5e édition, completement perdu

Forum pour parler des règles et de la technique de D&D 5
Avatar du membre
Selidi
Niv 7 - Chasseur de fantômes
Niv 7 - Chasseur de fantômes
Messages : 115
Enregistré le : 27 juin 2017, 07:58
Localisation : Sigil

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Selidi » 06 nov. 2017, 16:09

Pour des persos de niveau 10 par exemple avec OM est autre ça peut être un gros coup ^^
Par chez nous, on mettrait à feu et à sang tout le Royaume avant de lâcher le moindre objo.
En fait, je connais pas beaucoup de groupes de niveau 10 qui vont gentiment se rendre à la garde quand elle va venir les cueillir...

Sinon, plus sérieusement, les aventures qui dépouillent les Pjs, faut faire gaffe : faut pas sortir ça à n'importe quel groupe, ça a toutes les chances de partir en live...
Sans compter que le MJ a tout intérêt à ne pas révéler où il a garé sa caisse... :bomb:

Avatar du membre
Thôt
Niv 12 - Fracasseur de golems
Niv 12 - Fracasseur de golems
Messages : 488
Enregistré le : 21 août 2015, 14:25
Localisation : Alençon, France

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Thôt » 06 nov. 2017, 17:45

Dans mes groupes la plupart du temps ils ont un objectif principal chacun, si possible qui motive le groupe, qui le soude éventuellement, mais surtout qui le fait avancer et qui donne de la couleur à son personnage : un secret à garder (contre des ennemis), quelqu'un à retrouver, des dettes à rembourser ou fuir, etc...
Tout ce qu'ils ramassent va dans ce sens : ils peuvent acheter des pierres précieuses pour voyager plus léger (ils perdent donc un taux de change à chaque fois), ils peuvent aider une région en leur payant des défenses, en commandant pour le village ou la ville des ressources aux voisins, se créer un réseau d'espions pour avoir des infos facilement, etc.

Sinon pour le loot, je ne donne pas bcp d'objets magiques "non consommables", mais je suis cool sur les potions surtout et les parchemins aussi. Les autres objets qu'ils ne garderont pas constituent une réserve de cadeaux que le barde va utiliser pour se faire plein d'amis. L'or vient rarement des monstres, ou alors c'est un monstre qui bouge peu et amasse. La plupart du temps la monnaie est issue de rencontre avec des bandits, des sorciers, des tyrans...

Pour reprendre l'exemple du mammouth, tu pourrais considérer que 300 po, c'est la valeur de son cuir et de ses défenses... la plupart des aventuriers ne vont pas se prendre la tête avec ça, et ils vont même apprendre à éviter le combat contre les animaux... Tout en gagnant autant d'xp, du coup. Pour un monstre, la valeur financière ce peut être des organes complexes pour des potions (alchimistes), pour des sorts (mages), du cuir ou de la carapace pour un armurier, des griffes, etc...

Soit les joueurs collectent tout ça et ça peut faire des moments rp ou de compta de ressources, soit ils s'en fichent mais auront moins de moyens financiers (pas sur que ça soit ça qu'ils cherchent?)

Ellef13
Niv 8 - Désintégrateur de trolls
Niv 8 - Désintégrateur de trolls
Messages : 153
Enregistré le : 18 oct. 2016, 10:57
Localisation : Roquevaire

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Ellef13 » 06 nov. 2017, 18:53

Non mais ils vont pas bêtement se laisser faire lors d'une arrestation. Mais après avoir rendu service au seigneur local, celui ci les empoisonne lors du banquet. Les PJ se réveillent le lendemain en cellule et ainsi de suite.
Un truc dans ce genre quoi. Bon peut être pas pour des niveaux 10 mais 6 ou 7 déjà c'est pas mal.

