utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Forum pour parler des règles et de la technique de D&D 5
daquino
Niv 1 - Pisteur de gobelins
Niv 1 - Pisteur de gobelins
Posts: 2
Joined: Sat Oct 09, 2021 10:45 pm
Location: Vientiane

utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by daquino »

Bonjour,
Quels avantages à préciser la religion, le dieu pour un roublard...ou pour un guerrier...ou même pour un magicien ?

Merci d'avance
User avatar
vykiath
Niv 16 - Tueur de balors
Niv 16 - Tueur de balors
Posts: 1429
Joined: Thu Jul 17, 2014 11:25 am

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by vykiath »

Comme pour le clerc : ça sert à jouer le personnage dans ses convictions personnelles, ses croyances, ses dogmes.

Ce n'est pas parcequ'on ne reçoit pas de pouvoirs magiques d'un dieu qu'on a aucun rapport avec.
User avatar
Zalfrost
Gobelin d'or
Gobelin d'or
Posts: 5742
Joined: Mon Mar 24, 2014 8:37 am
Location: Aubière, France

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by Zalfrost »

C'est pour donner un peu de vie à ton personnage. Si tu définis qu'il est fidèle de tel dieu, cela offre à ton MD une opportunité d'impliquer ton perso dan sle scénario. Ce ne sera pas n'importe quel voyageur qui se sera fait attaquer au bord du chemin, mais un pèlerin qui portait le symbole de ton dieu. Ce ne sera pas n' importe quelle église qui sera menacée d'être rachetée par un cartel mafieux, mais le temple en l'honneur de ton dieu...

C'est comme définir quelle famille il lui reste, si il a une femme (ou simplement une relation avec quelqu'un), si il est originaire de tel ou tel village... Ce sont autant d' élément que le MD peut utiliser pour intégrer les personnages dans le scénario (et inversement, intégrer les scénarios dans leurs histoires personnelles).
User avatar
Orian
Niv 7 - Chasseur de fantômes
Niv 7 - Chasseur de fantômes
Posts: 106
Joined: Mon Sep 01, 2014 6:30 pm

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by Orian »

aucun avantage

voilà, tout simplement.
User avatar
silenttimo
Niv 16 - Tueur de balors
Niv 16 - Tueur de balors
Posts: 1145
Joined: Thu Aug 21, 2014 12:31 pm
Location: Hauts-de-Seine

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by silenttimo »

Globalement, à D&D, il faut imaginer un monde (des mondes) où TOUT LE MONDE prie un ou plusieurs Dieux.

Il faut imaginer que tout est prétexte à une courte prière, un don même minime ou symbolique, et que les Dieux à D&D pourraient s'approcher des Saints chrétiens.
Chez les chrétiens, tu as un(e) saint(e) pour les marins, forgerons, causes désespérées, orfèvres, etc.

Ici c'est pareil, et ton roublard, sans être dévoué à un dieu unique comme un prêtre (mais qui saura être respectueux ou méfiant par rapports aux autres dieux et cultes), saluera le soleil et Lathandre le matin, offrira un don pour les faveurs d'Istishia avant une traversée en bateau, priera Sunie avant une approche amoureuse, remerciera Tymora après avoir échappé à la garde, et même priera avec parcimonie Cyric s'il a échappé à un meurtre ou réussi à entourlouper un autre roublard, etc.

(je la fais rapide : je connais mal le panthéon des RO)

Il n'y aucun bonus qui s'y rattache, mais cela enrichit le RP et ancre les dieux du panthéon de ton univers aux croyances et superstitions des humanoïdes.
User avatar
Skyscraper
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Posts: 312
Joined: Sun Jul 12, 2020 7:43 am
Location: Canada

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by Skyscraper »

Zalfrost wrote: Wed Nov 03, 2021 8:38 am Ce ne sera pas n'importe quel voyageur qui se sera fait attaquer au bord du chemin, mais un pèlerin qui portait le symbole de ton dieu. Ce ne sera pas n' importe quelle église qui sera menacée d'être rachetée par un cartel mafieux, mais le temple en l'honneur de ton dieu...
Dis comme ça, ce n'est pas très vendeur...
User avatar
Zalfrost
Gobelin d'or
Gobelin d'or
Posts: 5742
Joined: Mon Mar 24, 2014 8:37 am
Location: Aubière, France

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by Zalfrost »

