[SCAG] Sword Coast Adventurer’s Guide

Pour parler des livres D&D 5 publiés par Wizards of the Coast (et uniquement ceux-ci)
User avatar
blueace
Admin
Admin
Posts: 1641
Joined: Fri Feb 21, 2014 1:41 am
Location: Mexico DF

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by blueace » Sun Oct 25, 2015 8:33 pm

SCAG_104.jpg
You do not have the required permissions to view the files attached to this post.

User avatar
Tirion
Gobelin d'or
Gobelin d'or
Posts: 546
Joined: Mon Oct 19, 2015 7:25 pm
Location: Massy, France

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Tirion » Mon Oct 26, 2015 11:29 am

Maintenant on a tout ce qu'il faut pour faire un groupe evil! J'avais trouvé un peu bizard d'avoir juste le drow dans le PHB, c'était un peu difficile à exploiter seul.

User avatar
Thôt
Niv 15 - Tourmenteur de sphinx
Niv 15 - Tourmenteur de sphinx
Posts: 700
Joined: Fri Aug 21, 2015 12:25 pm
Location: Alençon, France

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Thôt » Wed Oct 28, 2015 8:49 am

oui, sauf qu'un groupe evil avec des drows, des duergars, des humains mauvais et tout, ça risque d'être un peu compliqué niveau rp, surtout pour les souder (ne serait-ce qu'un minimum)

à part le "vous vous retrouvez ensemble dans des tunnels dont les issues vers chez vous sont effondrées, vous devez vous unir pour espérer vous en sortir", je vois pas trop comment ils pourraient s'entendre... Et même si ça marche, à la première occasion, ça sera trahison-fiesta ("oh, un mind-flayer ! mangez donc ce duergar et laissez-nous passer...")

User avatar
Dude
Niv 12 - Fracasseur de golems
Niv 12 - Fracasseur de golems
Posts: 436
Joined: Tue Jul 08, 2014 5:58 pm
Location: Paris

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Dude » Wed Oct 28, 2015 11:34 am

C'est justement le gros point positif de la campagne Out of Abyss : ces races, historiquement Evil y sont présentés de manière intéressante. Evil ne veut pas dire "moi vois, moi tue". Il peut y avoir des variantes

C'était plus compliqué dans les éditions précédente, vu qu'un Perso CE, était aussi Evil qu'un Drow qui l'était tout autant qu'un Demon ou un diable. Comme il semblait plus simple de visualiser le mal d'un Demon que celui d'un Duergar, c'est le mal du premier qui a pris le pas. Mais comme ce n'est plus le cas, ca offre de nouvelles perspectives

User avatar
Strahd von Zarovich
Niv 6 - Défonceur de minotaures
Niv 6 - Défonceur de minotaures
Posts: 72
Joined: Wed Aug 05, 2015 1:58 pm
Location: Lorraine

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Strahd von Zarovich » Wed Oct 28, 2015 1:12 pm

Ca fonctionne aussi pour une campagne dans un univers particulier où les méchants sont les peuples dominants, du genre Midnight avec un peu d'adaptation ...
En tout cas je l'attends avec impatience ce supplément ! D'ailleurs, quelqu'un a acheté la carte de Mike Schley ? J'hésite :D

User avatar
Tirion
Gobelin d'or
Gobelin d'or
Posts: 546
Joined: Mon Oct 19, 2015 7:25 pm
Location: Massy, France

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Tirion » Wed Oct 28, 2015 2:06 pm

Dans tout groupe il faut un liant. Dans les groupes Evil il en faut un plus fort forcément que dans les groupes bons. Je n'ai jamais essayé donc je suis peut être naif à ce sujet, mais je pense que c'est jouable. Je pense en particulier à un groupe qui vénère un dieu ou démon commun, ou un groupe avec une soif de pouvoir importante mais sur des objectifs différents qui peuvent facilement s'allier pour chacun arriver à leurs fins (dans une campagne urbaine: le voleur veut controler la guilde des voleurs, un humain noble d'une branche cadette veut prendre le pouvoir, un nécro qui veut juste qu'on le laisse faire ses expériences dans le cimetierre la nuit, un chaotique mauvais qui est juste content si on le laisse torturer ses victimes, etc.). C'est encore plus facile si la campagne urbaine se trouve dans une ville de l'underdark.

