[RP 1.1] L'arrivée à Baldhiver

[D&D 5] Les aventuriers de Branorthia - dvins
Verrouillé
Baron
Personnage : Kaï
Points de vie : 100 %
Messages : 50
Enregistré le : 11 mai 2017, 01:01

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par Baron » 20 juin 2017, 00:58

« Merci, au revoir. A la prochaine gamin ! »

S'exclama Kaï en quittant à son tour les deux elfes avec un dernier clin d’œil à Kandhir.

« Tu as tout à fait raison Shamilia, le respect des esprits de la nature est essentiel si l'on veut qu'ils favorisent nos pas et nous guident sur le bon chemin, c'est ce que m'a enseigné Grim le chaman. J'essaierai de nous accorder leurs faveurs par une prière demain à l'aurore, un sacrifice aurait été idéal mais je ne suis pas sûr que ce soit très faisable ici. »

Après une pause,d'une voix hésitante.

« Tu as vraiment l'air d'avoir une connexion particulière avec les esprits... Tes petits animaux, le magnifique tour que tu viens de faire à l'instant et aussi... enfin... Peut-être tu voudras essayer de prier avec moi ? Seule, je ne suis pas sûre que ça marche... »

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1518
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par dvins » 20 juin 2017, 06:38

Lorsque la petite gnome fit apparaître un magnifique oiseau entre ses mains, Khandir se mit à rire d'émerveillement : « Haha ! C'est beau, c'est magnifique ! Comment avez-vous fait ça ?! C'est génial ! »

Somara, quant à elle, leva un sourcil étonné avant de sourire : « J'ai sous-estimé vos capacités, peut-être êtes-vous finalement différents de tous ces gens qui convergent vers notre ville mas n'ont pas de compétences particulières... Peut-être pourrez-vous vous en sortir finalement... »

L'espace d'un instant, les aventuriers auraient pu jurer que ses pupilles avaient changé de couleur, passant successivement au bleu, rouge, violet, vert, puis revenant à la magnifique couleur noisette que vous avez pu remarquer en la rencontrant. Ont-ils rêvé ? Aucun d'entre eux n'était vraiment sûr de ce qui s'était passé. L'elfe continua : « En tout cas, je vous souhaite bon courage. Bonne soirée à tous. »
Elle referma la porte de sa maison, laissant notre groupe dans la rue avec la nuit tombante.

Notre troupe commença à s'éloigner doucement et on pouvait voir l'ombre du jeune Khandir les observer par la fenêtre de la maison.


[ La nuit est en train de tomber. Je vous laisse discuter entre vous de ce que vous voulez faire : aller observer/visiter d'autres choses, aller vous reposer à l'hôtel, profiter d'un repas, etc. Si vous ne vous lancez pas dans d'autres aventures avant la nuit, je vous laisse décider en RP de comment vous vous organisez pour le lendemain matin. Enfin si il ne se passe rien d'horrible pendant la nuit :evil: ]

Ivanoff
Personnage : Tamas IV
Messages : 401
Enregistré le : 30 mai 2017, 21:23

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par Ivanoff » 20 juin 2017, 07:24

Lorsque la porte de la maison des elfes se referma, Tamas eut l'impression de se réveiller brusquement, comme si un charme avait embrumé son esprit durant quelques minutes.

« Par la pioche de Ghrum, tu es douée Shamilia, c'était très joli ! » dit-il poliment à la jeune gnome.
« Mais il faudra que tu sois prudente quand nous ferons face aux dangers de la forêt. Il y a des créatures dans ces bois qui ne nous voudront pas que du bien. »

Sur le chemin de retour à la Chausse d'Or, Tamas marchait d'un pas pressant, suivant la foulée d'Amalia.
« Je suis également d'avis que nous partions sans traîner demain matin. »

J'ai bien fait de commander le petit déjeuner à l'auberge pensa-t'il.

[ Tamas préfère rentrer à l'auberge, mais si les magiciennes ou Kaï veulent faire un tour avant, il se proposera de les accompagner (non sans avoir grommelé un truc dans sa barbe :D ) se sentant obligé de ne pas les laisser vadrouiller seules à la nuit tombée. ]

Arnaud
Personnage : Shamilia
Messages : 3972
Enregistré le : 13 juil. 2014, 12:09
Localisation : Val-de-Marne, France

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par Arnaud » 20 juin 2017, 10:27

Shamilia semblait intriguée par la demande de Kaï :
« Je serais honorée de me joindre à tes prières, Kaï, mais il faudra que tu m'expliques ce que je dois faire. Je t'avoue n'avoir jamais envisagé de prier les esprits. »

Shamilia passa devant la maison des gargouilles, rêveuse, mais pressa le pas pour rentrer à l'auberge, où son bain l'attendait avant un bon repas.