Skyscraper wrote: Wed Nov 03, 2021 2:29 pm
Zalfrost wrote: Wed Nov 03, 2021 8:38 am Ce ne sera pas n'importe quel voyageur qui se sera fait attaquer au bord du chemin, mais un pèlerin qui portait le symbole de ton dieu. Ce ne sera pas n' importe quelle église qui sera menacée d'être rachetée par un cartel mafieux, mais le temple en l'honneur de ton dieu...
Dis comme ça, ce n'est pas très vendeur...
Ben ça dépend si tu as envie que ton perso soit impliqué pour des raisons personnelles ou des raisons pécunières/ recherche de célébrité. Moi je préfère clairement quand mon personnage a des intérêts personnels pour se lancer dans le scénario... Parce que sinon, à partir du moment où le rapport danger/récompense devient trop peu intéressant, je me casse. Ma survie est plus importante qu'un peu de fric, alors que la vengeance, l'amour, la foi ce sont des motivations plus profondes...
Après il m'arrive aussi de jouer des gripsous qui feraient n'importe quoi pour une bourse d'or, mais dans ce cas, la raison personnelle qui me pousse dans le scénario est cette cupidité (et le MD ne sera pas surpris si j'accepte de changer de camp pour une meilleure récompense).
User avatar
phidaone
Niv 3 - Écorcheur d'orques
Niv 3 - Écorcheur d'orques
Posts: 16
Joined: Tue Feb 23, 2021 8:05 pm
Location: Aubusson

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by phidaone »

silenttimo wrote: Wed Nov 03, 2021 1:54 pm Globalement, à D&D, il faut imaginer un monde (des mondes) où TOUT LE MONDE prie un ou plusieurs Dieux.

Il faut imaginer que tout est prétexte à une courte prière, un don même minime ou symbolique, et que les Dieux à D&D pourraient s'approcher des Saints chrétiens.
Chez les chrétiens, tu as un(e) saint(e) pour les marins, forgerons, causes désespérées, orfèvres, etc.

Ici c'est pareil, et ton roublard, sans être dévoué à un dieu unique comme un prêtre (mais qui saura être respectueux ou méfiant par rapports aux autres dieux et cultes), saluera le soleil et Lathandre le matin, offrira un don pour les faveurs d'Istishia avant une traversée en bateau, priera Sunie avant une approche amoureuse, remerciera Tymora après avoir échappé à la garde, et même priera avec parcimonie Cyric s'il a échappé à un meurtre ou réussi à entourlouper un autre roublard, etc.

(je la fais rapide : je connais mal le panthéon des RO)

Il n'y aucun bonus qui s'y rattache, mais cela enrichit le RP et ancre les dieux du panthéon de ton univers aux croyances et superstitions des humanoïdes.
Hummm...comment dire.
Sans être expert en laïcité dungeons&dragons-esque (je © le terme) je pense que dire que " TOUT LE MONDE prie un ou plusieurs Dieux " est une contre vérité. n'est pas mon opinion.
Je ne doutes pas qu'elle s'appuie sur l'expérience de jeu mais cette dernière est surtout une réalité opportuniste d'un mécanisme de jeu : Dieu = pouvoirs.
Car dans D&D les dieux sont quasi des décors de campagnes : dieux pour les sorts, dieux pour les Pnjs, dieux pour les donjons, etc...

Donc si l'on reprends la question initiale " Quels avantages à préciser la religion, le dieu pour un roublard...ou pour un guerrier...ou même pour un magicien ? ", ma réponse est : AUCUNS ! en terme de mécanique de jeu. Je dirais même AUCUNS en terme de RP sur des classes où l'accointance personnage-divinité n'a aucune utilité.

Prenons le cas du guerrier. A qui ou quoi se fit-il pour terrasser ses ennemis ? A la déesse ArcelorMittal pour la qualité de son acier ? Non, il se fit à ce qu'il sait, intuitivement ou grâce à son expérience. Si ce guerrier devait être amené à prier le dieu Steven Seagal à chaque bourre-pif il serait alors un paladin, attendant de ce dernier que sa cible défaillisse sous les coups de tatanes.
Prenons le cas du voleur. A qui ou quoi se fit-il pour ouvrir un coffre ? Au dieu Bernard Tapie ? Pour désamorcer un piège, au dieu Jar Jar Binks ? Pour s'escamoter discrètement, au dieu Grand Blond avec une Chausse Noire ? Non, il se fit là encore à son expérience, expérience aussi sérieusement respectée que sa vie est en jeu ! Aucun voleur ne sauterait dans une fosse piégée au cri de Sainte Mère des Pieux...
Enfin le magicien...cas un peu à part selon les univers de jeu. Car dans les RO effectivement la magie est intrinsèquement liée à la divinité Mystra. Elle gère, la magie va bien. Elle morfle c'est le bordel partout... Mais même là encore les casteurs ont une approchent assez éloignée des grenouilles de bénitiers aventurières.
Le magicien puise dans la Toile pour modeler des sorts qu'il a appris par cœur. Son expérience lui permet une maitrise parfaite de ces sorts. Et c'est son expérience qui lui permet d'en apprendre, comprendre et utiliser plus que tout autre ! Il ne prie pas Saint GoogleMaps pour être sûr de se téléporter au bon endroit.
L'ensorceleur n'a pas le feu au culte ! Il est un récipiendaire de la Toile et en use pour lancer quelques sorts de façon intuitive.
Le sorcier ne demande pas permission à L'Ostie Omnipotente pour convoquer des diablotins saccageurs de troncs dans les églises.
Et je pense aussi au druide qui est en relation directe avec LA Nature. Imaginez que pour chacun des sorts de nature qu'il lance il doivent priez un dieu ? Attendez voir....ba il lui faudrait aimer tous les dieux matériels du panthéon : Aurile pour le froid, Chauntéa pour les patates, Eldath pour les douches, Lathande pour la lumière dans les wc, Malar pour les steacks, Mailikki pour les pâquerettes sauvages, Kossuth pour le chauffage, Séluné pour jouer à TeenWolf les soirs de pleine lune, Sylvanus car c'est officiellement le boss des hippies de la forêt, etc.... Tout bonnement impossible.

