Le réveil des dragons

Forum sur le concours du Gobelin d'Or 2019 (synopsis d'aventure sur le thème des dragons)
User avatar
Titou
Demi-dieu
Demi-dieu
Posts: 5145
Joined: Mon Apr 24, 2017 4:48 pm
Location: Grenoble, France

Le réveil des dragons

Post by Titou »

« Les dragons… Ah, les dragons, ces créatures mythiques, presque irréels… Volatiles… On en aurait vu un il y a 65 ans, là-bas, au dessus de la montagne… C'est le père Grégoire qui l'a vu. Certains racontent qu'il avait bu ce jour là, mais il m'a expliqué que ce n'était pas le cas. Le père Grégoire est un ami, et je pense qu'il dit vrai. D'autres maintiendront que c'est un ivrogne. Ils sont médisants. Moi, je fais le pari d'y croire. De croire en ces bêtes merveilleuses, extraordinaires qui auraient dominé le monde. Mais une chose est sûre : si les dragons existent encore, ils se cachent. Pourquoi ? Pourquoi de si puissantes forces se tiennent-elles à l'écart du monde, alors qu'il leur suffirait d'un souffle pour le conquérir ? De quoi ont-ils peur ? De la bêtise humaine ? »

L'esprit d'un monde passé, chapitre 1, Gwendal le sage, 1498.


« Les dragons sont en réalité la source de ce monde. Ou tout du moins un dragon. On raconte qu'il s'appelait Io.
Aux origines de ce monde, il n'y avait rien. Puis, Io est arrivé. Le plus grands des dieux, l'unique et pourtant celui qui allait être dissocié. Io créa le monde. Io créa les fleuves, les montagnes. Io créa la vie. Il voyait le multivers évoluer. Il s'amusait à regarder le monde qu'il avait créé. Mais Io s'ennuyait, il voyait évoluer ses bêtes, ses hommes, ses géants dans ce monde, et trouvait que ce monde manquait d'attrait, d'originalité, de changements… Io se rendait ainsi compte que son monde parfait n'était pas tel qu'il l'avait voulu : il manquait de mouvements, il était trop calme. Terriblement calme : regarder ce monde devenait lassant. Io trouva donc un moyen de le désordonner, de le rendre plus chaotique. Le grand dragon imagina plusieurs milliers d'entités. Il leur inventa une vie, des mœurs, leur créa une histoire. Il se rendit dans son monde, et insuffla dans la tête des êtres vivants, une version à chaque fois différente de son panthéon. Ainsi, à leur réveil, chaque créature pensa à ceux qui plus tard s'appelleront les dieux. Les êtres vivant commencèrent à se battre pour savoir qui avait raison, et on raconte que depuis, ils ne se sont jamais arrêté. Les clercs vous diront que ceci n'est que mensonge, mais il s'agit bien là de l'unique vérité.»

L'esprit d'un monde passé, chapitre 3, Gwendal le sage, 1498.


« Et par la suite, qu'advient-il de Io ? Comment la plus puissante créature que la terre ait connu est-elle tombée dans l'oubli ?
Les hommes avaient des dieux, ils les imaginaient, et ceux-ci ne cessaient de se développer dans leur esprit, prenant une place de plus en plus importante. Une place si grande que nous finîmes par oublier Io et par croire réellement aux mensonges que celui-ci avait placé dans nos têtes. À force de croire en ces mensonges, les mensonges devinrent réels. Les dieux ce mirent à exister. Et pour que jamais l'on ne découvre qu'ils n'étaient que néant, ces dieux ont finit d'achever Io. N'importe quel clerc vous affirmera le contraire, vous expliquant que ce ne sont que balivernes, mais leur propre version du monde est-elle seulement étayée ? »

L'esprit d'un monde passé, chapitre 5, Gwendal le sage, 1498.