« Par contre, je préfère éviter les sacrifices. Tu sais, la nature donne à mesure de ses ressources, et ce n'est pas en la privant d'une vie que tu la rendras plus généreuse. »
Shamilia avait longuement hésité avant de dire cela en ces termes à la rôdeuse. Elle avait une idée bien arrêté sur les sacrifices, dont rien ne justifiaient l'horreur à ses yeux, mais elle savait aussi que Kaï avait grandie dans un environnement où les sacrifices étaient une tradition bien ancrée. Shamilia se demandait si, pour accéder à ce qu'elle cherchait, Kaï ne devait pas se libérer d'une partie de ses croyances. Mais c'était là aussi un sujet trop délicat pour l'aborder sans y avoir été invitée. En tous cas, la gnome se sentait honorée que son amie lui demande de partager avec elle quelque chose d'aussi personnel.

Une fois à l'auberge, Shamilia fonça dans la chambre pour avoir le temps de profiter de son bain avant que le repas ne soit servi. On l'entendit prononcer une longue formule magique, comme un rituel avant de se livrer aux plaisirs du bain. Amalia, qui l'avait déjà entendue réaliser cette incantation devina que la petite gnome venait d'invoquer un serviteur invisible pour l'aider à sa toilette. Il était facile d'imaginer la petite magicienne souriante, plongée dans une baignoire aux dimensions généreuses pour une gnome, avec une éponge volante lui frottant le dos ou un peigne flottant la coiffant délicatement.
Elle revint vers ses compagnons, l'air ravie, coiffée de petites fleurs des champs miraculeusement préservées, et sa robe de voyage tout simplement impeccable. Shamilia faisait souvent usage de ses talents magiques pour modifier l'apparence des choses, mais elle n'avait ici utilisé aucun stratagème, sinon celui consistant à laver magiquement ses habits salis par le voyage. Avec une timidité surprenante de sa part, Shamilia s'avança vers ses compagnons et observa un instant Kaï et Amalia, comme si elle attendait un compliment, ou redoutait une remarque.
Elle chassa rapidement cette inquiétude inhabituelle pour remercier Tamas pour sa mise en garde, chose qu'elle n'avait pas encore eu le temps de faire. « Ne t'inquiète pas. J'ai toute confiance en toi et en Kaï pour nous défendre en cas de besoin. Et je crois qu'Amalia connaît aussi quelques tours bien utiles en cas de problème. »

Le groupe se mit à table, discutant de leurs projets pour le lendemain, de tout ce qui leur restait encore à voir dans la cité, comme la maison aux gargouilles ou les échoppes croisées en chemin, et de ce qui les avait déjà intrigués, comme ce livre étrange dans la bibliothèque, ou la couleur changeante des yeux de Somara. Les sujets ne manquaient pas et rendirent le repas d'autant plus plaisant. Shamilia se sentait bien avec ses trois compagnons, qu'elle considérait désormais comme des amis.
Le regard perdu dans les yeux de ses compagnons et les feux de ce cadre somptueux, ivre de rires et de senteurs, Shamilia imaginait, des étoiles dans les yeux, ce que l'avenir leur réservait.

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1518
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par dvins » 21 juin 2017, 06:27

Nos aventuriers savaient maintenant où se trouvait Nekim le pisteur et ils semblaient décidés à aller le chercher le lendemain. Shamilia se retint de laisser libre cours à sa curiosité et passa sans broncher à côté de la maison aux gargouilles pour profiter du confort de l'auberge. Vu le prix qu'ils avaient payé, ils avaient raison de tenter d'en tirer tous les bénéfices possibles !

Même si le prix était exagéré, le service et le confort étaient absolument parfaits. Après le succulent repas qui leur a été servi, chacun se sentait comme un coq-en-pâte, repus et satisfait. Même Liamadel, le maître d'hôtel, était agréable, si on arrivait à passer outre son côté obséquieux. En tout cas, il ressemblait à un grand chef d'orchestre, organisant les allées et venues des serviteurs d'une main de maître, s'assurant que personne ne manquait de rien, tout en restant discret et en respectant la tranquillité de ses hôtes. L'auberge valait vraiment le détour et nos aventuriers espéraient certainement découvrir assez de richesses pour pouvoir y séjourner à nouveau lors de leur prochain passage en ville.

Il passèrent la soirée à discuter autour du repas et d'alcools fins, ressassant les anecdotes de leur voyage, partageant leurs histoires, échangeant à propos de leurs cultures, de leurs traditions, de leur expériences... Tous se sentent comme appartenant à une petite famille. Quand nos aventuriers s'étaient rencontrés quelques semaines auparavant, ils étaient de simples voyageurs solitaires qui décidèrent de faire route ensemble mais ils étaient maintenant en train de devenir des amis. Même Tamas qui d'habitude se cache derrière son côté ronchon laissa tomber sa garde et prit part aux conversations.

