa chariote avec l'espoir que cela suffira de le cacher aux yeux du dragon.

yotus
Personnage : Caelynn Melianne
Points de vie : 100 %
Messages : 1221
Enregistré le : 21 mai 2014, 16:03
Localisation : Sugiez, Suisse

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par yotus » 07 sept. 2017, 09:50

En arrivant au sommet de la colline, le coeur de Caelynn ne fait qu'un tour. Je rêve d'aventure, mais commencer par un dragon est peut-être au delà de mes capacités ! se dit-elle, effrayée. Comme pour tenter de freiner sa peur, elle agrippe son arc qu'elle serre fort entre ses doigts. Puis, entre deux respirations haletantes, elle s'exclame « Un dragon ! », commence-t-elle pour indiquer l'évidence « Nous devons nous approcher et aider ces gens ! ». Elle saute ensuite hors de la chariote et commence à se déplacer autant discrètement que possible en direction de la ville.
► Afficher le texte

Gimble
Personnage : Grünbar Fûtdechêne
Points de vie : 62 %
Messages : 679
Enregistré le : 25 juin 2016, 10:28
Localisation : Lille

Re: [Chapitre 1] Greenest

Message par Gimble » 07 sept. 2017, 12:23

L'image était de trop pour le nain, d'un côté il voyait une ville en proie à l'effroi et la destruction, de l'autre tous les récits merveilleux et épiques sur les dragons lui revinrent en tête. Un être aussi majestueux qu'un dragon pouvait bien sûr semé le chaos comme le bien, mais en voir un n'était pas donné à tout le monde. Surtout d'en ressortir vivant.

Grünbar était tiraillé entre le fait d'accomplir son contrat mais aussi d'aller aider les pauvres gens dans le besoin, peut être que la bonté du marchand prendra le pas sur sa peur. Pour l'instant, il entendit Caelynn énoncer une vérité qu'il partageait : sauver des personnes ou en tout cas les mettre en sécurité. Le paladin regarda le ciel pour être sûr que la créature ailée soit bien partie de la ville et de ses environs. Il ne voulait pas se jeter dans les flammes d'un dragon ou dans sa gueule, Morandin guidait ses pas dans la sagesse et non dans la folie.

« Les gens ont besoin de notre aide, nous ne pouvons pas les laisser dans le besoin. Nous nous devons de porter secours lors des temps difficiles ! »
► Afficher le texte

Verrouillé