[RP4] De l'autre côté

[D&D 5] Les aventuriers de Branorthia - dvins
Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1493
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par dvins » 18 mars 2018, 19:37

La Sheabora ne semble pas en savoir beaucoup sur le portail.

Son clan a suivi son cycle migratoire habituel et lorsqu'ils sont revenus au monument sacré après 4 mois d'absence, ils ont découvert le portail, sorti de nulle part. Ils ont aussi découvert au même moment le tunnel étrange et sa seule conclusion est que la pierre a fondue, suite à une magie étrange. Ils n'avaient jamais découvert la pièce secrète.

Elle et certains de son clan ont déjà traversé le portail mais les conditions météorologiques étaient tellement horribles (et différentes d'ici !) de l'autre côté qu'ils n'ont pas beaucoup exploré. Il est difficile de savoir exactement si les mondes sont différents ou s'il s'agit juste d'une transportation vers un endroit éloigné mais elle n'a pas repéré de différence notoire dans l'aura du monde de l'autre côté. La durée des jours est différente, la faune aussi, et les astres sont positionnés de manière complètement inconnue pour elle mais elle ne peut rien conclure de manière certaine. Elle est restée étudier le portail pendant un temps puis son peuple a repris sa routine, jugeant que bien qu'étrange, il n'était pas une menace directe. Les choses pourraient changer puisque le nombre de gens qui traversent semble s'intensifier mais si ils sont tous aussi bons que vous, ça devrait bien se passer :)


Barh'tar et Kush'mar ne peuvent fournir de carte à Conrad puisqu'ils n'ent possèdent pas eux-mêmes. Ils tracent dans le sable un croquis grossier de la région que Conrad peut copier sur un parchemin s'il le désire. [ voir mon message précédent ] Lorsque Conrad demande s'il pourra emprunter une armure, Kush'mar lui dit qu'il va se renseigner auprès de celui qui gère leur maigre armurerie et qu'il lui trouvera quelque chose pour le lendemain.


► Afficher le texte

Eymerich13
Personnage : Conrad Marbourg
Points de vie : 100 %
Messages : 670
Enregistré le : 30 déc. 2014, 15:48
Localisation : Saint-chamas, France

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par Eymerich13 » 18 mars 2018, 20:11

Le prêtre recopie méthodiquement le plan dessiné dans le sable. Quand Kush'mar parle de maigres réserves, Conrad préfère décliner en précisant qu'une cuirasse ne lui offre qu'une petit avantage et il ne faut surtout pas qu'ils se départissent d'une armure nécessaire à la tribu.

Ivanoff
Personnage : Tamas IV
Messages : 401
Enregistré le : 30 mai 2017, 21:23

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par Ivanoff » 18 mars 2018, 23:52

Tamas a poliment refusé la proposition de la Sheabora de participer à la transe commune. Ah non hein, ces trucs mystiques, très peu pour moi ...

Lors de la discussion avec Kush'mar, Barh'tar, et Conrad, en fin de journée, en attendant que commence la fête tant attendue, Tamas s'interroge sur l'Outreterre, sur ses dangers, et sur ce peuple des drows qui l'habite. Il est très intéressé par l'histoire de Barh'tar et de sa recherche de l'enfant captif, mais a du mal à saisir ce qui l'attend en terme de forces en présences.
« Si j'ai bien compris, vous êtes en guerre contre les drows. Donc nous allons entrer en territoire ennemi pour traquer un autre ennemi, le démon... A moins que vous croyez que ces drows pourraient être nos alliés face à la menace du démon ? »

« Et tant que j'y suis, vous n'auriez pas croisé des membres de l'Eglise du Lion, leur chef est un humain cheveux blancs, pas du genre marrant... genre balai dans le cul si vous permettez l'expression. Leur emblème était un lion encerclé d'un coeur, sur fond rouge. Ça vous dit quelque chose ? »

Puncho
Personnage : Boltusin
Points de vie : 100 %
Messages : 864
Enregistré le : 15 juil. 2014, 01:31
Localisation : Québec, Canada

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par Puncho » 19 mars 2018, 03:29

Dans sa petite promenade culturelle, Boltusin a trouvé une oreille attentive chez Zeora, qui écoute les lamentations du jeune homme face à la perte de Clara. Mais dans l'oeil de Boltusin, la fougue de sa feue flamme est vite remplacée par l'exotisme de l'elfe. Vivement cette soirée annoncée qu'il puisse la faire danser au rythme des musiques de ce monde. Enfin, c'est ce qu'il anticipait avec délices.