********************************

Lorsque les premiers rayons du soleil vinrent lécher la façade de l'Auberge de la Chausse d'Or, les aventuriers furent réveillés par les doux gazouillement des oiseaux. Les oiseaux ?! Comment pouvaient-ils entendre leurs cris, comme si c'était un doux matin de printemps, alors qu'avec l'hiver et le climat, la plupart des oiseaux devraient avoir migré vers de plus clémentes latitudes ? Entre les fleurs et ces réveils-matins, l'Auberge faisait un usage bien étonnant de la magie.

Après s'être préparés, équipés, harnachés, et chargés, notre petit troupe salua Liamadel qui leur remit à chacun un petit panier de provisions « Compliments de la maison » pour égayer leur prochain repas. Celui-ci contenait du pain chaud, un bocal de marmelade, quelques fruits, et un peu de fromage, un repas de rêve pour des aventuriers affamés ! Ils quittèrent alors le confort de l'Auberge pour rejoindre la fraîcheur de la nature. Il semblait que la ville ne soit pas encore tout à fait réveillée. Peu de gens sont dans les rues et il y règne un silence qui contraste avec l'agitation de la veille. Le soleil peinait à percer les nuages qui tournaient sans cesse autour de la ville. Pour autant, notre petite troupe était plus enthousiaste que jamais, parfaitement reposés par leur nuit dans l'auberge et ils se sentaient prêts à continuer leur aventure et s'approcher encore un peu plus près du portail.

Il empruntèrent le même chemin que lorsqu'ils étaient venus jusqu'à la Place des Gargouilles : ils tournèrent dans quelques ruelles, puis descendirent l'escalier qui les mena rapidement à l'entrée nord de la ville, à côté de laquelle se trouvaient les baraquements temporaires. Une mer de tentes et de petits abris de fortune en bois s'étendait au pied de la ville. En face de nos aventuriers se dessinait une route qui se séparait deux chemins. L'un d'eux pénètrait plus profondément dans le camp de tentes, le second bifurquait vers la gauche et semblait s'éloigner de la ville en direction des bois de Freasha qui semblaient se trouver à quelques kilomètres de là. C'est la direction qu'on leur avait indiqué pour rejoindre la scierie qui, comme on pouvait s'y attendre, se trouvait près des bois.

Nos aventuriers empruntèrent le chemin de gauche et se dirigèrent vers la forêt.


[ J'ai avancé un peu plus loin dans l'histoire en me basant sur ce que vos personnages avaient prévu de faire. Vous pouvez romancer votre soirée et votre réveil si vous le désirez (pas d'obligation !). Dites moi aussi comment votre personnage se comporte pendant la marche, et quel sera l'ordre de marche si le chemin se rétrécit un peu. :) ]

Ivanoff
Personnage : Tamas IV
Messages : 401
Enregistré le : 30 mai 2017, 21:23

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par Ivanoff » 21 juin 2017, 16:36

Quand Tamas s'affala sur son lit douillet, et s'endormi presque instantanément.

Il avait passé une très agréable soirée avec ses trois amies. Cette soirée restera sans doute gravée comme un des beaux moments de sa vie, se dit-il en s'endormant.
Le cadre très confortable, combiné au nombre important de bières qu'il avait bues, avaient eu pour effet de le rendre plutôt loquace pendant le dîner.
Pourtant, un peu plus tôt, il avait eu un peu peur de ne pas trouver sa place dans le groupe après le départ de Boltusin, étant désormais le seul membre masculin.
Mais les franches rigolades et l'ambiance "bonne enfant" dans laquelle s'était déroulé la soirée, l'avait finalement fait assez vite oublier cette petite appréhension.

***

Lorsque Tamas se leva de son lit douillet, les cheveux en épis, il se gratta la tête et se demanda quelques instants où il se trouvait...

Ça faisait des lustres qu'il n'avait pas passé une nuit aussi paisible, et dormi d'un sommeil aussi profond.

Pourtant, il avait fait un rêve marquant au beau milieu de cette nuit là.
Il avait rêvé de ses montagnes bleues et d'une bataille sanglante en haut des marches de pierre de la forteresse du Pic "Deux-Dents".
Il s'était vu mourir, poignardé dans le dos par une sorte de spectre, dont le visage avait les traits de son ennemi juré, Ogmad le Sanguinaire.

Pour autant, ce rêve ne l'avait pas empêché de se rendormir le plus facilement du monde.
Et maintenant qu'il était définitivement réveillé, il se demanda même s'il n'y avait pas eu l’apparition d'une fée à ce moment là de la nuit, et que cette fée ne lui avait pas chanté une berceuse pour qu'il se rendorme...
Ou peut-être était-ce dans mon rêve ? ... bah, c'est du flan tout ça... ça ne sert à rien d'essayer de comprendre les rêves ...