« Mais au juste, qu'étaient réellement ces dragons créatures de légendes ? Io était mort. Ainsi d'où venaient-ils ?
Du cou tranché de Io, ont émergé deux autres dragons. L'histoire veut que d'abord soit sorti Bahamut. Bahamut, le bon, le miséricordieux. La partie du cœur de Io qui était le plus pure, la plus altruiste, la plus parfaite. Puis, on dit que ce fut au tour de Tiamat de s'incarner : la part mauvaise, impure et détestable. Personnellement, je trouve cette vision des chose beaucoup trop manichéenne. Il s'agit seulement là d'une volonté d'expliquer leur combat, en y plaquant le schéma classique du bien contre le mal. Je pense que la vérité est beaucoup plus compliquée. Que Tiamat et Bahamut n'ont tous deux pas pu supporter le fait de ne plus être le seul, et que c'est cela qui mena à la guerre. Une guerre qui a duré longtemps, car les deux dieux ont créé leur armée. Ils ont créé les dragons. Métalliques pour Bahamut. Chromatiques pour Tiamat. Il y eut ensuite la grande guerre, une succession de longue bataille sanglantes, où les dragons tombèrent les uns après les autres. Jusqu'à ce qu'il n'en reste presque plus. Puis certains disent qu'il n'en resta plus aucun, plus rien de Bahamut, ni de Tiamat non plus, mais moi je ne le crois pas... »

L'esprit d'un monde passé, chapitre 6, Gwendal le sage, 1498.


37 ans plus tard…en 1535

1 LE VILLAGE DES DRAGONS
Les aventuriers se rendent au Village des Dragons, nommé ainsi, parce qu'il vit là-bas la seule espèce de dragons qui n'est pas qu'une légende : les pseudodragons. On y aurait récemment aperçu un vrai dragon. Un dragon bleu volant au dessus du village.

Même si le dragon ne semble plus s'y trouver, les aventuriers se promenant dans la grande forêt bordant le village pourront remarquer que les pseudos-dragons sont très agités. S'ils sont attentifs, ils se rendront également compte qu'on a greffé à ces bêtes une pierre sur leur cœur. Une pierre… En réalité une rune portant le symbole de Io.

Dans le village, un homme habillé d'une toge noir, avec les cheveux noirs et accessoirement complètement bourré, les interpelle, ayant compris qu'ils s'intéressait au dragons leur explique qu'il a trouvé une pierre précieuse en forme de saphir dans la forêt qui ressemble à un œuf. Quand il leur montre la pierre, les personnages peuvent confirmer l'impression de l'homme, et les livres prouvent que c'est à cela que ressemble les œufs de dragons.

Si les aventuriers cherchent à s'informer sur l’œuf, ou l'attitude des pseudos-dragons, il peuvent se rendre au musée du dragon. Fred, un jeune homme brun d'une vingtaine d'années leur fait visiter les lieux. Les personnages peuvent apercevoir dans une vitrine un pseudo dragon ayant aussi une rune greffée, bien qu'elle soit discrète. De plus, dans le débarras se trouve une boite pleine de pierres de ce type. Fred explique qu'il s'agit de pierres ayant une tendance apaisante sur les pseudos dragons, et c'est ce que croit le reste du personnel du musée. En réalité, Fred greffe ses pierres à l'intérieur des pseudos dragon, ce qui lui permet de les contrôler, il dresse les pseudos dragons pour former une armée. Il avouera si on l'interroge qu'il fait partie d'une organisation tentant de ramener Io, et qu'ils ont pour cela besoin de retrouver Bahamut et Tiamat bloqués sous forme humaine depuis la guerre. Il explique qu'il y a de fortes raisons de croire que Bahamut est l'homme en toge noir. Il demande l'aide des aventuriers.

Alors qu'ils se trouvent encore au village, un drakéide, créature mi homme mi dragon assez rare et exotique (des études auraient même été faîtes pour montrer qu'ils ne descendent pas des dragons, mais sont juste une aberration génétique…), interpelle les aventuriers, leur demandant ce qu'ils on fait de l’œuf. Il tentera de le récupérer, même s'il doit attaquer les aventuriers. Le drakéide porte le symbole de l'organisation de Io. Il explique s'il est vaincu, qu'il veut l’œuf, pour pouvoir monter l'armée qui permettra de rentrer dans le cratère à quelques dizaines de kilomètres d'ici.

En parallèle, les aventuriers peuvent apprendre le braquage d'une bibliothèque de parchemins magiques dans la Ville sous le Cratère. Ils pourront assister au braquage d'une autre bibliothèque au Village des Dragons, il s'agit d'un membre de l'organisation monté sur un dragon qui vole les parchemins pour pouvoir s'en servir d'armes lors de l'assaut du cratère.

L'homme qui serait Bahamut explique aux aventuriers que c'est bien le cas. Il leur dit d'abord qu'il ne veut pas redevenir Io. Puis, finalement, il explique que Fred l'a convaincu et accepte d'aider l'organisation.