Avatar du membre
HiversBlanc
Niv 6 - Défonceur de minotaures
Niv 6 - Défonceur de minotaures
Messages : 89
Enregistré le : 01 juil. 2016, 14:19
Localisation : Paris

Re: 5e édition, completement perdu

Message par HiversBlanc » 07 nov. 2017, 09:30

Toutes vos réponses démontrent ce que je voulais dire: Le maitre est obligé de gérer l'accès à la richesse des joueurs en DD5.
Les personnages se retrouvent naturellement et plutôt rapidement avec un bon petit pécule parcequ'il n'y a plus de "voie naturelle" pour dilapider son argent.
Que ce soit en agissant sur le backgrounds, la trame des scénarii, en leur dérobant leurs biens ou en les obligeant (voire forçant) à investir ou donner leurs bas de laine, il faut toujours prévoir de limiter les joueurs et leur moyens financiers...

Avatar du membre
Dude
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Messages : 393
Enregistré le : 08 juil. 2014, 19:58
Localisation : Paris

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Dude » 07 nov. 2017, 14:00

HiversBlanc a écrit :
07 nov. 2017, 09:30
Toutes vos réponses démontrent ce que je voulais dire: Le maitre est obligé de gérer l'accès à la richesse des joueurs en DD5.
Les personnages se retrouvent naturellement et plutôt rapidement avec un bon petit pécule parcequ'il n'y a plus de "voie naturelle" pour dilapider son argent.
Que ce soit en agissant sur le backgrounds, la trame des scénarii, en leur dérobant leurs biens ou en les obligeant (voire forçant) à investir ou donner leurs bas de laine, il faut toujours prévoir de limiter les joueurs et leur moyens financiers...
A part avec les éditions 3 et 4, où les po étaient ni plus ni moins qu'une double jauge de XP (à dépenser pour obtenir l'équipement adéquat pour son niveau), le contrôle d'accès aux richesses et les dépenses possibles ont toujours été entre les mains du MJ.

Maintenant, même en suivant à la lettre les règles (et même uniquement celles accessibles gratuitement et disponibles sur AideDD, il y a de quoi faire presque "exactement comme avant".

Les temps morts permettent comme avant de fabriquer des objets magiques et de les vendre.

- Fabriquer des objets magiques a un coût (comme avant) et nécessite une "recette" (au lieu d'un don). Le MD est libre de d'imposer la connaissance préalable de dons à la manière de DD3 (créateur d'anneau magique, créateur d'armes magiques), ou d'indiquer un niveau à partir duquel les fabrications d'OM sont possibles (parchemins au niveau 1, potions à partir du niveau 3, armes au niveau 5, etc. ou une division par raretés) ou d'imposer des longues quêtes pour trouver la formule désirée. Même si rien n'est figé dans les règles, le MD devra prendre une décision pour sa campagne et rien ne l'empêche de permettre "comme avant" la fabrication en série d'objets magique.

- Vendre des OM est aussi possible... Il y a une table pour.

- Si on peut en vendre, c'est donc qu'on peut en acheter... EN effet sur ce point, il n'y a pas de règles. Mais libre au MD de décider s'il y a un marché ou non. Libre à lui de limiter ces marchés aux consommables les plus communs ou de l'étendre à tous types d'objets. Libre à lui d'indiquer que les prix sont du double du prix de fabrication ou au même prix ou de faire des listes de prix par objet. Bref, le MD peut exactement faire "comme avant" tout en restant dans le canon des règles officielles de DD5

Ellef13
Niv 8 - Désintégrateur de trolls
Niv 8 - Désintégrateur de trolls
Messages : 153
Enregistré le : 18 oct. 2016, 10:57
Localisation : Roquevaire

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Ellef13 » 07 nov. 2017, 17:44

Ou alors pour ta campagne tu dois dire a tes joueurs (s'ils sont habitues à DD5E) que la vie est chère dans ce monde et que les récompenses ne sont pas aussi importante. Une quete qui rapporterai normalement 500po n'en rapporte que 100 et que la vie coute un truc du genre 5po par jour au lieu de 1po à la base.
(Nombre pris totalement ai hasard juste pour illustrer)

Je pense que c'est une manière naturelle de limiter les ressources.

