[RP4.c] De l'autre côté aussi!

[D&D 5] Les aventuriers de Branorthia - dvins
Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1292
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

[RP4.c] De l'autre côté aussi!

Message par dvins » 02 mars 2018, 04:20

Après avoir quitté Shamilia, Tamas, Amalia, et Kaï, le jeune Boltusin erre dans les environs de la cité de Baldhiver pendant quelques heures, se demandant ce qu'il allait bien pouvoir faire. Va-t-il rentrer chez lui dans la Cage de Faraday ? Est-il prêt à retourner s'enfermer dans le cloître alors que les clercs de Faradé lui ont donné pour mission de découvrir le monde ? Non ! Il n'a pas encore pu goûter à tous les plaisirs de la vie et il lui reste bien des choses à découvrir.

Marchant au milieu du camp d'aventuriers qui s'est établi devant les remparts de Baldhiver, son regard est attiré par un groupe haut en couleur. Chantant et dansant autour d'un feu, une troupe de bohèmes semble profiter de la vie, ce qui tranche grandement avec le regard morne des autres réfugiés et la fraîcheur de la nuit. Il s'approche d'eux d'un pas hésitant quand il aperçoit une magnifique jeune demoiselle qui danse au rythme endiablé de la chanson. Ses formes voluptueuses charment rapidement le jeune Boltusin qui se retrouvent emporté dans la danse et se mêle à la troupe.

Au petit matin, alors qu'il se réveille en compagnie de la belle demoiselle, il se dit que son choix était finalement le bon ! Enfin allait-il pouvoir profiter de ce que le monde avait à offrir, pas besoin d'aller passer ce portail pour découvrir la vie ! Il fait alors la connaissance des membres de la troupe : Joris — le jongleur de la troupe, Matis — le barde, Bingo — l'excité halfelin, Carla — la belle demoiselle, Jacob — le guerrier intellectuel, Dridoc — un ancien chevalier au grand coeur, Sirion — l'archer solitaire, Morgane — la bourrine à la longue chevelure rousse, Gwendoline — la prêtresse calme, Orius — le chien attachant de Sirion, Glabbagool — le conteur vénéré, Emen — l'étrange Génasi de l'eau, Ehrina — la discrète demi-elfe, Victor —l'affreux ensorceleur, et bien d'autres. Mais surtout, il fait la connaissance de Dyespe. Dyespe est le leader de cette petite troupe, un demi-elfe d'une quarantaine d'année au charisme surdéveloppé. Boltusin tombe instantanément sous le charme de Dyespe et intègre cette troupe peu banale.

Au fil des jours, il est amené à découvrir la manière de vivre inhabituelle de la troupe de bohèmes. Ceux-ci ont une définition plutôt large de la jouissance d'un bien sans surveillance et sont parfois amener à jouer avec la limite de la légalité pour pouvoir continuer à jouir de leur mode de vie flamboyant : ils ne se refusent rien et profitent du monde. Dyespe lui enseigne de nombreuses techniques qui font de lui un voleur accompli et un combattant redoutable.

Boltusin est assez vite mis en équipe avec Emen et ils vivent ensemble quelques aventures étonnantes. On se souviendra par exemple de l'impitoyable collecteur d'impôts qui reprenait la route dans son carrosse luxueux après avoir détroussé de pauvres paysans dont la maigre récolte ne permettait pas de s'affranchir de leurs taxes. Révolté, Dyespe envoya les deux compères qui lui tendirent une embuscade, le dépouillèrent, et le laissèrent en sous-vêtements au milieu du chemin avant de venir redistribuer le magot aux paysans, en ayant gardé une compensation au passage.

