La statuette d'or - Aventure incomplète, pensée pour le Gob d'or 2018

Forum sur le concours du Gobelin d'Or 2018 (synopsis d'aventure)
Répondre
Avatar du membre
xarn
Niv 15 - Tourmenteur de sphinx
Niv 15 - Tourmenteur de sphinx
Messages : 800
Enregistré le : 31 août 2017, 11:58

La statuette d'or - Aventure incomplète, pensée pour le Gob d'or 2018

Message par xarn » 03 oct. 2018, 13:56

[ Je pensais participer au Gob d'or cette année ...mais voilà, je n'ai pas eu le temps / l'énergie de finir le scénario pour postuler. Si jamais vous êtes curieux, voici donc l'ébauche incomplète sur le thème du "Gobelin d'or". Bonne lecture! ]

La statuette d'or
==============
(aventure destinée à des aventuriers de niveau 1 à 3)

Synopsis
------------

Des villageois ont été enlevés par des gobelins. Les aventuriers devront suivre leurs traces s'enfonçant dans les marécages inhospitaliers de la région. Ils y découvriront qu'un mal plus dangereux commence à s'y éveiller. Ils se rendront aussi compte qu'un gobelin n'en est pas un autre, et que pour arriver à leur but, de la finesse diplomatique avec une tribu de gobelin rivale sera nécessaire. Seulement avec leur aide, ils pourront éradiquer le mal qui s'éveille au cœur d'une ruine partiellement submergée.

Sommaire pour le MJ (spoilers!)
-----------------------------------------

Deux tribus rivales de gobelins se partagent les marécages. Les Gurumsch et les Wakatas. Les premiers sont une tribu agressive, sanguinaire, caractérisée par des traits de sang séché recouvrant leur corps. Ce sont eux qui ont enlevés les villageois. Ils empiètent aussi sur le territoire des Wakatas. Cette deuxième tribu, que l'on peut reconnaître par leurs tatouages de craie blanche, est également agressive, mais plus modérée. Elle est capable d'écouter avant de frapper et est prête à des compromis tant que ce soit dans son propre intérêt.

Récemment, les Gurumsch ont découvert une ruine au cœur des marécages. En y pénétrant pour en piller les trésors, ils ont découvert une précieuse statuette d'or sur un sarcophage. En la retirant, la vie du gobelin fut siphonnée et ressuscita ainsi une ancienne momie. Malak, le seigneur momifié, au lieu de les tuer, se servit des gobelins comme serviteurs, tandis que ces derniers voient en Malak celui qui rendra leur tribu puissante.

Une sorte d'association tacite s'est établie. Les gobelins apportent à Malak des victimes pour regagner ses forces, tandis que Malak ressuscite les gobelins déchus en zombies, qui sont "plus fort que la mort". Bien que le chef de tribu Gurumsch s'y était originellement opposé, il en fut la première victime, détrôné par son frère, par cupidité et jalousie. Depuis, les Gurumsch sont devenus plus puissants et envahissent le territoire des Wakatas. Ils capturent les survivants Wakatas comme victimes à sacrifier à Malak. Toutefois, les humains font de bien meilleurs sacrifices, d'où les enlèvements récents au village.

Quelques aventuriers ne seront pas en mesure d'affronter tous ces adversaires. Il leur faudra réussir à obtenir l'assistance des Wakatas pour faire une diversion, s'infiltrer dans la ruine et se débarrasser du seigneur momie.

Aventure
------------

Cette aventure est divisée en mini chapitres. Ceux-ci doivent suivre l’ordre chronologique. Toutefois, le contenu de ces mini chapitres peut être réagencé en fonction des besoins.

C'est extrêmement pratique si au moins un des joueurs parle le "gobelin". Si aucun joueur ne le parle, considérez que les gobelins parlent très mal le commun, ou bien offrez la compréhension de cette langue au joueur dont l'historique convient le mieux, voir même les deux.

### Intro

Le chef du village de Mangolia s'appelle Gardus le chauve. C'est un gnome de trois cents ans avec une petite barbichette et les cheveux dégarnis. Il recherche activement des aventuriers prêts à enquêter, et si possible même sauver, des villageois récemment capturés par des gobelins.