Avatar du membre
Selidi
Niv 7 - Chasseur de fantômes
Niv 7 - Chasseur de fantômes
Messages : 115
Enregistré le : 27 juin 2017, 07:58
Localisation : Sigil

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Selidi » 08 nov. 2017, 09:33

Salut !

Comme tout ce qui brille n'est pas de l'or, je vais rajouter mon grain de sel à la discussion !

Cent millions de PO n'ont jamais sauvé les fesses du moindre aventurier poursuivi dans une ruine perdue par une meute affamée de bêtes éclipsantes.

Ce que je veux dire c'est qu'être aventurier, ce n'est pas une profession, c'est un sacerdoce.
Les joueurs peuvent être plus riches que le roi et tout le clergé de Tymora réunis, ça ne les empêchera pas de mordre à l'hameçon de la prochaine quête qui promet frissons, défis et découvertes et ce, quelque soit leur alignement.

A bas niveau, il peut être intéressant de voir des aventuriers accepter des quêtes "alimentaires", juste pour pouvoir acheter une caisse de potions de soins et une plaque au guerrier mais tôt ou tard, ils seront riches et même ultra riches.
Entre temps ils auront gagnés des niveaux et les joueurs se seront aussi beaucoup attachés à leur personnage.

Certains auront peut être des projets pour leur montagne d'or, d'autres pas mais cet aspect ne les empêchera certainement pas de se réunir et partir en aventure, ni ne rendra leurs expéditions réellement plus faciles (ça lui fait une belle jambe au clerc d'avoir 50 diamants de rappel à la vie quand il est coincé dans le Carcère pour avoir poursuivi un démon à travers un portail ou que le voleur vient de se faire manger par un ver pourpre qui a replongé dans les profondeurs de la terre).

De manière générale, un MJ a beaucoup plus à craindre d'un scénario mal ficelé ou mal rythmé que de l'opulence des PJs :cool:

Globo
Niv 9 - Hypnotiseur de méduses
Niv 9 - Hypnotiseur de méduses
Messages : 227
Enregistré le : 09 nov. 2014, 20:21
Localisation : Nantes

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Globo » 08 nov. 2017, 14:45

Il est clairement stipule dans les règles (mais je ne sais plus où) qu'il n'y à pas à DD5 de "marché" pour les objets magiques car rare sont les gens qui peuvent dépenser une tel fortune ... même un roi à autre chose à foutre de son pognon qu'a acheter des épées magiques hors de prix.

Enfin, quand bien même les aventurier auraient réussi à amasser une immense fortune, il est toujours intéressant de garder à l'esprit l’impact d'un déferlement d'argent dans une économie. C'est souvent catastrophique et synonyme d'inflation galopante ...

Enfin, quand quelqu'un est vraiment blindé de tune et qu'il dépense sans compter, cela attire la convoitise et personne n'a envie au niveau 12 de voir débarquer le super great wyrm CR 25 en ville simplement parce qu’il trouve son matelas de pièces d'or un peu trop fin à son goût ...

Avatar du membre
Metatron
Niv 5 - Broyeur d'ogres
Niv 5 - Broyeur d'ogres
Messages : 38
Enregistré le : 27 août 2017, 08:44
Localisation : Liévin, France

Re: 5e édition, completement perdu

Message par Metatron » 13 nov. 2017, 18:13

C'est ce que je trouve de bien dans cette cinquième édition de D&D ! Avoir diminué l'accessibilité aux objets magiques, les avoir rendus plus rares. Un peu plus comme dans l'esprit d'AD&D 1. Les personnages, au contraitre de l'édition 3, ont moins besoin d'objets magiques et dans le gdm il est stipulé comment bien gérer tout ça. Je n'ai jamais aimé l'idée de faire une foire avec vente d'harnois magiques ou de bâtons de foudre...la high fantasy ce n'est pas trop mon truc. Sans obligatoirement verser dans le low fantasy cette dernière version de D&D propose une vision plus raisonnable qui donne tout son sel au médiéval fantastique comme je l'aime. Après chacun fait comme il le veut...

Répondre