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1493
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par dvins » 19 mars 2018, 06:23

« Les drows sont des créatures maléfiques. Nous ne sommes pas en guerre ouverte mais elles ne perdent pas une seule occasion de répandre le mal autour d'elles : contre nous, contre les autres clans, contre les humains, contre tous. Je doute que nous puissions en faire des alliées. Difficile de prédire quelle sera leur réaction si le démon arrive à elles... »

À la mention des membres de l'Église du Lion, Barh'tar réagit : « Oui non avons rencontré un groupe similaire à votre description. Ils sont venus dans notre campement il y a quelques semaines mais la Sheabora nous a demandé de leur indiquer la direction de Treca rapidement. Je ne crois pas qu'elle ai voulu les garder parmi nous très longtemps... »

------

Le soleil descend doucement derrière les dunes er l'heure tant attendue de la fête approche. Nos héros peuvent sentir l'excitation monter dans le camp alors que des elfes préparent un immense bûcher tandis que d'autres dessinent et sculptent dans le sable des arabesques et symboles. Les aventuriers ne comprennent pas leur signification mais lorsqu'ils posent la question, on leur explique que ces symboles sont des message de communication avec les dieux, pour les honorer et attirer leurs faveurs.

Lorsque le dernier rayon de soleil s'éteint, les elfes commencent à jouer de la musique, chanter, et danser autour du bûcher encore éteint. Finalement, la Sheabora arrive sur place, habillée dans une grande toge très colorée et décorée de symboles similaires à ceux sculptés dans le sable. Il s'agit sûrement d'un habit cérémonial. Elle prononce quelques mots dans une langue qui ressemble à l'elfique et tous les elfes présent crient de joie et chantent et dansent de plus belle. Se tournant vers nos héros, elle ajoute en commun : « Je déclare les célébrations ouvertes ! » avant de se saisir d'une torche, de s'avancer vers le bûcher, et de l'enflammer.

Rapidement, les elfes, jeunes et vieillards, hommes et femmes, guerriers et artistes, entraînent les aventuriers dans des danses folles. Rapidement, Boltusin se trouve entraîné dans une danse enflammée avec Zeora... Après un long moment de danse et de célébration, la nourriture arrive enfin. Rien de très raffiné mais tout est délicieux : fruits juteux, légumes tendres, viande de fenec marinée et grillée... Tous continuent à danser, chanter, manger, et s'amuser. L'ambiance est extrêmement entraînante et même les plus stricts de la compagnie se laissent aller à l'euphorie.

Alors que le bûcher commence à faiblir, la Sheabora se lève et appelle au silence. Rapidement, les elfes se calment et s'assoient en cercle et portent leur attention vers leur chef.

« Vous êtes tous au courant de la menace qui pèse sur nous, de ce démon qui s'est introduit dans notre monde. La situation est très sérieuse. » Elle laisse les mots s'imprégner pendant quelques instants dans les esprits de chacun. « Mais nous avons parmi nous des héros ! Des gens d'un courage immense qui vont se lancer à la poursuite de cette créature maléfique ! » Les elfes crient de joie alors qu'elle tend la main vers ses deux fils qui se rapprochent d'elle. « Barh'tar et Kush'mar vont tous deux participer à cette expédition ! Afin de les encourages et de les remercier, je leur remet à chacun les armes de mon père, un grand guerrier de notre clan. Puissent-elle guider leur main vers la victoire ! » Une elfe en tenue de guerrière apporte alors aux deux jeunes elfes deux cimeterres magnifiques. Ils s'inclinent respectueusement, puis retournent s'asseoir dans le cercle, tentant tant bien que mal de contenir leur joie.

« Mais nos hôtes, ces étrangers venus d'un autre monde, vont aussi participer à cette expédition ! Sans connaître notre monde, sans y avoir aucune attache, ils ont tous spontanément proposé leur aide. Afin de les aider dans leur quête, le clan Sheabora va faire son possible. » La Sheabora fait signe à nos héros de s'avancer et ils prennent place timidement à ses côtés, ne sachant pas trop ce qui va arriver.