Si les joueurs sont insistants à collecter des rumeurs, ils croiseront un mendiant déluré qui leur raconta des histoires les plus folles, incluant celle d’un rôdeur ayant vu des gobelins chanter et danser autour d’un feu au son des tambours, avec des squelettes et une statuette d’or au milieu.

### Incursion dans les marais

Lorsque les aventuriers pénètrent dans les marais, insistez sur la nature inhospitalière de milieu. Les bottes s’enfoncent dans la boue, l’eau y monte parfois jusqu’au cuisses, s’insère dans les joints des armures, les moustiques abondent… et les dangers guettent : serpents, crocodiles, version géante de crapauds, grenouilles, lézards …utilisez un mix de jets de survie, nature, perception et discrétion si vous voulez pimenter le périple de rencontres aléatoire.

Les joueurs seront rapidement confrontés aux gobelins, dans deux escarmouches. Ils peuvent les surprendre ou au contraire êtres pris dans une embuscade. Il est important d’insister sur l’apparence différente des gobelins. La tribu des Wakatas, à la peau plutôt brune, le nez aplatît et des tatouages de craies blanches. Tandis que les Gurumsch à la peau plus verdâtre, la bouche prépondérante et des tatouages de sang séché. S’ils sont capturés et interrogés, les Wakatas diront simplement qu’ils ne savent pas de quoi ils parlent, et le Gurumsch leur cracheront au visage sans vraiment tenir à la vie.

### Le pillage et les zombies

Plus tard, une nouvelle escarmouche avec des gobelins aura une tournue inattendue et déconcertante : ce sont des gobelins zombies, continuant à combattre dénués de vie. Cela devrait éveiller les soupçons des aventuriers sans trop comprendre ce qu’il se passe. Ils noteront que tous ont des tatouages de sang et sont des Gurumsch.

Ils découvriront aussi un village gobelin pillé, saccagé et sans traces de vie. Seuls quelques cadavres de Wakatas sont présents, femmes et hommes, jeunes et vieux, avec les mouches se délectant de leurs entrailles. Ils trouveront beaucoup de traces de combat, et beaucoup de traces pour suivre la piste des agresseurs.

Lorsqu’ils progressent sur la piste, ils rencontreront une scène insolite. Deux Wakatas sont attachés par des cordes au poignets et au cou. Tenus en laisse par quatre Gurumsch. Si les joueurs viennent en aide au gobelins prisonniers et les libèrent, ceux-ci vont les remercier et les guider jusqu’à leur tribu. Dans le cas contraire, si les joueurs les ignorent ou les tuent, ils seront capturés dans une embuscade des Wakatas.

### Prisonniers

Les joueurs arriveront dans la tribu des Wakatas en tant que captifs. Soit capturés lors de l’embuscade, soit à leur arrivée par méfiance. Ils seront ficelés par des cordages sur des poteaux, à la vue de tous. Toute tentative de fuite est futile. Cependant, ils entendent le chef du village, le shaman et un rôdeur parler entre eux. Ils glanent plusieurs bribes d’information :
- Chef : l'autre tribu empiète sur leur territoire
- Rôdeur : raconte de villages pillés et esclaves capturés
- Shaman : rumeurs de gobelins qui reviennent de parmi les morts

C’est là que les joueurs devront faire preuve de diplomatie. Ils resteront cloués aux poteaux jusque quand ils daigneront proposer leur aide en échange de leur liberté. Les gobelins sont méfiants. Il faudra faire preuve de persuasion et les convaincre que vous libérer est avantageux pour eux.

Si les trois décident de vous libérer, chacun vous fera passer un test :
- Le chef fera une lutte contre l’un des joueurs. Le premier ayant mis trois fois l’autre à terre gagne.
- Le rôdeur demandera une « danse des serpents ». Dans un cercle avec des serpents, le joueur doit attraper ceux-ci par la queue sans se faire mordre (dextérité).
- Le shaman, lui, posera une énigme aux joueurs.

...TODO

### Au son des tambours

### La mausolée engloutie

Répondre