-------

Après quelques semaines, Dyespe réunit la troupe, l'air grave : « Chers amis, je pense que nous devrions quitter Baldhiver. Les autorités commencent à s'agiter et il ne s'agit que d'une affaire de jours, voire d'heures, avant qu'ils ne fassent une descente et ne nous envoient dans les geôles du chateau. Par ailleurs, l'arrivée de combattants de l'Église du Lion sur place rend l'endroit un peu inconfortable pour nous. » Des cris de protestations se font entendre mais Dyespe calme les esprits d'un geste de la main et parvient à retrouver le silence. « J'ai toutefois une bonne nouvelle... » Il sort alors de la poche de son manteau un rouleau de parchemin qu'il étale délicatement sur la table autour de laquelle la troupe est regroupée. « J'ai "acquis" une carte qui montre le chemin vers le portail dont tout le monde parle. » Des acclamations s'échappent de l'assemblée mais Dyespe continue son explication : « Il semble qu'il faudra quelques jours, une bonne dose d'énergie dans les jambes, et des vêtements chauds pour y arriver, mais tout le monde passe son temps à nous vanter les richesses qui sont revenues de l'autre côté alors je pense que nous pourrons y prospérer. Qui est avec moi ?! » Des cris de joie et d'espoir répondent à son appel et c'est ainsi que la troupe prend la direction du portail...

-------

La route à travers la forêt se fait plus ou moins sans embûches : quelques escarmouches avec des gobelins et une petite tempête de neige plus tard, la troupe arrive en vue du portail.

Ils traversent le portail, de manière similaire à ce que Shamilia, Tamas, et Conrad ont fait, et se retrouvent le nez dans le sable de l'autre côté, en plein désert, par une chaleur intense. Perplexes, ils aperçoivent la formation rocheuse non loin et prennent sa direction, ayant dans l'idée de prendre un peu de hauteur pour voir quel est le meilleur moyen de sortir du désert. Arrivés au pied du rocher, ils prennent un peu de repos et considèrent leurs options. Sirion propose de gravir le monument le lendemain pour avoir une meilleure vue sur la région. La nuit tombe rapidement et ils montent le camp.

Pendant la nuit, ils entendent un battement d'ailes qui s'amplifie. Tous se réveillent et voient arriver vers eux une créature volante et bondissante au loin. Plissant les yeux pour l'apercevoir, Joris s'écrie tout à coup : « C'est un dragon ! Il est tout rouge et crache du feu ! » Le reste de la troupe rie de la sottise du jongleur : un dragon, c'est bien peu probable ! Après quelques secondes, Dyespe s'écrie : « Ce n'est pas un dragon ! C'est un démon ! Aux armes ! » Branle-le-bas de combat, chacun se saisit d'une arme et se prépare à repousser les assauts de la créature. Boltusin et Emen se déplacent sur le côté, prêts à attaquer la créature par le flanc gauche.

Tout à coup, une explosion de lumière et de chaleur les enveloppe. Le démon, enragé et hurlant des paroles incompréhensibles (« La gnome ! Où est la gnome ? ») vient de lancer une énorme boule de feu sur la troupe, détruisant une partie de la formation rocheuse dans la foulée. Tous les membres de la troupe s'élancent à l'assaut, menés par Dyespe, tandis que la montagne s'écroule partiellement sur Boltusin et Emen qui perdent connaissance et sombrent dans le coma.

Quelques minutes ou quelques heures après, Emen reprend conscience. Elle se dégage des rochers qui la recouvrent et se lève en titubant. Elle trouve rapidement son compagnon Boltusin, enterré sous un roc mais vivant. Après l'avoir libéré et réanimé, tous deux portent leur attention sur le champ de bataille. Un carnage. Les corps mutilés de tous leurs amis, y compris le chien Orion, gisent dans le sable au milieu d'une marre de sang. Tous ont péri suite à l'assaut du démon, certains déchiquetés par des griffes, d'autre lacérés par une épée. Boltusin et Emen courent vers leurs compagnons, tentant d'apporter les premiers soins mais rien n'y fait, personne n'a survécu. Après une examination un peu plus poussée, il réalisent que Dyespe a disparu. Son corps n'est visible nulle part, son équipement non plus.

Nos deux héros s'agenouillent en silence dans le sable, terrifiés et désorientés. Ils pansent leurs blessures tant bien que mal et se demandent comment ils vont pouvoir survivre : le désert semble peu accueillant et retraverser de l'autre côté à deux est très dangereux : pourront-ils braver à nouveau le froid, les loups et les gobelins ?

Image
Quelques minutes seulement après leur réveil, Boltusin et Emen entendent des bruits de pas : est-ce le vent du désert qui leur joue des tours ou quelqu'un est-il en train d'approcher ? Brandissant leurs torches pour tenter de discerner la menace, les jambes tremblantes à l'idée d'un retour du démon, ils voient une silhouette s'approcher d'eux. L'humanoïde s'approche à une dizaine de mètres environ. Il est armé d'un arc long et porte autour de son cou un carquois tandis qu'une lame courbe pend à sa taille. Il mesure environ 1.90 mètres de haut et sa grande chevelure blanche vole de manière désordonnée dans le vent du désert.