« À vous, Conrad, je vous offre une cape tissée par l'une des shamans les plus puissante de notre clan il y a de nombreuses années. Puisse-t-elle vous protéger des yeux de vos ennemis dans vos aventures. » [ Conrad reçoit une cape elfique. ]

« À vous, Boltusin, je vous offre ces lunettes. Fabriquées par les elfes et enchantées par l'un des archimages de Treca, elles vous permettront de voir vos ennemis dans les profondeurs de la terre. » [ Boltusin reçoit des lunettes de nuit. ]

« À vous, Emen, qui avez prouvé vos qualités de chasseuse aujourd'hui, je vous offre ces bracelets merveilleux qui contiennent le savoir de nos ancêtres et vous aideront à ajuster vos tirs. » [ Emen reçoit des bracelets d'archer. ]

« À vous, Shamilia, en qui j'ai décelé un immense amour pour la nature et les animaux, je vous offre ce sac enchanté qui vous donnera la capacité de vous entourer d'amis à poils, à plumes ou à écailles dès que vous le jugerez opportun. » [ Shamilia reçoit un sac à malices. Il est de couleur jaune orangée, comme le sable, et j'ai préparé une liste d'animaux spéciaux mais pour la connaître, il te faudra l'essayer :) ]

« À vous, Tamas, je vous offre ce bouclier enchanté. Puisse-t-il vous porter chance et vous protéger, vous et vos amis, des dangers qui vous attendent. » [ Tamas reçoit un bouclier +1. ]

« Demain, nos héros partiront vers l'Outreterre pour accomplir leur destinée, mais ce soir, célébrons, chantons, dansons et mangeons ! »

Une fois la cérémonie terminées, les festivités reprennent et les elfes chantent et dansent. Kush'mar et Barh'tar proposent à nos héros de se faire recevoir le même tatouage qu'eux — une magnifique arabesque sur l'intérieur de l'avant bras — pour leur porter chance dans leur quête.


[ Vous passez tous niveau 5 ! ]

Arnaud
Personnage : Shamilia
Messages : 3930
Enregistré le : 13 juil. 2014, 12:09
Localisation : Val-de-Marne, France

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par Arnaud » 19 mars 2018, 10:24

L'expérience de la transe laisse Shamilia sans voix. Tandis qu'elle en émerge, la tête encore pleine des souvenirs partagés avec Conrad et la Sheabora, le prêtre prend congé en lui adressant des mots qu'elle entend à peine, mais dont elle devine le sens au sourire amical qu'il lui adresse. Shamilia prend le temps de laisser ses sens reprendre contact avec une autre réalité... la sienne... Ou étions nous ? Les souvenirs ont donc leur propre réalité, puisqu'ils préservent les émotions et sensations que le corps éprouve quand... C'est incroyable ! Quelle magie incroyable !

Elle connait bien Conrad maintenant, et elle se demande en fronçant un peu les sourcils ce qu'il a pu voir d'elle. Shamilia se sent un peu contrariée qu'un homme aie pu s’immiscer dans ses souvenirs intimes, mais, réalise qu'elle n'en garde aucune rancune à l'égard de Conrad. Le fait d'avoir partagé cette expérience les a assurément bien plus rapprochés qu'ils ne s'en doutent encore, et la magicienne s’aperçoit vite qu'elle éprouve une forme d'amour fraternel pour le prêtre. Aussi insupportable qu'il puisse parfois lui paraître, elle trouvera désormais toujours la ressource de lui pardonner, et de l'aimer comme elle le ferait pour un frère.

Que dire alors de la Sheabora, avec qui Shamilia ressent désormais une attirance presque irrésistible, tempérée par un profond respect ? Shamilia a senti ce que l'elfe ressentait dans ses rapports intimes, elle a entendu ses pensées tandis qu'elle prodiguait ses caresses à ses amants... mais... ce n'était pas moi... j'étais là sans vraiment y être... Quelques larmes perlent des yeux de la magicienne, décontenancée et profondément émue.
Seule avec la Sheabora, la magicienne la remercie avant de quitter à son tour la tente. Sans s'en rendre compte, elle la nomme spontanément avec un surnom qu'un amant lui avait donné. « Merci, Shanie, pour ce cadeau. Je n'oublierai jamais cette expérience. Je garderai vos souvenirs comme un bien précieux. »