Si mauvais voulait forcément dire complètement anti-social, les drows et les duergars ne pourraient jamais construire des villes. Je pense qu'il faut des joueurs expérimentés qui sont capables de comprendre que mauvais ne veut pas dire tuer chaque personne qui me contredit ou se débarrasser d'un allié au moindre problème. Un perso mauvais sait que la vie est dure (surtout quand on est recherché par un ordre de paladins) et qu'il a besoin d'alliés sur le long terme pour en arriver à ses fins et en plus il peut se lié plus facilement à des gens aussi pervers et malade que lui.

User avatar
Dude
Niv 12 - Fracasseur de golems
Niv 12 - Fracasseur de golems
Posts: 436
Joined: Tue Jul 08, 2014 5:58 pm
Location: Paris

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Dude » Wed Oct 28, 2015 2:42 pm

Je suis d'accord avec toi. Il faut que le groupe soit lié pour que ça tourne.

C'était l'avantage des premiers modules de D&D. Une époque qu'on est certain a avoir connue, et où le coin (souvent en bas, à droite, de la fiche) se pliait pour y cacher aux yeux des autres son alignement...
Mais comme les aventures d'alors commençaient directement devant la porte du donjon, et que l'objectif était de devenir riche rapidement, le groupe, du paladin à l'assassin faisait front, quitte à s'entretuer une fois le boss de fin de niveau dessoudé et le trésor ramassé, et cet alignement n'était pas un problème.

Je crois que pour jouer des persos mauvais, il faut en effet des joueurs expérimentés (ou très bien brieffé) pour au moins deux raisons :
- être capable de sentir ou se trouve la limite de son interprétation (décrire le "mal" peut rendre certain joueur mal à l'aise)
- être capable de se rappeler qu'avant tout, que l'on joue des héros au service du roi Arthur, des investigateurs du mythe, des vampires ou des agents secrets, le jdr reste un jeu de société et de groupe.

Je n'ai aucun problème à jouer avec un groupe de criminels chaotique mauvais. Mais uniquement à partir du moment ou je ne passe pas mon temps dans une pièce à l'écart pour jouer en solo avec les joueurs qui suivent chacun des objectifs différents. Et à de très rares exceptions prêts, dés qu'un joueur joue un chaotique, c'est plus fort que lui, il faut qu'il fasse son rebelle. Et des qu'il joue un "mauvais" faut qu'il soit très méchant... Et ça peut devenir lassant pour tout le monde

User avatar
Tirion
Gobelin d'or
Gobelin d'or
Posts: 546
Joined: Mon Oct 19, 2015 7:25 pm
Location: Massy, France

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Tirion » Thu Oct 29, 2015 8:04 pm

Un point négatif quand même: la carte dans le livre ne représente que 50% de la carte en vente sur internet... Je trouve qu'ils abusent un peu d'essayer de nous vendre la même chose deux fois. Déjà la version du livre est pas très pratique car imprimé en tout petit et neverwinter est en plein dans le pli entre les pages... Les zooms fournis par la suite n'apportant aucun détail supplémentaire, l'ajout des villages de tailles inferieurs sur les cartes de détail aurait été cool quand même. J'ai une campagne perso qui est sur la carte, mais il n'y a aucun détails utile sur le secteur et aucune route secondaire indiquée... Les cartes des anciennes éditions me sont donc plus utiles au final.
Last edited by Tirion on Sun Nov 01, 2015 10:43 am, edited 1 time in total.

User avatar
kobbold
Niv 12 - Fracasseur de golems
Niv 12 - Fracasseur de golems
Posts: 495
Joined: Mon Nov 17, 2014 12:11 am

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by kobbold » Fri Oct 30, 2015 7:56 pm

La carte en vente sur le net n'est pas vendue par Wizard, si je ne m'abuse, mais par l'illustrateur...

User avatar
Tirion
Gobelin d'or
Gobelin d'or
Posts: 546
Joined: Mon Oct 19, 2015 7:25 pm
Location: Massy, France

Re: Sword Coast Adventurer’s Guide

Post by Tirion » Fri Oct 30, 2015 11:25 pm

L'illustrateur n'a pas le copyright, les noms des villes etc sont tous protégés par le droit d'auteur que détient wotc. Si l'illustrateur à le droit de le vendre c'est forcément avec l'autorisation de wotc. A la fin ça revient au même ça veut juste dire que wotc a payé sa carte moins chère en donnant le droit à l'illustrateur de vendre une version digitale.