Dans le cas des prêtres (tendances Human bombe, cosplay étudiante japonaise ou plus simplement Opus Dei) et des paladins (bande de givrés qui te font entrer la foi à coup de vorpale - si,si on à déjà vu) ont ne peut renier leurs attachement à une divinité sachant que pas bras/prières = pas de chocolat/sorts !
Si je poussais la démonstration jusqu'au bout, les clercs et paladins sont des exceptions surannées qui pallient leurs incertitudes rationnelles par des gesticulations métaphoriques. Sachant en plus que les uns comme les autres peuvent avoiner tout ce qui bouge sans demander la permission aux Gandhi célestes.

Quand aux peignes-culs et autres petits contribuables des Royaumes effectivement il est plus approprié RP parlant de les entendre murmurer "merci Tymora" que " pourvu que je gagne à la Française des Jeux". Mais là encore c'est une facilité d'usage en RP car, et je l'avoue honteusement, je n'ai jamais joué le changement climatique en RP et qu'il est donc plus facile de faire baragouiner ses vœux à un ploucs plutôt que l'entendre dire : " la pression atmosphérique est élevée il va pleuvoir" ou " y a une grosse convection en cours, ça sent les tempêtes".

En conclusion ce que je tiens à exprimer c'est que l'usage des divinités à D&D révèle plus d'une coutume (j'ai pas dis accoutumance) que d'une réelle réflexion sur le lien entre le divin et les personnages. C'est du folklore ! Mais qui reste nécessaire en RP pour des scénarios au même titre que des catastrophes naturelles. D'ailleurs qui à déjà joué ou fait jouer des scénarios de type écolos ? Une tribu de pauvres gobelins se rebellant contre une multinationale naine de prospection d'or ? Une Extinction-Rebellion druide contre la déforestation d'une jungle par un conglomérat de viande séchée pour aventuriers du dimanche en mal de treck ?

Edit : J'ai enlevé des passages qui heurtait la neutralité du forum
Last edited by phidaone on Thu Nov 04, 2021 3:32 pm, edited 1 time in total.
User avatar
DimitriMenager
Niv 1 - Pisteur de gobelins
Niv 1 - Pisteur de gobelins
Posts: 4
Joined: Sun Jun 17, 2018 2:21 pm
Location: Lyon, France

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by DimitriMenager »

A voir avec ton/ta MJ si ça peut avoir une réelle importance dons son univers/scénario !

Si ça se passe dans les Royaumes Oubliés, la plupart des habitants de cet univers ne vénèrent pas qu'une seule divinité, mais à la manière de sociétés polythéistes ils vont faire des offrandes selon le besoin du moment (guérison? chance? succès dans les arts?). Certains, plus occupés (ou déjà comblés?) peuvent simplement participés aux fêtes traditionnelles (ce qui peut faire des bons breaks entre deux chapitres de campagne) ou même faire des donations pour se faire bien voir. Ceux qui vénèrent une seule divinité sont plutôt, aux choix, des prêtres, paladins ou des cultistes.

En soit, comme déjà dit par certains, il n'y a pas d'avantage technique à vénérer une divinité. Par contre, niveau RP ça peut être intéressant en ville pour glaner des infos/trouver refuge auprès d'un temple, ou pour décrire ta routine du matin/soir, les exemples manquent pas mais ça reste situationnel. A mon sens ça va plus être un outil pour le RP plutôt qu'un réel avantage.

Car ça peut même être un désavantage si une rencontre se fait avec un croyant/clergé qui peut pas saquer tes croyances, mais là, c'est plutôt un outil pour ton/ta MJ pour ancrer ton perso dans l'histoire et l'univers.