S'arrachant à la présence physique de la Sheabora, qu'elle porte désormais en elle, Shamilia s'éloigne pour repenser à tous ces événements.
Très vite, son esprit part dans toutes les directions : La boule de cristal leur permettait de communiquer à distance sans faire appel à une formule... c'est passionnant, et ça veut dire... mais oui ! cela veut dire que si j'ajoutais un focalisateur stable de forme simple à ma formule, je pourrais... mais oui ! Oui ! Il faut que j'essaie cela tout de suite ! Impatiente de mener ses expériences, Shamilia presse le pas pour se rendre dans sa tente. Mais.. j'y pense... l'inverse est également possible ! Il me suffit de modifier la formule pour provoquer une zone de perturbation qui pourrait annuler ou dissiper la magie... à quoi est-ce que ça pourrait servir ? Mais... « Ouiiiiii ! C'est ça ! » Shamilia arrive dans sa tente en courant et s'empresse de sortir son grimoire et ses composants pour se replonger dans l'étude d'un vieux sortilège abandonné depuis plusieurs années.

Quand l'heure de la fête arrive, Shamilia arrive, fatiguée mais radieuse d'avoir mené à bien ses recherches. D'une pierre deux coups ! J'ai rarement été aussi inspirée ! Ah, cette journée est magnifique ! Et la fête qui n'a même pas commencé !

La fête est un moment magique pour la magicienne, qui oublie sa fatigue et danse sans discontinuer, se laissant aller à l'ivresse et à la joie partagée avec ce peuple résolument amical.

Quand elle se réveille le lendemain, dans la tente d'une jeune elfe endormie à ses côtés, Shamilia rassemble lentement ses souvenirs. La fête, la cérémonie, le cadeau, la mission... tout cela semble appartenir à quelqu'un d'autre.
Sur son avant bras se trouve un tatouage étrange. Elle fait de gros efforts pour se souvenir de ce que les deux frères ont proposé à ce sujet, et se rappelle avoir décliné leur offre... pourquoi alors ce tatouage se trouve-t-il là ? A bien le regarder, il ne s'agit pas du symbole que les deux frères voulait tatouer initialement. Qui a pu lui tatouer ceci, et que signifie-t-il ? La jeune elfe avec qui elle a sans doute passé la nuit en est-elle à l'origine ? A la regarder de plus près, elle ressemble beaucoup à cette Zeora avec qui Boltusin dansait au début de la fête, mais peut être n'est-ce qu'une coïncidence. Préférant ne pas réveiller sa compagne d'une nuit, Shamilia dépose sur le front de l'elfe un dernier baiser, puis réunit ses affaires pour rejoindre ses compagnons au dehors.
► Afficher le texte

Puncho
Personnage : Boltusin
Points de vie : 100 %
Messages : 864
Enregistré le : 15 juil. 2014, 01:31
Localisation : Québec, Canada

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par Puncho » 19 mars 2018, 14:34

► Afficher le texte
Affublé de ses nouveaux habits, Boltusin se présente à la fête avec la magnifique Zeora à son bras. Elle l'accompagne jusqu'à La Shaebora mais se retire pour la cérémonie ou chacun des compagnons recoivent les bons mots de la guide ainsi qu'un fantastique présent. Boltusin est emballé par l'effet que procure les lentilles magiques. Une avalanche de remerciement déferle sur La Shaebora. « Il ne fallait pas. C'est trop gentil. Que c'est extraordinaire ! Vous être trop généreuse.
Je vous suis reconnaissant. Quelle splendide objet ! »


Au départ, Boltusin se laisse emporter par l'ambiance festive. Il mange, il danse, il boit. Zeora le retrouve et il partage un bon moment ensemble. Sans trop comprendre ce qui a pu provoquer ce sentiment (une parole de l'elfe? un accord musical ? un rire retentissant ?), Boltusin se trouve pris d'une mélancolie soudaine. Prétextant le désir de se soulager la vessie, le jeune homme s'éloigne de la fête, un cruchon de mescal à la main. Il trouve un coin tranquille pour se poser et regarder les innombrables étoiles. Il cherche celles de ses nombreux amis disparus la veille. Mais le ciel est si étranger qu'il lui est impossible de savoir quels astres éclairent nouvellement la voûte céleste.

À la mémoire de ses amis, il boit le puissant breuvage. Ils étaient plusieurs à l'avoir suivi de ce côté du portail et l'alcool consommé engourdit l'esprit du jeune homme qui sombre dans un lourd sommeil éthylique, bercé par la musique en sourdine.