Il s'adresse à eux avec en commun avec un fort accent : « Vous avez pénétré le territoire de Sheabora. Qui êtes-vous et que recherchez vous ? » Il tourne la tête vers le monument dont une partie à été détruite et ajoute en réajustant sa prise sur son arc : « Êtes-vous responsable de toute cette destruction ? »

Boltusin et Emen ne distingue pas grand chose dans la pénombre mais ils sentent que l'humanoïde n'est pas seul et qu'ils sont encerclés, sentiment qui est confirmé par les cris stridents de Pitt-Pott, l'engoulevent de Boltusin qui vole au dessus de son maître.

Puncho
Personnage : Boltusin
Points de vie : 100 %
Messages : 812
Enregistré le : 15 juil. 2014, 01:31
Localisation : Québec

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par Puncho » 02 mars 2018, 05:19

De lancinantes douleurs pulsent sous le crâne de Boltusin. Un croûte froide s'est agglutiné dans la chevelure luxuriante du jeune homme. Il s'active à la décollé alors qu'un bruit suspect le tire de son ouvrage. Devant eux se dresse non pas la terrible créature qui a carbonisé ses amis, mais plutôt un humain, ou ce qui en a tout l'apparence. N'y aurait-il d'autres habitants que des démons cracheur de feu de ce côté du portail ?

Boltusin est bien tenté de saisir une arme, mais il se ravise lorsqu'il soupçonne la présence de plusieurs compagnons de l'homme de Sheabora. Si lui et sa compagnie voulait tuer les intrus, il ne serait pas là à se poser la question.

Boltusin s'avance d'une pas, une torche dans une main et rien dans l'autre, bien en vue. « Permettez-moi un moment pour calmer mon compagnon à plumes. Il est encore tout retourné de ce qui vient de nous arriver. » Boltusin tend la main vers le ciel nocturne. Un oiseau au plumage cryptique s'y pose. Avec son pouce, il caresse l'animal qui cesse ses cris assourdissants.

« Je me présente à vous dans de tragique circonstance. On m'appelle Boltusin et voici ce qui reste de ma compagnie, Emen et Pitt-Pott. Nous avons traversé le portail sans connaître ce qui nous attendait de l'autre côté. Mais nous étions curieux. Tant d'histoires ont été rapportées sur les merveilles de ce monde. Nous voulions les contempler de nos propres yeux. Hélas, un danger mortel nous a surpris alors que nous chantions sous les étoiles. Une affreuse créature a fondu sur nous. Sans avertissement, son feu a engouffré tous nos amis. Je ne pas par quelle providence nous avons survécu à cette terrible déflagration. Mais nous voilà, en un seul morceau, mais couverts de poussière et de contusions. »

Boltusin ne voit pas pourquoi il devrait se retenir de raconter son histoire. Il est persuadé qu'il n'est pas chez lui, mais bien chez le Sheaborais. Alors il prend une part de responsabilité du dérangement causé.

« Sommes-nous responsable de cette destruction ? Si c'est le cas, c'est bien malgré nous. Ce qui est certain, aucun d'entre nous était venu ici pour chercher une mort atroce portée par une créature venu directement des Enfers. Avons-nous pénétré Enfer ? Êtes-vous aussi un démon venu pour punir notre outrageante intrusion ? »

Boltusin est réellement curieux de connaître les réponses. Si elles sont positives, tout ce qu'on avait dit sur le portail ne fait plus aucun sens.

costjupial
Personnage : Emen
Points de vie : 100 %
Messages : 1210
Enregistré le : 28 janv. 2017, 17:38
Localisation : Paris, Île-De-France, France

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par costjupial » 02 mars 2018, 15:20

Emen n'est pas complètement remise de ce sommeil forcé, tout ce qui l'entoure semble l'agresser, les reste des flammes, les corps, le sang. Ce goût si commun dans sa bouche et cette sensation de défaite la font crier intérieurement. Si je le retrouve il payera, au centuple.