Même si ce n'est pas obligatoire, ce n'est en aucun cas inutile !
User avatar
Skyscraper
Niv 11 - Exterminateur de géants
Niv 11 - Exterminateur de géants
Posts: 312
Joined: Sun Jul 12, 2020 7:43 am
Location: Canada

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by Skyscraper »

Zalfrost wrote: Wed Nov 03, 2021 2:43 pm
Skyscraper wrote: Wed Nov 03, 2021 2:29 pm
Zalfrost wrote: Wed Nov 03, 2021 8:38 am Ce ne sera pas n'importe quel voyageur qui se sera fait attaquer au bord du chemin, mais un pèlerin qui portait le symbole de ton dieu. Ce ne sera pas n' importe quelle église qui sera menacée d'être rachetée par un cartel mafieux, mais le temple en l'honneur de ton dieu...
Dis comme ça, ce n'est pas très vendeur...
Ben ça dépend si tu as envie que ton perso soit impliqué pour des raisons personnelles ou des raisons pécunières/ recherche de célébrité. Moi je préfère clairement quand mon personnage a des intérêts personnels pour se lancer dans le scénario... Parce que sinon, à partir du moment où le rapport danger/récompense devient trop peu intéressant, je me casse. Ma survie est plus importante qu'un peu de fric, alors que la vengeance, l'amour, la foi ce sont des motivations plus profondes...
Après il m'arrive aussi de jouer des gripsous qui feraient n'importe quoi pour une bourse d'or, mais dans ce cas, la raison personnelle qui me pousse dans le scénario est cette cupidité (et le MD ne sera pas surpris si j'accepte de changer de camp pour une meilleure récompense).
Oui, oui, je rigolais :)
User avatar
Leif
Niv 20 - Démolisseur de tarrasques
Niv 20 - Démolisseur de tarrasques
Posts: 3470
Joined: Tue May 06, 2014 10:47 pm
Location: Ille-et-Vilaine

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by Leif »

phidaone wrote:Hummm...comment dire.
Sans être expert en laïcité dungeons&dragons-esque (je © le terme) je pense que dire que " TOUT LE MONDE prie un ou plusieurs Dieux " est une contre vérité.
Ouais bon... comment dire donc :
Dans un monde D&D classique les dieux existent, c'est un fait, ils donnent des preuves de leurs pouvoirs tous les jours et interviennent même parfois directement et physiquement dans les affaires des mortels. Dans un tel monde, seule une poignée de simplets ou de rebelles congénitaux pourraient prétendre ne pas prier un ou plusieurs dieux.
Quand on constate la ferveur que peut drainer une simple star de foot, un chanteur sans voix ou un politicien lambda (même extrêmement lambda) il est IMPOSSIBLE qu'un authentique dieu ne fasse pas aussi bien. Ses cohortes d'adorateurs iraient bien au-delà du clergé évidemment.
Je dirais même AUCUNS en terme de RP sur des classes où l'accointance personnage-divinité n'a aucune utilité.
En terme de RP il aura au moins celui d'être intégré dans le monde sur lequel il évolue et de ne pas être "l'extra-terrestre" de service.
Prenons le cas du guerrier. A qui ou quoi se fit-il pour terrasser ses ennemis ?

A Mars s'il était romain, Arès si c'était un grec, Morrigan pour un celte...
Je ne multiplierai pas l'exemple pour chaque classe, ce serait aussi inutile que rébarbatif, mais heureusement qu'il n'y a pas besoin d'être clerc pour prier.
Et je pense aussi au druide qui est en relation directe avec LA Nature. Imaginez que pour chacun des sorts de nature qu'il lance il doivent priez un dieu ?

Et oui ! "La nature" pour remplacer une divinité n'est qu'une option. Un druide est bien plus intéressant s'il adore Lug, Dagda, Ogma, Mailiki ou Malar...

En conclusion, il me semble que ta vision très ennuyeuse de la religion est plus influencée par notre histoire contemporaine que par les panthéons joyeux et colorés que nous utilisons dans D&D. Ce serait d'ailleurs bien urbain de nous éviter toute forme de prosélytisme religieux !
User avatar
griffesapin
Niv 13 - Fléau des vampires
Niv 13 - Fléau des vampires
Posts: 508
Joined: Thu Jan 21, 2016 9:54 am
Location: Montigny-les-Metz, France

Re: utilité de la religion pour un PJ roublard ?

Post by griffesapin »

entièrement d'accord avec Leif, sans oublier que si on cherche une "mécanique" supplémentaire : elle existe:
un de mes joueurs qui, en mode RP, remercie son dieu, va au Temple pour l'honorer, fait des Dons , etc. ET me joue une belle scène de foi/croyant/épiphanie = point d'inspiration et là le pouvoir du Dieu se matérialise en jeu ... même sans être clerc ou palouf.

[ta citation de la bible tombe comme un cheveu sur la soupe (autre expression): aucun rapport avec ton discours ou alors trop bien caché]