Eymerich13
Personnage : Conrad Marbourg
Points de vie : 100 %
Messages : 670
Enregistré le : 30 déc. 2014, 15:48
Localisation : Saint-chamas, France

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par Eymerich13 » 19 mars 2018, 23:06

Le prêtre avait vécu une journée étrange pleine de rêves, révélations, découvertes sur Shamilia, la Shaebora et les elfes du désert. Ayant partagé les souvenir de la Shaebora, il a l'impression de bien mieux comprend et connaitre les elfes du désert. Il a vécu à travers les souvenirs de la Shaébora les rites initiatiques, les fêtes, les combats de ce peuple courageux.
Lorsqu'il revient vers la tente principale, il n'a plus du tout l'impression d'être l'étranger qu'il était encore la veille. Il ne les connais pas tous, mais il a vu quelques instants de leur vie, assister aux transitions importantes de leur vie. Il n'est certes pas revenu dans son ancien village de la forêt de Fraesha (De toutes façon, il l'a quitté depuis tant d'années...) mais il se sent un peu chez les siens. Une fois n'est pas coutume, le prêtre relâche la carapace de sagesse qui gouverne ses faits et gestes et rentre dans la fête et même dans la danse.
Le prêtre profite de la cuisine raffinée du clan et un peu des boissons : Conrad apprécie ce mélange d'apparente simplicité et de richesse des goûts. Ces elfes maîtrisent les mélanges des épices et des saveurs sucrées. Ayant encore pris plus de recul après l'étrange expérience de la transe, l'elfe ne manque pas d'aller remercier à nouveau la Shaebora et la féliciter pour la qualité de l’accueil.

Le prêtre discute longuement avec les elfes du désert qui lui semblent les plus familiers (Kumsh'ar, Barh'tar, ..) ; preuve d'un climat serein et détendu, il allume sa pipe, la charge de mousses et licens rares légèrement euphorisants que l'on ramasse aux pieds des arbres les plus vénérables de sa forêt natale, attise le feu en aspirant quelques gorgées et partage ce moment de calme avec ses congénères et compagnons.

Il ne manque pas d'aller saluer son ami le nain et essaye de lui changer les idées - Pauvre maitre Tamas, le voici dans un monde inconnu, immergé dans une tribu elfe ; j'espère que cette cérémonie ne lui rappellera pas trop les fêtes qu'il vivait au sein de sa famille, de son clan - : « Bonsoir maître nain, j'espère que vous profitez bien de la fête.
J'ai ici des herbes un peu spéciales que je réserve pour ce genre d'occasion. Je vous propose d'en fumer un peu avec moi, vous aurez ainsi l'impression de vivre une petite imitation de la transe que la Shaebora, Shamilia et moi avons partagé ce matin. Cette expérience fut déroutante et néanmoins enrichissante ; je crois que Shamilia et moi avons pleinement profité de se moment pour mieux nous comprendre. Je crois, j'espère que vous n'aurez plus à nous arbitrer dans notre éternel antagonisme de curiosité, impulsivité ou sagesse et prudence. Même si nos méthodes et tempéraments diffèrent, nous avons maintenant pleinement confiance l'un dans l'autre et sauront accepter nos différences. »


Après avoir fumé 2 ou 3 pipes avec ses compagnons & amis, l'elfe va aussi discuter avec quelques elfes fort élégantes drapées dans leur tissus aux multiples couleurs. Conrad passe ainsi de long moment à discuter sur son monde, sur la culture et les traditions des elfes du désert, sur les beautés du désert et essaye même de leur décrire en retour les charmes de ses forêts. Vient enfin le moment où la Shaebora appelle un à un les membres de l'expédition.