L'apparition soudaine d'un individu tiers lui permet de tourner ses pensées ailleurs et de calmer sa colère, elle observe l'individu, cherchant à discerner quelques traits chez lui qui pourrait lui indiquer son origine, et laisse Boltusin parler, tout en empoignant la garde de son épée, non dans le but de la saisir, mais pour simplement faire remarquer sa présence, prenant appui sur celle ci, imitant un chevalier qu'elle avait vu faire à Baldhiver et qui semblait s'en servir comme intimidation.

Elle jette alors un œil aux alentours afin d'essayer de deviner le rapport de force tout en se mettant aux côtés du jeune homme afin d'écouter la réponse, lui disant quelques mots avant que l'étranger ne leur réponde : « Et bien, si c'est un autre démon « Force et honneur » comme dirait les miens. »

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1292
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par dvins » 03 mars 2018, 03:40

Maintenant que Boltusin se trouve à quelques mètres à peine de la créature en face de lui, il réalise que l'humanoïde a des oreilles pointues, similaires à celles des elfes. Son corps est recouvert de tatouages mais sa peau est différente des elfes que le roublard connait : elle a des reflets cuivrés et ocres, similaire aux couleurs du désert.

« Vous êtes vous aussi arrivé par l'anneau de lumière ? » commente l'elfe, pensif. Puis lorsque Boltusin continue son récit, il réagit, visiblement concerné par la situation : « Une créature ? Quelle créature ? Où est-elle ? Vous n'êtes pas en enfer, vous êtes dans le territoire de Sheabora, mon clan, et je n'ai rien d'un démon, je me nomme Barh'tar. »

L'elfe semble se détendre un peu mais lorsque Emen approche la main de la garde de son épée, il fait rapidement deux pas en arrière et bande son arc en sa direction : « Pas de surprises, lâche ton arme où ton prochain mouvement sera le dernier. » dit-il d'un ton calme mais ferme.

costjupial
Personnage : Emen
Points de vie : 100 %
Messages : 1210
Enregistré le : 28 janv. 2017, 17:38
Localisation : Paris, Île-De-France, France

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par costjupial » 03 mars 2018, 04:38

Emen relâche son arme et croise les bras. Elle regarde intensément l’elfe et prend la parole : « Nulle intention belliqueuse de ma part, veuillez m’excuser si mon intention symbolique vous a paru offensante. »

Puis elle continue le dialogue en essayant de vérifier si il s’agit vraiment d’elfe : « Au contraire, je suis prête à me conformer à vos coutumes en vos terres. »

Intéressé par les lieux elle cherche à en savoir plus mais espère d’abord calmer les choses et adresse un regard à Boltusin espérant qu’il saura rattraper sa bourde.

Puncho
Personnage : Boltusin
Points de vie : 100 %
Messages : 812
Enregistré le : 15 juil. 2014, 01:31
Localisation : Québec

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par Puncho » 03 mars 2018, 05:15

Le geste involontaire d'Emen augmente la tension d'un cran. Boltusin lui lâche un regard voulant dire : Fais un peu attention.

L'homme de Shaebora partage plusieurs traits avec les elfes. Emen a sans doute remarqué la même chose car elle lui adresse la parole dans la langue elfique. Boltusin est vraiment impatient de comprendre à quel endroit ils sont aboutis.

« Aussi ? Oui, je suppose que nous ne sommes pas les premiers à franchir l'anneau de lumière, comme vous dites. Pour nous, on l'appelle simplement Le Portail.

J'aurais aimé que notre rencontre se fasse dans d'autres circonstances, Barh'tar. À ce que je constate, la créature qui nous a attaqué ne vous est pas connu. C'était la première fois que je voyais une telle chose. Dyespe, notre chef, nous a dit qu'il s'agissait d'un démon. Grand, costaud, plein de muscles sous une peau rouge. Des cornes noires comme la suie et les yeux jaunes comme des tisons. Et le feu ! Il a tout brûlé d'un seul souffle.

J'espère pour vous que vous savez de quoi je parle, et surtout, que vous savez comment vous défendre. De ce que j'ai pu en comprendre de ses borborygmes, il cherchait une gnome. Vous en avez de ceux-là ici ? Vous savez ? Haut comme ça, curieux comme un chat. Ne cesse jamais de jacasser, le sourire aux lèvres. En connaissez-vous ? »

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1292
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par dvins » 03 mars 2018, 18:31

L'elfe semble comprendre ce que dit Emen. Il la regarde intensément puis, voyant qu'elle n'affiche plus d'intentions belliqueuses, débande son arc.