« Bien dormi, ma petite Kaï ? »
Le nain avait trouvé ce jeu de mot il y a quelques jours déjà, et ne s'en laissait pas.

***

[ Durant la marche, Tamas voudra ouvrir la route, mais il est bruyant avec son armure... désavantage en discretion... désolé :D
Si Kaï tient à passer devant en éclaireuse, il trouvera que c'est une bonne idée, à condition qu'elle reste à portée de vue, et dans ce cas, il restera aux côtés de Shamilia et Amalia. ]

Baron
Personnage : Kaï
Points de vie : 100 %
Messages : 50
Enregistré le : 11 mai 2017, 01:01

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par Baron » 21 juin 2017, 21:51

« Oui parfaitement. » Répondit l'halfeline du tac au tac au nain gloussant. En ouvrant les yeux Tamas pu constater que Shamilia se trouvait aussi dans la chambre et que les deux petites femmes semblaient tenter de réaliser une forme d'étrange chorégraphie.

KaÏ avait expliqué quelques instant auparavant à la gnome : « J'ai vu les temples des terres civilisées pendant notre route, les gens se mettent à genoux, ils joignent les mains et il marmonnent, franchement c'est inutile. Les esprits sauvages sont aveugles, muets et sourds, et s'il parlent une langue ce n'est certainement pas la nôtre, l'important c'est la conviction, la force, il faut essayer d'attirer leur attention avec de la passion, des gestes, des danses, des chants... ou des sacrifices. » En voyant la moue de sa camarade, Kaï qui avait bien compris depuis la veille qu'il existait un décalage culturel sur le sujet, s'empressa d'essayer maladroitement de corriger le tir. « Mais on ne le fait pas toujours avec un être intelligent rassure-toi... »
La gêne était palpable, aussi entreprit-elle de rapidement passer à l'enseignement des mouvements de prière qu'elle connaissait. Les gestes semblaient reproduire métaphoriquement des événements naturels comme la pluie, le vent, pris ensemble ils racontaient l'histoire de la graine plantée au sol qui devenait l'arbre, de la goutte d'eau glissant sur le flanc d'une montagne jusqu'à retrouver l'océan.
Un adepte des arts magiques aurait pu y reconnaître des éléments gestuels proto-magiques, sans doute un héritage ancien des premiers sortilèges maîtrisés par les races intelligentes.
« Lorsque le Chaman le faisait on pouvait voir les couleurs danser autour de lui, un peu comme avec toi. » conclut-elle d'un air admiratif contenant une pointe d'amertume en s'adressant à la Gnome.

...

Lorsqu'ils sortirent enfin de la cité, Kaï prit un peu d'avance comme elle en avait l'habitude, non tant pour détecter les dangers potentiels (qui étaient le plus souvent largement détectables par la chouette de Shamilia) que pour profiter un peu du grand air seule et éventuellement chasser ou cueillir des baies si l'occasion se présentait.

Aux remarques Tamas qui inquiet lui dit de rester à vue, elle répond simplement :
« Ahah même si je me cachais dans ta barbe tu verrais pas. »
Avant de prendre de la distance. Pour autant elle avait tout à fait compris que des gobelins se trouvaient à proximité, dans le bois et restait sur ses gardes.
Modifié en dernier par Baron le 22 juin 2017, 12:56, modifié 1 fois.

Arnaud
Personnage : Shamilia
Messages : 3972
Enregistré le : 13 juil. 2014, 12:09
Localisation : Val-de-Marne, France

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par Arnaud » 22 juin 2017, 09:12

Shamilia avait pris beaucoup de plaisir à "prier" avec Kaï. La pratique chamanique, telle que la percevait Kaï, était très proche de certains danses féeriques auxquelles la gnome avait déjà pris part. Elle y retrouva en tous cas la même sensualité.

Avant de quitter l'auberge avec un panier offert par la maison, Shamilia demanda à Liamadel ce qu'il en était de la maison aux gargouilles, et de ce livre étrange qu'elle avait cru voir la veille dans la bibliothèque.
Sur le chemin vers la scierie, Shamilia ne se montrait pas particulièrement inquiète, mais sa curiosité naturelle suffisait à la laisser attentive à tout ce qui se trouvait autour d'elle. Choupette volait à bonne hauteur au devant du groupe, pour guider si besoin les quatre compagnons vers leur destination. Shamilia échangeait parfois ses sens avec ceux de la chouette pour admirer le paysage, ou, à la demande de ses compagnons, vérifier qu'aucun danger ne les attendait.

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1518
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP1] L'arrivée à Baldhiver

Message par dvins » 22 juin 2017, 17:03


Verrouillé