Le prêtre s'avance, essaye de remercier au mieux la Shaebora et les membres du clan présent autour de lui : « Je remercie la Shaebora et son clan de l'honneur qui nous est fait. Ces cadeaux sont un signe de grande confiance et d'amitié, Les mériter en nous acquittant de cette mission sera notre plus grand devoir et la meilleure façon de récompenser votre inégalable hospitalité. »

Le prêtre revient vers les jeunes elfes, discute encore quelques moment et les félicite encore pour l'hospitalité dont il a pu jouir depuis 2 nuits. Une pensée parcourt néanmoins son esprit et l'empêche de savourer au mieux l'ambiance festive - Ce peuple dispose de si peu de ressources et partage tant. Refuser de tels présents serait un affront mais ne devraient-ils pas les garder pour se protéger du démon ? - . Le prêtre préoccupé retourne voir ses amis, discute encore une demi heure et rentre méditer dans sa tente.
Après une heure de prière, Conrad le sent, il le sait : Défendre et aider ce peuple elfe fait partie de son devoir et il doit tout faire pour déjouer les plans du démon. Ces cadeaux du destin sont des outils mis, avec l'assentiment de Corellon, dans les mains des justiciers.
Libéré, il revient sous la grande tente, reprend deux ou trois boissons enivrantes et tente d'oublier le démon en compagnie [ - platonique - ]des plus belles fleurs du désert.
► Afficher le texte

costjupial
Personnage : Emen
Points de vie : 100 %
Messages : 1365
Enregistré le : 28 janv. 2017, 17:38
Localisation : Paris, Île-de-France, France

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par costjupial » 20 mars 2018, 01:07

La journée aura été diverse pour Emen, mais sans réels complications. La chasse aura été agréable pour la jeune femme qui aura pu aider le clan, et le repas qui s'en suivit aura été un grand moment, les danses hautes en couleurs et en chants, et les célébrations auront émerveillés Emen, et les nombreux plats lui auront rempli l'estomac. Puis lorsque la Sheabora appelle le groupe, et lui remet les bracelets elfique, elle est heureuse : « Merci Sheabora, nous combattrons aux côtés de vos fils et vaincrons ce démon. »

La cérémonie se termine alors, et lorsque les festivités reprennent, Emen est honorée de recevoir le tatouage que porte Kush'mar et Barh'tar : « J'accepte votre tatouage, je suis impatiente de combattre aux côtés de nouveau frère d'arme. »
Elle est ensuite comblée de continuer la fête en compagnie de ses futurs compagnons et discute avec eux, voulant connaitre leurs exploits passés et ceux de leur grand-père qui avait été évoqué par la Sheabora, sans chercher à trop en savoir si cela venait à les indisposer.

Une fois que tout se calme, que la fête s'éteint doucement, Emen s'isole un instant, elle regarde son tatouage et impatiente de pouvoir affronter de nouveau le démon, poursuit l'entrainement physique que lui avait imposé son grand-père, et continue jusqu'à ce que la fatigue viennent lui indiquer qu'il est temps d'aller dormir. L'entrainement est plus simple pour Emen qui sent que ses coups sont devenus plus habiles et son corps plus agile.
L'entrainement fini, elle se dirige vers la paille qui lui fut assigné et s'endort, impatiente.

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1493
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP4.1] De l'autre côté

Message par dvins » 20 mars 2018, 04:17

Après les intenses célébrations de la veille, tout le monde se lève alors que le soleil est déjà haut. Les aventuriers sont un peu fatigués physiquement mais mentalement beaucoup plus détendus. Certains ont un mal de tête probablement dû à la consommation excessive d'alcool elfique, tandis que d'autres ont des courbatures après des heures de danse endiablées mais tous sont heureux d'avoir passé cette soirée inoubliable en compagnie du clan de la Sheabora.

Après un solide petit déjeuner, chacun prépare son paquetage en y ajoutant des rations de fruits, de pain, de viande séchée, et de fruits secs, ainsi que des outres d'eau fournies par les elfes du désert. Les héros peuvent aussi prendre le temps d'admirer les cadeaux de la Sheabora : tous sont magnifiques et de chacun émane une aura magique qui donne un sentiment de puissance à leur porteur. Au fur et à mesure que les heures passent, nos héros sentent la pression monter. Il sont sur le point de s'engager dans une aventure excitante mais extrêmement dangereuse.

Vers midi, nos héros et le clan se retrouvent au centre du campement où des montures [ les kangourous :) ] ont été préparées pour chacun. Barh'tar et Kush'mar, déjà en tenue de combat, attendent nos héros visiblement excités. La Sheabora prononce quelques phrases pour souhaiter bonne chance aux aventuriers et embrasse ses fils.

Une fois prêts, nos héros prennent la direction du monument sacré en bondissant de dune en dune sur le dos de ces étranges créatures, accompagnés par les chants des elfes du désert.

► Afficher le texte

Verrouillé