« Je n'ai jamais vu la créature dont vous parlez. Aucun démon n'a été aperçu dans la région depuis des centaines d'années. Si vous dites vrai, c'est très grave... » Il regarde le monument rocheux abîmé pendant un long moment puis recentre son attention sur nos deux héros.

« Très grave... »

Lorsque Boltusin mentionne une gnome et en fait la description, l'elfe tente de rester impassible mais le roublard sent clairement qu'il a déjà vu ce type de créatures et qu'une connexion s'est établie dans son esprit.

« Le désert est dangereux la nuit. Confiez vos armes et je vous conduirais à La Sheabora. Si vous avez dit vrai et si La Sheabora le décide, vous pourrez passer la nuit à l'abri dans notre camp. »

Il ajoute ensuite, à l'attention de l'un des elfes dissimulés dans le noir : « Viens prendre leurs armes, nous retournons au campement. »
La langue utilisée ressemble à de l'elfique : elle a les mêmes sonorités, le même rythme et la même accentuation, mais il s'agit sûrement d'un dialecte local et Emen ne comprend que les mots « armes » et « campement ».

Un elfe s'approche d'eux et tends les mains, apparemment pour récupérer leurs armes.

► Afficher le texte

Puncho
Personnage : Boltusin
Points de vie : 100 %
Messages : 812
Enregistré le : 15 juil. 2014, 01:31
Localisation : Québec

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par Puncho » 03 mars 2018, 18:56

Boltusin croit lire la reconnaissance dans les traits de l'elfe cuivré. Les gnomes existent aussi de ce côté du portail. Leur monde ne semblent pas si différent du nôtre.

Lorsque le chef de l'escouade nocturne demande de remettre ses armes, Boltusin n'est pas très réceptif. Surtout que du même souffle, le Shaeborais les avise de la présence de danger.

« Avouez que vous nous mettez devant un choix difficile. Vous ne pouvez sans doute pas espérer nous trouver docile en affirmant que votre désert recèle de danger. Il sera encore plus dangereux si vous nous confisquez nos moyens de défense. Le démon rode toujours. Je préfère l'accueillir avec le fer qu'avec mes mains nues.

Nous ne sommes pas ennemis, Barh'tar, à moins que tu en aies décidé autrement, ce qui serait malheureux. Je serais honoré de bénéficier de l'hospitalité des tiens. Mais laisse nous nos armes pour le trajet jusqu'à ton campement. Là, nous les rendrons volontairement. Cela me parait raisonnable. N'est-ce pas ? »

Avatar du membre
dvins
Personnage :
Messages : 1292
Enregistré le : 02 févr. 2017, 17:29
Localisation : Mountain View, USA

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par dvins » 03 mars 2018, 19:13

« Boltusin, je ne pense pas que vous soyez nos ennemis mais je ne peux pas vous conduire à notre campement, là où nos familles et La Sheabora vivent, armés de la sorte. Telles sont les lois de notre clan. Seule la Sheabora peut autoriser des étrangers à porter leurs armes près des nôtres. »

Il y a une certaine finalité dans le ton de l'elfe, comme s'il était conscient que la demande de Boltusin était cohérente mais que telle était la loi et que jamais il ne la briserai.

Puncho
Personnage : Boltusin
Points de vie : 100 %
Messages : 812
Enregistré le : 15 juil. 2014, 01:31
Localisation : Québec

Re: [RP4.1.c] De l'autre côté aussi!

Message par Puncho » 03 mars 2018, 19:29

Boltusin fait mine de réfléchir pendant qu'il hésite à se conformer. L'elfe ne va pas changer sa position, c'est hors de ses capacités. Il attend de voir comment réagira Emen.

Quelle ironie, tout de même. Nous suivons Dyespe vers un monde inconnu dans l'espoir de fuir les dogmes et les lois de notre monde. La première chose que je sais, c'est que tous mes copains sont morts et qu'on veut me dépouiller du peu que je possède au nom d'une loi appliquée par un homme rigide...

Répondre