2 LA VILLE SOUS LE CRATÈRE
S'ils font le rapprochement entre ces problèmes, les aventuriers peuvent se rendre, escortés par n'importe lequel des membres de l'organisation déjà cité, à la Ville sous le Cratère. Là-bas, ils seront introduits dans la secte, et passeront à l'assaut du cratère, tuant le dragon rouge protégeant Tiamat se trouvant à l'intérieur. Avec où sans le consentement de Tiamat, coincée également sous forme humaine, le chef de la secte un humain portant un masque de dragon et vêtu d'un drap blanc fera un rituel pour l'unifier à Bahamut.

Les personnages peuvent également choisir de combattre la secte pour que Io ne soit pas réunifié, ils pourraient s'allier à Tiamat, convaincre Bahamut qu'il s'agit d'une mauvaise idée, ou encore informer les autorités locales.

A la fin du rituel, les deux corps commencent à s'assembler, et Io à se reconstituer. Alors que le dragon a presque finit de redevenir lui même, le chef lui plonge une rune dans le cœur, et se retrouve ainsi à contrôler Io. Avec le dragon, il tue les membres de sa secte qui ne savaient rien de son plan. Puis le dragon échappe à son contrôle, lui met un violent coup de griffe. Il se retrouve au sol alors que Io décolle vers le ciel, et devient bientôt trop petit pour être vu. Le gourou demande aux personnages d'aller annoncer le retour de Io, et succombe de ses blessures.

S'ils enlèvent son masque, les aventuriers découvrent qu'il s'agit de Fred.

Toutefois, s'ils le fouille, ils apprendront qu'il est en réalité Gwendal le sage : son grimoire est dans son sac, on y déchiffre de nombreux sorts d'illusion. L'esprit d'un monde passé s'y trouve également avec les annotations suivantes derrière la couverture :
« Io n'est qu'illusion. Mais une illusion peut devenir réelle... »

D'autres notes disent vaguement que les dragons sont des illusions ou métamorphoses, leurs flammes des sorts… Bahamut et Tiamat étant des humains envoûtés. Il écrit même que l'opération se finit par sa mort et que les aventuriers serviront de témoins.

Ainsi, Gwendal a fait de ses rêves une réalité, faisant croire au monde que Io existait, la destruction de la ville et les nombreux morts en sont la preuve.

Une phrase en bas de page :
« Laissez la légende vivre. »
User avatar
Ewylana
Demi-dieu
Demi-dieu
Posts: 6432
Joined: Fri Feb 22, 2019 10:51 am
Location: France

Re: Le réveil des dragons

Post by Ewylana »

Cette chute!
Dommage que ce scénario n'ai pas été joué en entier sur le forum... :cry:
Puisque je n'ai pas pu le jouer, il ne me reste plus qu'à le faire jouer :mad:
User avatar
Titou
Demi-dieu
Demi-dieu
Posts: 5145
Joined: Mon Apr 24, 2017 4:48 pm
Location: Grenoble, France

Re: Le réveil des dragons

Post by Titou »

Tu as des scénarios à faire jouer pour les 15 prochaines années, non ?
User avatar
Ewylana
Demi-dieu
Demi-dieu
Posts: 6432
Joined: Fri Feb 22, 2019 10:51 am
Location: France

Re: Le réveil des dragons

Post by Ewylana »

Toujours, toujours mais ça empêche pas mon cerveau d'en trouver d'autre :ouf:
User avatar
Titou
Demi-dieu
Demi-dieu
Posts: 5145
Joined: Mon Apr 24, 2017 4:48 pm
Location: Grenoble, France

Re: Le réveil des dragons

Post by Titou »

Le réveil es dragons est le scénario joué sur l'ancienne partie 29.

Il est toutefois différents en plusieurs points, s'agissant sur le forum d'une première version (enfin d'une première et demi, ayant déjà fait jouer le début avant).

Ainsi, dans la partie 29, Bahamut a été rencontré à port Shuibizar (il s'agissait d'un autre univers) et se faisait appeler Novembre (hommage à la BD Théodore Poussin).

Ce synopsis a fini 12ème avec 12 points.
User avatar
Ewylana
Demi-dieu
Demi-dieu
Posts: 6432
Joined: Fri Feb 22, 2019 10:51 am
Location: France

Re: Le réveil des dragons

Post by Ewylana »

Score extrêment élégant :mdr: